• Le monde grec

    Aurélie Damet

    Cet ouvrage a pour but de présenter, sur un mode accessible et synthétique, les mondes grecs du IIe millénaire au IVe siècle av. J.-C. Il s'agit de revenir sur les inflexions chronologiques majeures de cette période, à savoir l'époque minoenne et mycénienne, la Grèce archaïque et la Grèce classique, qui s'achève sur la montée en puissance macédonienne et les conquêtes d'Alexandre.
    L'approche chronologique des quatre parties du manuel est complétée par des synthèses thématiques attendues (ainsi une présentation de la religion grecque polythéiste, un développement sur l'économie des cités ou les Jeux Olympiques) mais aussi par des chapitres prenant en compte les dernières recherches menées en histoire ancienne, notamment sur la question de la citoyenneté et de la parenté dans les mondes grecs.
    Plusieurs dossiers feront l'objet d'un commentaire ou d'une dissertation, afin de présenter aux étudiants en formation les deux exercices fondamentaux de l'historien : le travail sur les sources et l'exigence de la synthèse argumentée.

  • La question du rapport entre famille et société, aux résonances si contemporaines, constitue le coeur de cet ouvrage. Le lecteur trouvera les définitions nécessaires pour saisir les « familles » grecque et romaine, les parentés de l'alliance et de la naissance, l'unité économique de production, la famille des droits et des devoirs. L'ouvrage offre une synthèse des différentes étapes de la vie en famille (naissance, mariage, adoption, funérailles), ces moments de sociabilité parfois générateurs de tensions, où s'entremêlent des intérêts autant familiaux que civiques : la famille s'inscrit dans la cité, qui la modèle, la contrôle et la surveille car elle en constitue la première unité.
    En puisant dans les sources dramaturgiques comme dans la documentation épigraphique, en croisant les théories philosophiques et les textes de loi, les auteurs ont souhaité offrir au lecteur un tableau synthétique et vivant des familles et des systèmes de parenté grecs et romains. Histoire du droit, histoire des sentiments, anthropologie de la parenté, histoire sociale, prosopographie, autant de méthodes réconciliées par le prisme familial que propose cette étude.

  • Cet ouvrage prépare à la nouvelle question d'histoire ancienne qui sera présente au Capes et à l'Agrégation d'histoire-géographie.
    Composé d'une partie grecque et d'une partie romaine, il entend proposer une nouvelle synthèse sur la question des rapports entre famille et société dans les mondes grec et romain. Collant parfaitement à la lettre de cadrage du programme des concours d'enseignement, il comblera un outre une lacune majeure dans la bibliographie d'histoire ancienne.

empty