• Durant des siècles, la haie protégeait, délimitait, nourrissait. Les dernières décennies ont vu des arrachages massifs ou son remplacement par le « béton vert », la haie monospécifique. Et avec ce processus, un appauvrissement, une détérioration, voire une désertification du vivant. Aujourd'hui, elle s'impose de nouveau et en urgence. Pour des raisons climatiques, esthétiques, écologiques, philosophiques, elle concourt à remettre de la nature et donc de la biodiversité. Taillable (fournissant ainsi broyat, bois, tuteurs...), diverse, elle permet toutes les combinaisons dans tous les lieux. L'abeille a besoin de fleurs, la faune de nourriture et d'abris, l'homme de fruits et de plantes. Il est essentiel de se protéger des aléas climatiques, du voisinage, du bruit... La haie est là ! L'idée de cet ouvrage est d'aider à construire le projet, choisir les espèces végétales (une quarantaine y sont présentées), ouvrir de nouvelles perspectives au jardinier, au propriétaire d'un petit terrain, à l'élu. Végétaliser le plus possible, tant qu'il est encore temps. Il s'inscrit dans une vision permacole, globale, où l'arbre retrouve toute sa place, à un moment où canicules, sécheresses et autres dérèglements climatiques s'intensifient.

  • Les conséquences du changement climatique affectent de plus en plus notre quotidien et nos habitudes. À l'échelle individuelle, locale, nationale, internationale, des solutions existent pour y faire face et pour en limiter autant que faire se peut les effets. D'un point de vue personnel et familial, que pouvons-nous faire face à l'urgence ? Avec ce guide, Bernard Farinelli propose une méthode au quotidien. Alliant réflexion et conseils pratiques, il donne les clés pour agir dans tous les domaines : eau, alimentation, santé, jardin, énergie, autonomie, animaux, déplacements... Loin des idées reçues, il invite tout un chacun, après la prise de conscience qui secoue la société, à rentrer dans l'action avec convivialité, plaisir, volonté. Porteur d'une grande foi, ce livre original fait partie de ceux qui conduisent à retrouver une philosophie saine et optimiste de la vie sur notre unique planète. Il n'y a plus de temps à perdre ; à nous donc de passer à l'acte !

  • La pierre sèche : matériau et savoir-faire reviennent en grâce au XXIème siècle. Mieux, ils sont tendance, écologiques et incontournables.

  • Cet agenda vous donnera envie de vous mettre au jardin pour manger sain et goûteux, dépenser moins, préserver la biodiversité... vivre en harmonie avec la nature, tout simplement. Il vous guidera du potager au jardin d'agrément, en passant par le verger et la serre, jusque dans la cuisine et l'atelier. Tel un aide-mémoire responsable, il vous accompagnera mois après mois pour respecter la terre tout en cultivant naturellement vos fruits, légumes et fleurs. Les conseils de Bernard Farinelli, spécialiste du monde rural. Le calendrier lunaire 2021. Des dictons chaque mois. Un carnet météo à créer jour après jour. Une grille pour dessiner le plan de son potager.

  • Notre société est celle du changement. Au fur et à mesure des évolutions technologiques, sociales, politiques et économiques, de plus en plus de questions se posent, qui nous concernent tous.

    Nous sommes nombreux à y réfléchir et à chercher des pistes concrètes pour agir, chacun à notre échelle. Mais par quoi commencer ? Écologie, alimentation, travail, bénévolat... Qu'est-ce qui est le plus important ? Comment être sûr de faire les bons choix, pour soi, pour les autres ?

    Ce livre a pour objectif d'apporter des réponses et des solutions pour se mettre en mouvement vers un avenir meilleur. Parce que la possibilité que nous puissions vivre dans un monde plus juste et plus durable dépend des choix et des actions quotidiennes de chacun d'entre nous.

    Ensemble, faisons les bons choix dès aujourd'hui pour construire le monde de demain !

  • Avec cet ouvrage, Bernard Farinelli, nous présente la situation actuelle de l'arbre et de la haie et donne les clés pour mieux les comprendre. Il est temps de leur donner un statut, de les protéger et de les multiplier.
    A ce titre, un guide pour la plantation (32 pages) permet à chacun de planter sa haie. La reconsidération essentielle pour l'humanité de l'arbre et de la haie est un pari pour l'environnement, l'agriculture et l'économie locale.

  • Légumes, fruits, petit élevage mais aussi conservation : tout pour produire soi-même une partie de son alimentation, facilement et à moindre coût.

