• Gélatine veut jouer à cache-cache. Roberto, lui, a mieux à faire, il lit un roman et n'aime pas être dérangé. Mais la fillette est très persuasive... Et Roberto cherche ! Derrière la porte, dans le coffre, dans l'armoire... Tiens, c'est bizarre, tous les habits qui étaient dans le panier en osier sont maintenant éparpillés par terre...
    La petite fille facétieuse arrive toujours à ses fins et ce brave Roberto est une fois de plus le dindon de la farce !
    Ce deuxième opus des aventures de Roberto et Gélatine reprend les thèmes chers au couple Albertine et Germano : l'enfance, son espièglerie, sa tendresse... Une histoire drôle et légère qui met de bonne humeur !

  • Gélatine, petite fille espiègle et de caractère, veut que son grand frère, Roberto, s'occupe d'elle. Mais Roberto est très occupé. Sur son ordinateur il écrit un roman, une histoire de grands pour les grands, car Roberto n'est plus un enfant... Il n'a pas le temps de s'occuper de sa petite soeur envahissante. Mais Gélatine est très insistante, tant et si bien que Roberto accepte de lui lire une histoire. Mais une seule ! Puis il retourne à son travail de grand. Vexée, Gélatine se venge en imaginant avec Doudou une histoire dans laquelle elle transforme Roberto en vilain crapaud...
    Premier opus d'une série, Roberto et Gélatine est une histoire drôle et légère sur les rapports entre frère et soeur dans laquelle tous les enfants (et tous les parents) se reconnaîtront !

  • Armand travaille à la chaîne dans une usine de boîtes de raviolis. Il habite une cité-dortoir et quand il a faim, il ouvre une boîte de raviolis. Un jour, un génie jaillit de la boîte et lui demande de faire deux voeux. Armand fait des choix bien simples : être en pleine nature et faire un bon repas en compagnie du génie. Seul hic, ce dernier, repu, n'arrive plus à rentrer dans sa boîte ! Qu'à cela ne tienne, Armand a plus d'un tour dans son sac et saura à son tour se montrer génial. Une fable espiègle pour rappeler que le rêve et le bonheur sont à portée de main et qu'il suffit parfois de peu pour transformer le quotidien. Les cadrages inventifs, les dessins tout en rondeur et en couleurs, ainsi que le sens de l'absurde développé ici, apportent fraîcheur et légèreté.

  • Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouvent dans tous les titres de la collection. Après À la mer , En ville et À la montagne , nous voici à la campagne. On retrouve avec bonheur les images pétillantes et colorées d'Albertine et aussi le petit Lulu et sa maman. Cette fois le petit Lulu pense à son avenir et cherche le métier qu'il pourrait faire plus tard : Docteur ? Pompier ? Policier ? Le lecteur, lui, se promène entre le marché, le jardin potager, la basse-cour, le moulin ou la forêt. Attention, au milieu des moutons et autres lapins peuvent se cacher un rhinocéros, des extra-terrestres et d'autres créatures...
    Un album tout carton qui aiguise le sens de l'observation.

  • La marelle

    Albertine Zullo

    Dans ce nouvel album, Albertine et Germano Zullo rendent hommage à un des plus vieux jeux d'Europe : la marelle. Ce tracé de craie, qui peuple encore aujourd'hui bien des cours d'école, n'en est pas moins un parcours symbolique qui va de la terre au ciel. En suivant le caillou que lance Marie, le personnage de l'album, nous découvrons les étapes de sa vie de sa naissance à ses dix ans (son premier jour d'école, sa première peluche, ses rêves, ses vacances à la montagne, ou encore ses cauchemars). Cet album coloré et réjouissant marque une nouvelle étape dans le travaille d'Albertine. Elle représente les cases de la marelle en trois dimension et donne une atmosphère théâtrale et vivante à ce jeu; une évolution qui sert avec brio le propos du livre.

  • Après avoir fait le tour du monde avec sa montgolfière, Marta part aujourd'hui à la découverte de l'océan à bord d'un sous-marin. Les poissons sont très inquiets en la voyant, il n'y a que la pieuvre qui ose l'approcher et les poissons de s'interroger alors sur la vie sur terre.

