• Les mégalopoles, les villes géantes de la planète, ne sont plus le coeur battant de la globalisation. La nouvelle globalisation, numérique, fluide, hyperconnectée, concentre ses lieux de décision et de création sur des plateformes offshores plus réduites, plus agiles, plus spécifiques. Les hyperlieux iconiques mondiaux n'en sont que l'écume touristique. Les mégalopoles sont par contre au carrefour de toutes les fractures contemporaines: explosion démographique non gérée, croissance économique sans impact territorial, monoculture mondiale en rupture avec les identités locales, impact environnemental insoutenable. Mais elles sont également le creuset où forger de nouveaux équilibres.
    Ce livre porte un regard croisé sur douze des principales mégalopoles, de Londres à Delhi, de Shanghai à Los Angeles, de Lagos à Mexico. Il invite à d'autres options, plus pérennes et moins clivantes. Ou la globalisation sans ses diktats. Les villes ont toujours été un kaléidoscope de rythmes, d'expériences, d'identités. En le redécouvrant et en renouant avec leur vocation de tête de pont territoriale, les plus grandes villes du monde globalisé en deviendront d'autant plus les phares qu'elles en seront moins les objets.

  • Quelle place demain pour Paris dans la compétition des villes mondes: une destination touristique comme Venise et Prague ou un leadership partagé avec New York, Londres et Tokyo, sans crainte des dizaines de mégapoles émergentes en Asie? La création du Grand Paris est une chance historique pour la métropole et pour un modèle de développement européen attentif aux fractures environnementales, culturelles et territoriales. Saurons-nous la saisir et éviter d'en faire un simple échelon administratif de plus?

    Alain Cluzet, docteur en urbanisme et directeur des services de collectivité au sein du Grand Paris, a exercé dans plusieurs territoires de la métropole, notamment le pôle scientifique de Saclay et le quartier d'affaires de La Défense. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles dans le champ de l'urbanisme et de l'environnement. Il a été président du Conseil français des urbanistes.

  • Si les villes européennes, une fois recyclées, dépolluées et mises en réseau étaient capables de participer à l'émergence d'un nouveau modèle de développement, une alternative écocompatible avec un modèle libéral à bout de souffle et une décroissance sans lendemain ? C'est le pari fait par l'auteur du livre, qui nous présente ici 30 propositions pour y parvenir sans puiser dans les finances publiques exsangues, ni restreindre les libertés de choix de chacun.

  • Quel lien entre réchauffement climatique, fragilisation de la biodiversité, raréfaction des énergies fossiles, dégradation de notre cadre de vie et abandon progressif des régulations de l'urbanisation et du développement ? Fort de son expérience professionnelle, l'auteur présente des propositions multiples à même de traduire dans les faits nombre de voeux pieux émis lors du Grenelle et de rendre nos villes vertes sans céder aux aléas de la croissance.

  • Les villes, et notamment leurs cours, sont loin d'avoir dit leur dernier mot.
    Entourées de banlieues, trop denses, trop congestionnées, trop polluées, trop violentes, les villes subissent la rude concurrence de périphéries de plus en plus lointaines qui captent désormais l'essentiel de la croissance démographique et attirent de nombreux grands équipements. Elles apparaissent souvent inadaptées aux enjeux d'une modernité éprise de liberté individuelle, de vitesse, de grands espaces et de qualité de vie.
    Dès lors, quel avenir peuvent-elles espérer ? S'appuyant sur de nombreuses expériences européennes et sur une grande connaissance des meilleurs spécialistes des enjeux urbains, Alain Cluzet propose, pour les villes centres et les villes traditionnelles qui constituent encore la structure des espaces urbanisés, un autre avenir que celui de simples lieux de mémoire, de témoignages d'un passé révolu.
    Il trace des pistes pour une réelle reconquête de villes à vivre, tant dans leur morphologie et leurs usages que dans leurs rapports sociaux. Un livre dont devraient s'emparer tous sociologues, urbanistes, architectes et décideurs de politiques urbaines d'habitat et de transport. Un livre pour ceux qui veulent vivre la ville, et la faire vivre.

  • Le développement durable, tellement à la mode, peut devenir bien mieux qu'un slogan si les pouvoirs publics osent enfin affronter les problèmes d'un monde urbain et industriel aujourd'hui généralisé, mais anarchique et dominé par des logiques libérales excessives - sauf dans quelques rares sanctuaires élitistes préservés.
    Pour l'auteur de cet essai, à la fois virulent et d'une remarquable compétence, seul un retour à des régulations publiques et à une gestion économe de l'espace, bien collectif précieux, est à même de permettre un développement soutenable de la planète. Il nous démontre qu'entre développement néolibéral et décroissance, il existe d'autres solutions, équilibrées et liées à des politiques urbaines susceptibles de ménager nos ressources naturelles, de limiter la pollution des écosystèmes et le réchauffement de la planète.
    S'appuyant sur son expérience professionnelle et sa connaissance des politiques urbaines de différents pays, Alain Cluzet présente des solutions nouvelles assorties de multiples exemples concrets. Un essai pour la réflexion et l'action.

empty