• L'équitation est un sport complexe qui nécessite, pour permettre une évolution sur le long terme, de se perfectionner sur des choses simples et de revenir en permanence aux bases. Ce guide, destiné aux professionnels, amateurs éclairés et jeunes en formation, permet au cavalier d'élaborer ses propres séquences de travail adaptées à ses besoins.
    - L'ouvrage est composé de 88 fiches techniques présentant une gamme d'exercices variés et adaptables, pour ne jamais tomber dans la monotonie.
    Chaque fiche donne des exemples de séances répondant à des objectifs précis, énonce les évolutions possibles et indique les points à retenir.
    - Les exercices proposés sont classés par discipline : dressage, obstacle, cross, travail à pied (longe, longues rênes et liberté) et apprentissage des jeunes chevaux.
    - Des grilles d'analyse aident le cavalier à identifier les problèmes rencontrés et les objectifs à atteindre. Pour chacun d'eux, des propositions d'exercices lui permettront d'adapter au mieux les séances futures.
    Un guide indispensable pour tous les cavaliers souhaitant apprendre à travailler seul avec leur cheval et progresser sur des points précis.

  • Ce guide, destiné aux professionnels, amateurs éclairés et jeunes en formation, a pour objectif de construire au mieux vos séances de travail. Il permet aux cavaliers et enseignants d'équitation d'acquérir les principes de base du travail d'un cheval, la mise en place et l'analyse des séances.
    Des fiches techniques (dressage, obstacle, cross, jeunes chevaux, travail à pied) apportent aux cavaliers une gamme d'exercices variés et adaptables. Chacune des fiches donne des exemples de séances avec un objectif précis, les évolutions possibles et les points à retenir.
    Des éléments permettant de construire une analyse du travail du cheval aideront les cavaliers dans leurs réflexions. Ainsi, une programmation et une planification du travail futur pourront être établies avec des propositions d'exercices en fonction des problèmes rencontrés et des objectifs.

  • Critique du nationalisme Nouv.

    Le nationalisme est une idéologie moderne. À l'échelle de l'histoire, il représente un phénomène récent qui trouve son paroxysme dans l'exaltation nationale au moment de la Révolution française.
    Bien qu'amorcé par la monarchie capétienne, le processus de centralisation s'est effectué au détriment de l'identité des peuples de France.
    Historiquement, le nationalisme est d'abord une idéologie de gauche qui s'est progressivement déplacée vers la droite. Mais, elle a toujours été réactive si bien qu'aujourd'hui la gauche (minoritairement) et la droite (majoritairement) s'en réclament. La nation traditionnelle (la terre des pères) qu'il ne faut pas confondre avec la nation moderne (jacobine et assimilationiste) renvoie pourtant parfaitement aux Deux patries décrites par Jean de Viguerie. D'un côté la patrie traditionnelle et enracinée, de l'autre la patrie moderne et révolutionnaire.
    Au moment où la mondialisation libérale s'étend un peu partout sur la surface du globe, le nationalisme revient en force. S'il peut opérer des critiques pertinentes à l'égard de la première, ses réponses ne permettent pas de la pousser dans ses derniers retranchements et de proposer une alternative à l'hypermodernité narcissique et hétérophobe du nationalisme révolutionnaire. C'est au nom d'une conception traditionaliste et enracinée que l'auteur de cet essai s'emploie à critiquer le nationalisme comme individualisme reporté au niveau de la nation. Face au « Right or Wrong, my country » (Qu'il ait raison ou tort, c'est mon pays), Arnaud Guyot-Jeannin rappelle la parole prophétique de José Antonio Primo de Rivera : « Le nationalisme, c'est l'égoïsme des peuples ».

  • En se fondant sur des exemples littéraires et philosophiques, l'auteur propose une définition de la tradition polysémique, civilisationnelle et spirituelle, en opposition à la modernité matérielle, individuelle et rationnelle.

  • Cet ouvrage est un recueil des portraits, au nombre de 35, que l'auteur a donnés au Spectacle du Monde entre janvier 2003 et avril 2011, florilège où comédiens et comédiennes se taillent la part du lion (25 sur 35).
    S'y adjoignent 3 acteurs-réalisateurs, 6 metteurs en scène et 1 scénariste.
    Sur les 35 artistes rassemblés, 25 appartiennent au cinéma français, 10 au domaine anglo-saxon. Tous se situent dans la période qui va de la Nouvelle Vague à nos jours,. Sous l'apparente disparité de l'ensemble, on finit par pressentir qu'il existe une cohérence secrète. Si - pour s'en tenir aux comédiens de chez nous - Louis de Funès voisine avec Michel Bouquet, Jean-Pierre Marielle avec Bruno Cremer, Claude Rich avec Poelvoorde, Catherine Frot avec Isabelle Carré, c'est que ces acteurs si dissemblables appartiennent à un cinéma qui est à la fois populaire et de qualité, et que tous ont en commun d'être de probes artisans, soucieux de plaire au plus vaste public mais se tenant par convenance à l'écart du cirque médiatique, pensant que l'art n'a pas d'autre but que lui-même et, contrairement à tant d'autres, répugnant à le mettre au service d'une cause quelconque.
    Guyot-Jeannin a pensé à l'amateur du cinéma d'outre-Atlantique en incluant d'éminents metteurs en scène et acteurs américains : De Palma, Oliver Stone, Clint Eastwood, Mel Gibson, Sean Connery, Andy Garcia, Charlotte Rampling, Catherine Zeta- Jones et Sharon Stone.

empty