Littérature générale

  • C'était en janvier 2003.
    Dans notre boîte aux lettres, au milieu des traditionnelles cartes de voeux, se trouvait une carte postale étrange.
    Elle n'était pas signée, l'auteur avait voulu rester anonyme.
    L'Opéra Garnier d'un côté, et de l'autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942.
    Vingt ans plus tard, j'ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale. J'ai mené l'enquête, avec l'aide de ma mère. En explorant toutes les hypothèses qui s'ouvraient à moi. Avec l'aide d'un détective privé, d'un criminologue, j'ai interrogé les habitants du village où ma famille a été arrêtée, j'ai remué ciel et terre. Et j'y suis arrivée.
    Cette enquête m'a menée cent ans en arrière. J'ai retracé le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine. Et enfin, leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre.
    J'ai essayé de comprendre comment ma grand-mère Myriam fut la seule qui échappa à la déportation. Et éclaircir les mystères qui entouraient ses deux mariages. J'ai dû m'imprégner de l'histoire de mes ancêtres, comme je l'avais fait avec ma soeur Claire pour mon livre précédent, Gabriële.
    Ce livre est à la fois une enquête, le roman de mes ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot « Juif » dans une vie laïque.

  • Deux pièces engagées sur le rôle des femmes. «La Visite» questionne l'instinct maternel et le rôle de la mère dans sa confrontation avec la société. Les «Filles de nos filles »évoque le rôle des femmes dans la création.

  • Recherche femme parfaite

    Anne Berest

    Émilienne, photographe trentenaire divorcée et mère « approximative » d'un garçon de 14 ans, décide de laisser tomber les photos de mariage pour se lancer dans un projet artistique en vue d'une exposition à Arles. Sa voisine et amie Julie, incarnation de la femme parfaite aux yeux d'Émilienne, se retrouve en hôpital psychiatrique après un accouchement chaotique. Émilienne a trouvé son thème : ses photos évolueront autour de la « femme parfaite ». Chaque femme photographiée lui donnera le nom d'une autre femme qu'elle admire et ainsi de suite, l'ensemble devant représenter une sorte d'idéal féminin contemporain. Mais cette odyssée photographique ne se déroulera pas comme prévu. Au gré de ses rencontres, Émilienne dresse le portrait de femmes modernes, fortes, délurées, timides, passionnées, fragiles... Jusqu'à la rencontre avec Georgia.
    L'auteur livre un récit loufoque et tendre, qui est l'occasion de mener une réflexion sur la femme « moderne », sur les pressions sociales qu'elle subit au quotidien, et sur son combat permanent pour s'affirmer.

  • La fille de son père

    Anne Berest

    - Trois soeurs que la vie a éloignées se retrouvent chez leur père pour fêter l'anniversaire de l'aînée, Irène. Au cours du dîner, la tension monte entre les trois jeunes femmes et leur belle-mère, Catherine, qu'elles détestent. Le repas vire au règlement de compte jusqu'à ce que Catherine révèle un lourd secret de famille : Irène ne connaîtrait pas son vrai père.

    - Anne Berest est née en 1979. Elle rejoint l'équipe du Théâtre du Rond-Point et fonde Les Carnets du Rond-Point dont elle est la rédactrice en chef. La Fille de son père est son premier roman.

  • Les patriarches

    Anne Berest

    Effacée, mal dans sa peau, toujours vierge à vingt-deux ans, Denise n'a ni amis ni téléphone portable. Fille d'un acteur de cinéma mort d'overdose, elle vit dans l'ombre de cet homme fantasque et s'interroge : pourquoi a-t-il disparu durant de longs mois alors qu'elle n'avait que six ans ? Son obsession de la vérité la conduit jusqu'à Gérard, un expert en art qui connaissait bien son père en 1985. Mais en voulant déterrer le passé, Denise risque d'y laisser son innocence.

  • La carte postale - 2 volumes Nouv.

  • From four stunning and accomplished French women -- at last -- a fresh and spirited take on what it really means to be a Parisienne: how they dress, entertain, have fun and attempt to behave themselves. In short, frisky sections, these Parisian women give you their very original views on style, beauty, culture, attitude and men. The authors--Anne Berest, Audrey Diwan, Caroline de Maigret, and Sophie Mas -- unmarried but attached, with children -- have been friends for years. Talented bohemian iconoclasts with careers in the worlds of music, film, fashion and publishing, they are untypically frank and outspoken as they debunk the myths about what it means to be a French woman today. Letting you in on their secrets and flaws, they also make fun of their complicated, often contradictory feelings and behavior. They admit to being snobs, a bit self-centered, unpredictable but not unreliable. Bossy and opinionated, they are also tender and romantic.

  • Septembre 1908. Gabriële Buffet, une jeune femme de vingt-sept ans, indépendante, musicienne, féministe avant l'heure, rencontre Francis Picabia, un peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d'un renouveau dans son oeuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser. Elle devient « la femme au cerveau érotique » qui met tous les hommes à genoux, dont Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. Entre Paris, New York, Berlin, Zurich, Barcelone, Étival et Saint-Tropez, Gabriële guide les précurseurs de l'art abstrait, des futuristes, des Dada, toujours à la pointe des avancées artistiques. Ce livre nous transporte au début d'un XXe siècle qui réinvente les codes de la beauté et de la société.Sensible, fin, intelligent... Une réussite. Nelly Kaprièlian, Les Inrockuptibles.Un récit ciselé avec une tendresse lumineuse. Bernard Géniès, L'Obs.Prix Grands Destins du Parisien Week-End.

empty