  • Devant les crises diverses qui se succèdent au sein de nos sociétés et face au mal-être engendré par notre mode de vie, des milliers d'initiatives locales voient le jour.
    De nombreux mouvements intégrant des valeurs altruistes de partage, de solidarité, de fraternité, de coopération se créent. Certes, ils ne sont pas fédérés. Mais ils sont là ! Ils génèrent de multiples expériences sur le territoire et ailleurs, dans tous les domaines : culturel, agricole, social, économique.
    Après plusieurs décennies de globalisation forcée, de marchandisation tous azimuts, c'est bien la réponse de la relocalisation qui s'impose comme la solution majeure aux dérèglements. Quête de l'autonomie alimentaire et énergétique, retour de la citoyenneté au sein de la vie de la cité, créativité culturelle : voilà les maîtres mots de la révolution en cours.
    Regarder chaque chose de la vie avec le prisme de la proximité change l'imaginaire. Être dans l'action - que ce soit dans la sphère domestique, familiale, associative, entrepreneuriale ou encore politique - est non seulement possible, mais indispensable.
    Ce nouvel état d'esprit, souvent méconnu, parfois ignoré par les institutionnels, toujours combattu par les tenants des différents pouvoirs, est le seul moteur pour imaginer un monde nouveau dans lequel l'humanité construira son avenir.

  • Suspecté de sabotage pour défendre une cause environnementale, Victor est arrêté. En prison, il rencontre un énigmatique Gitan. Il lui apprend la philosophie, l?autre l?art des signes et du combat. Bénéficiant d?un non-lieu, ce prof de philo décide de tout plaquer et parcourt les montagnes du Massif central. Après une longue errance, il finit par acheter le mas Zénobie. Bien loin de son passé, le destin va pourtant le rattraper, à commencer par le Gitan. Victor se retrouve ainsi dans des situations redoutables qu?il va devoir débloquer et apaiser. Attentif à tous les signes, il se rend compte peu à peu qu?il est dépositaire de dons occultes, qu?il peut changer le pire en mieux. Ce qu?il va s?efforcer de faire.
    /> "Zénobie" raconte l?histoire d?un rebelle du XXIe siècle, qui ne se reconnaît ni dans la société ni dans ses valeurs. Il refuse pardessus tout de laisser aux générations à venir une planète malade et dégradée. Victor, par son charisme et sa volonté inébranlable, entraînera dans son sillage une communauté qui ne demande qu?à relever la tête.

  • Julien Bartoli, journaliste au sein d'un grand quotidien parisien, enquête sur les mouvements paysans.
    En cet été 1907, la campagne rejoindra-t-elle les ouvriers, risquant ainsi de bousculer le pouvoir en place ? Logé dans une petite station thermale, au coeur d'un pittoresque bocage, il rencontre les grands propriétaires, les fermiers généraux, les métayers, les syndiqués, les meneurs. Mais, à force d'interroger les paysans, il se rend compte du malheur qui frappe la région : sur la terrasse d'un grand café, il entend ainsi parler de l'épouvantable sort qui semble s'acharner sur les petites filles.

    Julien a un mauvais pressentiment. Antoine, un jeune garçon, le suit sans cesse et sa rencontre avec la belle mais étrange Garance accroît son inquiétude. Le reportage terminé, il s'apprête cependant à regagner Paris. Mais voilà qu'Antoine l'appelle au secours contre l'Ogre, celui qui lui a pris son amie Valentine. Garance, et même le curé, insistent pour qu'il reste, car seul un homme comme lui pourra démasquer et anéantir l'Ogre.
    Dès lors, Julien arpente la campagne en motocyclette.
    Sa présence effraie et ses questions dérangent au point que des hommes tentent de le noyer dans un étang. Il doit faire face aux dangers, mais aussi aux horreurs qu'il découvre peu à peu.
    La vérité viendra des femmes et Julien traquera l'Ogre, poussant aux limites extrêmes sa propre personnalité. Grâce à la détermination d'un homme, à la volonté d'un enfant, à l'aura d'une femme et à la solidarité des familles paysannes, la paix renaîtra.

