Ginkgo

  • On ne saurait mieux comprendre Russes, Ukrainiens, Baltes, Biélorusses, Géorgiens, Moldaves, etc. qu'en partageant avec eux un repas convivial.

    Découvrez une gastronomie originale, variée, celledes soirées entre amis autour de plats délicieux, faciles à préparer. Zakouski, borchtch, pâtes croquantes, chachlyk, pirojki, malossols et marinades... Leurs mille et une saveurs colorées vous appellent à la fête et au dépaysement.

    Assaisonnées d'une pointe d'humour et de sociologie, ces Saveurs s'adressent aux cordons bleus, cuisiniers en herbe et à tous les gourmands. Vous y trouverez des recettes bon marché, mais aussi des astuces utiles, ainsi que des conseils ancestraux de beauté et santé pour mieux garder la forme. Un regard décalé et gourmand. Pour une sociologie souriante de la Russie.

  • Enfin un livre de cuisine qui s'attaque au mal endémique de notre époque : avant la mal-bouffe, la mal-cuisine, voire la mâle cuisine ! Des recettes simples, très simples même : ma première tartine de pain, la soupe lyophilisée, les nouilles faciles...
    Des recettes plus élaborées : eau chaude à l'américaine, cuisine spirite, vraie cervelle de canut... Des bonus : initiation à la cuisine de combat, précis de latin de cuisine et " l'art de se nourrir appris seul en moins d'une heure ", par Ernestine Chasseboeuf ! Bon appétit !

  • Mosaïque

    Collectif

    • Ginkgo
    • 31 Mai 2006

    « Destin, vous avez dit destin ? Soit un jeune homme fraîchement diplômé d'arabe qui croit obtenir un poste à Bagdad. Annulation... Une démission subite à Klaipéda en Lituanie précipite son choix. Adieu Mille et une nuits, place au froid et à la brume baltique et l'apprentissage d'une langue... rare, le lituanien ».

    C'est donc en octobre 1938 que Georges Matoré arrive à Klaipéda comme professeur de français. Il n'y reste que quelques mois car le 21 mars 1939, la ville est rattachée au Reich allemand : quelques heures pour plier bagage. Repli sur Siaulai.

    Mi-juin 1940 : les Soviétiques annexent les Pays baltes. Le stalinisme s'abat sur la Lituanie. Commence alors pour Georges Matoré l'aventure la plus dramatique de sa vie. Accusé par le NKVD d'espionnage, il est incarcéré à Siaulai et condamné aux travaux forcés. Il restera deux mois au secret, puis sera transféré à la Sûreté de Kaunas.

    À la fin du mois de juin 1941, l'armée Rouge quitte le pays précipitamment, fuyant devant la Wehrmacht. La prison de Kaunas, abandonnée par ses geôliers, se soulève. Matoré réintègre l'université de Vilnius et épouse Aldona durant l'été 1941.

    Mais le nazisme s'est abattu sur le pays...

    Mes prisons en Lituanie est un témoignage rare sur la Lituanie prise en étau dans plusieurs occupations dont aucune n'offre de mansuétude particulière. Un document important sur un passé proche et mal connu d'un pays trop longtemps oublié. Les persécutions anti-baltes des Soviétiques et celles anti-juives des nazis, les ghettos de Kaunas, les premières déportations... : tous ces événements ont été restitués par Georges Matoré dans un style alerte et puissant, où pointe un humour désabusé.

  • " Le bricolage reste la plus grande aventure que l'homme moderne ait jamais connue ". Ce petit manuel se présente comme un catalogue d'activités des plus insolites. Il incarne avec fantaisie les valeurs que doit posséder tout bricoleur... de plage. Habileté, discernement, inventivité et poésie. Du tuba avec son masque au merveilleux carillon de porte aux senteurs marines en passant par le bilboquet à l'ancienne, ces activités de plage sont l'assurance de passer de réjouissantes vacances...

  • 13 chefs + une

    ,

    • Ginkgo
    • 25 Septembre 2014

    UNE quoi ? UNE qui ? UNE... MOI !
    Seule femme parmi 13 hommes, Enfer ou Paradis ?
    Ce livre devait être MON livre, défi lancé par deux éditeurs iconoclastes et un peu fous peut-être, à une épicurieuse invétérée :
    Recueil de coups de coeur, de coups de gueule, inventaire de belles rencontres, méli-mélo d'émotions, papilles et pupilles en éveil, oreilles en alerte, à l'affût d'un émerveillement, d'une seconde de plaisir pur, un joli mot, une musique, un parfum, un plat, la couleur soyeuse d'un fruit, un rayon de soleil sur une tomate, quelques étincelles captées dans les yeux d'un client ravi ayant reçu son plat comme une offrande, la surprise d'un vrai baiser claqué sur ma joue en remerciement d'une émotion gourmande...
    Par paresse ou par générosité, qui sait ? J'ai eu envie de partager ce livre avec mes «compagnons du goût», les Chef's Goutatoo de Genève, association étonnante par la diversité de ses membres, cuisiniers passionnés au grand coeur réunis une fois par an pour la bonne cause autour du dîner de gala de Frères de nos frères. Leur mot d'ordre, partager et transmettre leur plaisir : le goût avant tout !
    Ce livre n'a pas la prétention d'être un livre de cuisine de grand chef, il pourrait être une mise en bouche, une porte entrouverte sur des chaudrons magiques... entrouverte assurément sur d'autres livres, reflets de la créativité culinaire de cette joyeuse équipe.
    À travers un questionnaire impromptu et trois recettes mises en images comme des portraits, chacun se dévoile peu ou prou, espérant vous donner envie de découvrir son univers en vous accueillant à sa table.
    Marie-Josèphe Raboud

  • Après les mestiers et les inventeurs, ce nouvel Almanach de Guérard et Plantive plongera les amateurs de merveilleux dans les ravissements de la Botanique improbable : s'il est préférable d'éviter de garer sa voiture sous le contredansier, le lecteur trouvera profit à installer une citrouille charentaise dans son séjour, gage de soirées paisibles et de soupes roboratives ! Sans oublier les précieux conseils du jardinier pour chasser les limaces, sélectionner les champignons comestibles ou connaître à coup sûr le temps du lendemain (voire du jour même).
    Comme le précise l'un des cinquante-deux dictons qui accompagnent ce précieux ouvrage, " C'est en lisant qu'on devient liseron ".

empty