  • L'aviez-vous remarqué ? Les monstres sont partout. Et ils ne prennent plus la peine de se cacher sous nos lits, ni d'attendre la tombée de la nuit pour nous effrayer. Un étrange personnage à capuche rencontré dans la rue, un aspirateur un peu trop performant ou encore un simple vendeur de sirop qui veut conquérir le monde... Personne n'est plus à l'abri.
    Avec Depuis que les monstres..., Germano Zullo signe des histoires courtes grinçantes qui feront frémir les plus jeunes comme les plus grands. Le caractère troublant des nouvelles est souligné par des illustrations en noir et blanc d'Albertine.

  • Une mère tourne doucement sur elle-même avec son bébé dans les bras, son enfant, son tout-petit, qui grandit imperceptiblement alors qu'elle lui murmure des mots doux, lui raconte leur histoire. Peu à peu l'enfant devient un homme et c'est la mère qui rapetisse encore et encore...
    Un livre sur la maternité, l'amour tout simplement, qui peut se regarder comme un flipbook. Une ronde, une farandole, qui raconte avec poésie le cycle de la vie.
    Pour ce livre, Albertine utilise uniquement un crayon gris.
    Les mots simples de Germano Zullo alliés aux dessins purs d'Albertine donnent encore plus d'intensité et d'émotion au propos.

  • Arrivé au bout d'une route, un camionneur ouvre la porte de sa remorque.
    Une nuée d'oiseaux prennent leur envol et disparaissent à l'horizon. Au fond du camion, reste un petit oiseau, timide. Il ne semble pas avoir l'intention de suivre ses camarades. L'homme lui propose alors de partager son sandwich. Ils échangent quelques propos sur la vie et le petit oiseau ayant pris courage finit par s'envoler à son tour. Le camionneur repart dans son véhicule. Mais tous les oiseaux reviennent et l'emportent dans le ciel.
    Un texte poétique, des gouaches aux couleurs chaudes. Germano Zullo et Albertine emportent le lecteur dans leur monde d'une fantaisie douce et généreuse.

  • Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouvent dans tous les titres de la collection. Après À la mer et En Ville, nous voici à la montagne. en hiver ! Sur un télésiège, en terrasse, à la patinoire, avec des skis aux pieds ou des patins à glace, les fesses sur une luge ou dans la neige, la vie à la montagne c'est l'aventure ! Superman est toujours là bien sûr, retenant nuages et avalanche, de drôles d'animaux profitent des sports d'hiver et se mélangent aux alpinistes et aux skieurs, et le petit garçon des précédents livres promenade, arrivé à l'âge des « pourquoi » questionne sans cesse sa maman.
    Un album tout carton drôle et coloré qui aiguise le sens de l'observation !

  • Contrairement à ses congénères, Marta, la très belle vache orange de Monsieur Pincho, n'aime pas regarder passer les trains. Cultivant une certaine forme d'originalité, elle préfère les courses de bicyclette, les voyages en montgolfière ou en sous-marin. La voilà qui revient d'un long périple, heureuse de retrouver ses copines et M. Pincho. Mais l'ambiance est tendue à la ferme : dans les parages, un loup s'est installée et les vaches timorées tremblent...
    Les aventures de la vache orange Marta parues pour la première fois en 2001 lancèrent véritablement sur le devant de la scène le couple d'artistes Albertine et Germano Zullo.
    Elles reparaissent aujourd'hui en mini-poche pour le bonheur de tous.

  • Marta la vache orange découvre un jour une montgolfière volant dans le ciel. Sa décision est prise, elle rejoindra le pays des montgolfières. Elle glisse dans sa valise une brosse à dent, une lavette à cornes, quelques cotons démaquillants et le dernier numéro de Vache magazine. Elle s'installe sur le tracteur tout rouillé prêté par le fermier et en route. Mais le chemin est long avant d'atteindre l'immense montagne derrière laquelle se trouve le pays des montgolfières.

  • Un pêcheur extrait des eaux de la lagune vénitienne un poisson. Un poisson... en est-on certain?
    Ne s'agirait-il pas plutôt d'un monstre marin ou d'une licorne de mer ? Et s'il était question d'une vraie sirène ?
    La rumeur enfle, colportée par des femmes plantureuses suspendues aux balcons, des gondoliers rêveurs, des enfants curieux et rieurs.
    Les canaux de Venise sont un décor privilégié pour ce leporello tout en images et en clins d'oeil qui fait écho à l'actualité, entre « fake news », réseaux sociaux et manipulation de l'information.