  • Jean revient à Terre-Dieu pour enterrer son père. La ferme, en ruine, promise à une vente à la sauvette, abritera une casse automobile. Alors qu'il est bouleversé par les terribles changements, les souvenirs affluent de plus belle : sa grand-mère, ses parents, son maître d'école, et aussi Marie, son unique amour... Jean appartient à cette génération qui a rompu les liens avec son histoire familiale, avec son patrimoine, avec tout ce qui constitue l'essentiel de l'existence. Il a quitté le monde paisible pour relever, à l'étranger, des défis professionnels stimulants. Il a délaissé Marie. Elle, n'a jamais quitté leur campagne. Elle l'a attendu. Peu à peu, il prend sa décision. S'il a été le chaînon manquant durant des décennies, désormais il doit passer le témoin. Il ne peut plus se dérober.
    Terre-Dieu est un hymne à la nature, à la vie simple, à l'équilibre. Il démontre que la voie du bonheur est possible, et que la résilience n'est pas un vain mot.

  • L'homme contemporain ne croit plus en l'avenir, moral en berne, système économique fou, planète détruite au quotidien, surconcentration urbaine. Peu à peu, l'idée d'une autre vie s'impose. Ne pourrait-il exister enfin, vivre autrement ? La surconsommation à laquelle il est enchaîné lui coûte la joie de vivre, lui insuffle un mal être permanent et profond. Il a besoin de tranquillité, d'équilibre. Le dépouillement - au sens philosophique - l'interroge. Il s'aperçoit qu'il n'est plus autonome, qu'il ne sait plus se débrouiller par lui-même, se nourrir et construire avec ses mains. L'angoisse environnementale, relayée par les médias, ajoute à son besoin urgent de changer la donne. La campagne, parce qu'elle contient en germe les expériences humaines passées - solidarité, débrouille, prévoyance, patrimoine -, parce qu'elle est un laboratoire - greffe de population et de culture -, parce qu'elle est le refuge de l'ultime naturel, la campagne autorise l'utopie. Face à la mondialisation, à l'explosion du prix de l'énergie, aux grands risques géopolitiques, la réponse économique est bien dans la relocalisation des échanges, dans la redécouverte des circuits courts, dans le terroir renouvelé. Le paysan, homme du pays, pluriactif, " polyculteur ", a vocation à exister de nouveau pour nourrir les hommes. Par ailleurs, le rêve du petit domaine, partagé par tant d'individus et de communautés n'est-il pas en train de reprendre corps ? II autorise un modèle alternatif, l'autonomie, voire l'autosubsistance en cas de crise aiguë. Le contemporain, auquel on fait croire que le progrès apporterait le bonheur, a compris que les petits bonheurs sont à portée de main.

  • Un roman qui défend l'idée d'une campagne dynamique, porteuse de projets, de sens et de vie. - Le patrimoine et l'histoire comme éléments fédérateurs de personnalités que tout oppose.

    De ce roman se dégagent une ferveur et une mélancolie magnifiques pour évoquer les désirs les plus profonds, perpétuellement répétés et jamais satisfaits.

    Survolté par le quotidien, Tristan arrive, en plein novembre, dans un village isolé qui ne compte que quelques âmes. Des hommes et des femmes, eux aussi à l'écart du tourbillon de la vie, auxquels il va rapidement se lier et confier l'immensité de sa douleur : exister sans pouvoir vivre. Il meuble sa solitude en vagabondant et en organisant des rencontres festives, qui dérangent les habitudes. Mais peu à peu, Tristan devient le ciment de ces villageois. Plus fédérateur encore sera le château, qui, avec ses légendes, son histoire, son restaurateur, sa jeune propriétaire, va insuffler une nouvelle énergie aux habitants. Ils vont ainsi se rassembler autour d'un projet, dans un esprit communautaire et comprendre que le bonheur est possible, qu'il est simple comme la vie !

  • Découvrez La mémoire des cendres 41, le livre de Bernard Farinelli

  • Et si de la crise actuelle devait naître un nouveau mode de vie basé sur la simplicité et le respect de la planète ? dépenser moins pour mener une vie plus saine, plus solidaire.
    En somme s'ouvrir à l'autre et à la nature. tout un état d'esprit, expérimenté jadis par des générations de ruraux, à retrouver. ce livre est certes une aide à la réflexion, mais c'est aussi et surtout un guide pratique qui permet à chacun, quelle que soit sa place dans la société, de s'interroger sur chaque acte de la vie quotidienne, le plus anodin n'étant pas forcément celui qui a le moins d'impact.
    Le " vivre autrement " n'est plus le souhait de quelques-uns, il est devenu une nécessité collective. et si pour certains d'entre nous, le virage est déjà bien engagé, pour le plus grand nombre, le passage à l'acte est sujet à interrogations. c'est pourquoi bernard farinelli avance ici une multitude de " solutions " afin de cultiver une certaine liberté, rendre sa maison autonome, prévoir des dépendances, gérer l'eau, réapprendre les savoir-faire, se déplacer, se nourrir grâce à un jardin vivrier et à l'art de la conservation, se vêtir pour vivre et non pour être à la mode, etc.
    Bref, retrouver le chemin de l'épanouissement personnel sans nuire à notre bonne vieille terre.

