• Depuis quelque temps, Thomas ne dort plus. Il a de quoi être inquiet : son chat a disparu alors qu'un tueur d'animaux sévit en ville... Une nuit, il distingue une silhouette dans son jardin. Malgré le masque d'opéra chinois qui cache son visage, Thomas reconnaît Emma, sa voisine. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'Emma est télépathe, et que ce don extraordinaire pourrait peut-être les mener jusqu'au tueur. Ou mener le tueur à eux.

  • Anna n'est pas née sur Krypton, pourtant elle s'apprête à devenir une super-héroïne. Jeune et riche, elle répond aux critères du Power Club© ! Les termes du contrat sont les suivants : on lui inocule des boosters, une technologie de pointe qui la rend en quelques jours surhumaine, elle entre dans la légende aux côtés des huit super-héros déjà célèbres. En échange, elle se doit d'incarner le rêve absolu, de vendre son image aux médias, aux plus grandes marques.
    Et, accessoirement, elle est libre de sauver le monde.

  • Être un simple pion qui fait le buzz dans les médias ? Neutraliser les criminels même s'il en coûte la vie à de nombreux civils ? Se laisser manipuler, tout comme l'opinion publique, par les politiciens ?
    Très peu pour Anna qui va payer cher son intégrité. Autrefois adulée, aujourd'hui détestée, elle seule peut prouver au monde entier ce qu'est une vraie super-héroïne.

    Roman publié sous la direction de Denis Guiot.

  • Du haut de ses 19 ans, Anna a déjà sauvé le monde, mais elle a vécu le pire. Qui irait imaginer que la personne la plus puissante sur Terre souffre de stress post-traumatique ? Alors qu'elle est au centre de l'attention, Anna est la seule à voir venir une menace plus grande encore : le sénateur Wallace, qui a promis de créer une armée de soldats surhumains, est sur le point d'être élu président des États-Unis. Malgré sa fragilité, Anna est aussi la seule capable de l'arrêter.

  • Les lumieres de frigo

    Alain Gagnol

    Comment faire pour persuader sa femme qu'on est vraiment un tueur à gages alors qu'elle croit qu'on est représentant en chaussures ? La battre jusqu'au coma ? Commence alors un vertige nauséeux qui, de tueur, vous change en victime et qui vous entraîne de plus en plus bas...
    Jusqu'à l'espoir, et pourquoi pas, jusqu'à la rédemption.

  • Martin est très mal.
    Non seulement il couche avec une femme qui a l'âge d'être sa mère (et qui est la meilleure amie de sa mère par la même occasion), mais, en plus de ça, son copain Franck l'a convaincu qu'il devait la tuer.
    Selon Franck, une femme aussi vieille qui met dans son lit un homme aussi jeune, ça doit lui donner autant de remords que de rides sur la peau. Femme riche et sentimentale, elle ne peut pas manquer d'avoir mis Martin sur son testament.
    Franck en a conclu qu'il suffisait de donner un petit coup de pouce à la vie pour rafler le magot. Martin est un peu moins confiant mais, après tout, c'est bien normal, c'est lui qui la connaît de l'intérieur.
    Vous mettez tout ça dans une petite ville de province où on s'ennuie autant qu'on respire, vous ajoutez une bande de potes tous plus paumés les uns que les autres, et vous pouvez être sûr qu'il finira, un jour ou l'autre, par arriver quelque chose de grave.

  • M'sieur

    Alain Gagnol

    Les tueurs sont des gens affreusement normaux.
    Leurs dents déchirent des sandwichs et leurs nuits se passent dans des hôtels. Une voiture avec quatre hommes à son bord arrive en ville. Après avoir froidement abattu un policier, ils recherchent maintenant sa femme. Ils s'éparpillent dans les rues et partent en chasse. Victor est une brute, Francis est le chef et Louis est un gros morceau de sueur. Et M'sieur ? M'sieur, avec sa moitié de nom est une moitié d'homme, en équilibre au bord du gouffre.

  • Axel et josephine

    Alain Gagnol

    En voyant son fiancé la tromper, Joséphine a deux réactions : la première, elle vomit ; la seconde, elle décide instantanément de changer de vie.

    Elle loue une petite maison où elle s'enferme avec son chat. Mais des voyous du quartier la harcèlent régulièrement. Peu à peu, elle ne supporte plus d'être une victime et elle se rebiffe en poussant l'un de ses agresseurs dans le vide.