  • Après avoir fait le tour du monde avec sa montgolfière, Marta part à la découverte des fonds marins. Mais qu'il est difficile de se faire de nouveaux amis quand on a des cornes pointues, même si l'on est très sympathique ! Les poissons s'enfuient à son approche. Heureusement Juliette la pieuvre est là...
    Les aventures de la vache orange Marta parues pour la première fois en 2001 lancèrent véritablement sur le devant de la scène le couple d'artistes Albertine et Germano Zullo.
    Elles reparaissent aujourd'hui en mini-poche pour le bonheur de tous.

  • Dada

    ,

    « Roger Canasson et Dada sont des champions de saut d'obstacles.
    Ils sont presque invincibles, car ils forment une paire parfaite. » Et pourtant, le jour du concours international de Saint-Alor-sur-Fleur, Dada fait une prestation extrêmement décevante, pire qu'un amateur. Que se passe-t-il ? Roger Canasson est prêt à tout pour remettre le pied à l'étriller de son athlète préféré. Direction le docteur, check-up complet, cure de vitamines, séances chez le psy et repos forcé. La cause de la défaillance de Dada sera pourtant bien banale et très facile à soigner, il suffisait d'y penser.
    Une jolie fable drôle et enlevée comme sait si bien le faire le duo Germano Zullo/Albertine. C'est frais, coloré, Germano joue sur les mots et Albertine sur les couleurs.

  • Un album tout carton qui aiguise le sens de l'observation et de l'humour !
    Selon le principe des livres promenade, les tout-petits suivent de page en page des personnages qu'ils retrouveront dans les autres titres de la collection. Après À la mer, c'est la ville qui fourmille de détails.

  • Qui n'a pas déjà rêvé de partir en vacances au bord de la mer pour profiter du farniente des sé´jours balnéaires? Scènes d'hôtel ou de plage saisies avec l'humour coutumier de ces deux auteurs, cet album grand format est à apprécier à plusieurs niveaux. Comme dans nos livres promenade (Rotraut Suzanne Berner), les lecteurs voient des personnages de page en page, qu'ils retrouveront dans les autres titres de la collection.

    Germano ZULLO est né le 16 mai 1968 à Genève. Après une formation supérieure en commerce, il voyage deux ans en Europe. De 1992 à 2002, il travaille comme comptable. Dès 1996, il publie aux Editions La Joie de lire, avec l'illustratrice Albertine, de nombreuses histoires pour enfants. Il écrit aussi des histoires érotiques et des poèmes et a publié, toujours aux éditions La Joie de lire, un roman pour adolescent intitulé Quelques années de moins que la Lune.
    ALBERTINE a déjà plusieurs livres à son actif. Elle a participé à de nombreuses expositions en Suisse et à l'étranger. Elle est aussi illustratrice de presse. Elle enseigne la sérigraphie à l'école supérieure d'arts visuels de Genève. Albertine est la première artiste suisse à avoir obtenu la prestigieuse « Pomme d'Or » de Bratislava.

  • Dans ce livre, inspiré d'un voyage au Japon, le lecteur suit le parcours d'une ligne de monorail du coeur d'une mégapole jusqu'à la campagne. A l'intérieur du train, une petite fi lle que sa maman vient de quitter sur le quai et qui va rendre visite à sa grand-mère. Les paysages se succèdent, et les pensées de la fi llette défi lent à leur rythme.
    La fi llette parle des endroits qu'elle connaît bien et de ceux qu'elle ne connaît pas, de la manière dont elle voit le monde et de la façon dont il change.
    Et compare sa vision du monde avec celle de sa mère et de sa grand-mère. Un livre sur le temps, son appréhension, mais aussi une critique par petites touches de notre monde moderne, un monde qui va vite, trop vite peut-être, engendrant inégalités et pollution. Une mélodie philosophique.

  • Deux milliardaires, Agenor-Agobar Poirier des Chapelles et Willigis Kittycly Junior, construisent leur nouvelle maison, de véritables gratte-ciel. Et c'est à celui qui construira le plus haut. Ils prennent l'avantage à tour de rôle, jusqu'au jour, où les architectes leur font comprendre qu'il est devenu impossible de continuer. Les deux milliardaires étant ce jour-là à parfaite « égalité de hauteur », ne veulent pas entendre raison et décident de poursuivre seuls la compétition, sans architectes, sans ingénieurs, sans ouvriers et sans personnel de maison. Une belle fable sur la folie des hommes, une critique humoristique du monde moderne, de la compétition à tout prix et du « toujours plus ». Ce livre est illustré en noir et blanc au Rötring.

empty