  • Aux alentours de Courrières, à côté de Lens, a lieu, le 10 mars 1906, la plus importante catastrophe minière européenne de tous les temps (officiellement 1 099 morts) qui provoqua une crise politique et un mouvement social sans précédent.
    L'action se déroule en ce début de XXe siècle sur des lieux de fortes tensions sociales et politiques en France et à l'étranger (Afrique).
    Au nom de l'honneur familial et de l'éducation, Julien Bartoli se lance dans une implacable et longue traque pour venger son frère aîné assassiné lâchement sur une route insulaire de sa Corse natale.
    Un héros tourmenté, déterminé, écartelé entre le bien et le mal. D'un enfant heureux, calme et choyé, Julien se transforme en un homme aventurier, insubordonné, solitaire, en décalage profond, rebelle mais surtout obsédé par sa quête. Elle le conduira toutefois à s'ouvrir à la souffrance et la misère humaines, à l'injustice sociale, à l'amour. Vingt ans plus tard, Julien deviendra le défenseur caché des petits et des malchanceux de la société interlope.
    Par touches successives, l'auteur nous entraîne au coeur de la réalité des faits et des êtres. Il marie subitement les ingrédients historiques, sociologiques, psychologiques et romanesques pour nous décrire une époque passée qui ressemble à s'y méprendre à notre société contemporaine.
    Une aventure étonnante, criminelle, palpitante mais aussi une fresque sociale d'une époque charnière, sous la plume talentueuse d'un auteur qui s'engage au quotidien pour une société plus équitable et plus respectueuse des valeurs fondamentales.

  • De nombreuses adresses et conseils nécessaires pour changer de cadre de vie lorsqu'on souhaite quitter la ville.


  • tout commence, une nuit, sur une petite route de campagne.
    soudain, sans que rien ne le laisse présager, jean-baptiste monge voit l'automobiliste qui le précède faire un écart pour écraser délibérément un hérisson. dans les jours qui suivent, encore horrifié par l'acte à la fois gratuit et cruel dont il a été le témoin, cet homme de 42 ans, jusque là sans problème, sombre peu à peu dans une sorte de dépression sans nom et se sent comme habité par une volonté de vengeance qu'il ne parvient pas à endiguer.
    parti se reposer à la montagne, il s'efforce de reprendre pied. mais la fatigue et l'épuisement moral sont les plus forts. c'est à ce moment-là, alors qu'un grand découragement s'est emparé de lui, qu'il fait la rencontre de claire, une jeune femme aveugle, et qu'il apprend l'étrange malédiction qui s'acharne sur sa famille. une malédiction vieille de 130 ans qui trouve, semble-t-il, son origine dans l'assassinat d'un prêtre par une bande de braconniers.
    epris de claire, désireux de la protéger, jean-baptiste décide alors de mener l'enquête et de remonter le cours du temps pour que soit enfin levée la terrible malédiction. y parviendra-t-il ? trouvera-t-il en lui la force, à la manière des pèlerins de jadis, de rebâtir pierre à pierre cette chapelle de sainte-marthe à l'abandon près de laquelle le malheureux prêtre, fut assassiné ? et sera-t-il délivré à son tour en comprenant que le hérisson écrasé sous ses yeux n'était peut-être, en vérité, qu'un messager, un signe placé sur son chemin ?.


  • À la fois guide pratique et ouvrage de réflexion, ce livre est une véritable mine d'informations sur le milieu rural. Que vous habitiez déjà à la campagne ou que vous souhaitiez vous y installer, il vous permettra de vous poser les bonnes questions et vous donnera tous les outils pour y répondre en fonction de vos options personnelles. Connaissance de l'univers rural, choix de l'habitat et de la maison, relations avec les structures locales et le voisinage, alternatives écologiques, législation, travail, déplacements, jardin, animaux, nature... De très nombreux thèmes sont abordés ici, qui vous permettront de faire les bons choix et de profiter pleinement de la vie à la campagne. Fruit d'une expérience professionnelle mais également personnelle, cet ouvrage fourmille en outre de bonnes adresses, de références bibliographiques et de sites Internet, qui vous permettront toujours d'aller plus loin dans vos recherches.

empty