    La scène a eu un témoin : un adolescent de quinze ans qui s'enfuit en courant.

    À partir de ce jour, Joséphine ne lâche plus Axel, pour l'empêcher de la dénoncer à la police. Leur relation prend un tour de plus en plus étrange et effrayant, jusqu'à les emmener bien au-delà de tout ce qu'ils auraient pu imaginer.

    Un roman où, une fois encore, Alain Gagnol donne à ses personnages une intensité exceptionnelle.

  • Quand un flic dépressif s'invente un super-héros du nom de Suicide-Man pour traquer un sanguinaire serial killer amateur de jeunes filles, la traque s'annonce aussi infernale que baroque...

    Le lieutenant Marco Benjamin vit la pire période de son existence.
    Alors qu'il peine à se remettre d'un divorce douloureux, il est chargé d'enquêter sur un serial killer sanguinaire et barbare, assassin de jeunes filles. Quand l'une des victimes meurt dans les bras de Marco, il sombre dans une dépression profonde. Il s'invente alors un alter ego virtuel :
    Suicide-Man, super-héros suicidaire qui, du fait de son invulnérabilité, connaît un sort tragique car il ne parvient jamais à mettre fin à sa vie.
    En compagnie de ce double improbable, doté d'un solide sens de l'humour, Marco se lance sur la piste de l'impitoyable assassin tout en essayant au passage de recoller les morceaux de sa vie. Il fera ainsi la connaissance d'une superbe jeune femme qui saura lui remonter le moral, d'un énorme chien prénommé Simenon, et du gourou d'une secte qui se fait appeler Ismaël. Sceptique au départ, Marco doit admettre que les visions de l'illuminé trouvent un écho étrange dans la réalité, lui donnent des pistes pour retrouver le tueur et mettre fin alors au festin sanguinolent.
    Un polar haletant, à l'univers baroque et détonnant.

  • Depuis qu'il a perdu son papa, Léon s'est inventé un monstre qui le poursuit partout où il va.
    Ce monstre est si effrayant que Léon ne peut pas vivre normalement. Il n'ose pas sortir de chez lui et ne va pas à l'école non plus. Chloé, sa voisine, que ce garçon mystérieux intrigue fortement, a décidé de s'en faire un ami. Réussira-t-elle à approcher Léon ?.

  • Le chien de Julien, baptisé Pire que terrible, a fait irruption dans sa vie, un beau jour, sans qu'il sache d'où il venait ni qui était son maître.
    Ce chien e tout un tas de manies farfelues, que le père de Julien explique ainsi : " Les chiens sont comme nos miroirs. Ils s'adaptent tellement bien aux hommes qu'ils finissent par leur ressembler comme leur ombre. " De qui Pire que terrible tient-il ses habitudes ? Un personnage pas tout à fait recommandable, semble-t-il...

  • Dino le chat mène une double vie secrète. Il passe ses journées avec Zoé, la fille d'une commissaire de police, mais la nuit il accompagne Nico, un voleur, sur les toits. Alors que la mère de Zoé enquête sur les cambriolages nocturnes, un autre truand kidnappe la fillette... Zoé, une petite fille de 7 ans, vit seule avec sa mère commissaire de police. Son père est mort, tué par le plus grand criminel de la ville, Victor Costa. Depuis ce jour tragique, elle ne parle plus.Zoé passe le plus clair de son temps, quand elle est chez elle, avec Claudine, sa nounou, et son chat, Dino. Mais toutes les nuits, Dino sort par la fenêtre, et ne revient qu'au petit matin. Un soir, Zoé décide de le suivre. La voilà donc sur ses traces, quand tout-à-coup elle aperçoit Vicor Costa et sa bande en train de mijoter un mauvais coup. La fillette les écoute, mais tombe littéralement de surprise devant eux... S'ensuit une course-poursuite effrénée entre les brigands et Zoé, qui est finalement rattrapée et kidnappée. Après des quiproquos et des révélations en tous genres (Claudine, la nounou, n'est pas gentille du tout: elle a infiltrée la maison de la commissaire pour voler des informations!), la maman et Nico (le voleur, ami du chat) s'allieront pour retrouver la fillette, et arrêter une bonne fois pour toute le dangereux criminel.

empty