• Nul n'est aujourd'hui capable de prédire comment va évoluer la Turquie?, elle qui célébrera le centenaire de la fondation de sa République en 2023. Qui aurait pu prévoir le virage qu'il a négocié ces dernières années après avoir été au début des années 2000 l'étoile montante, candidate au club européen, le modèle à suivre notamment pour les pays musulmans en quête de justice et prospérité?? La faillite de l'occidentalisation, dont l'Europe a sa part, a été le prélude à sa désoccidentalisation progressive accompagnée d'une belligérance tous azimuts, dans le pays comme à l'étranger.
    Les pays occidentaux tentent de gérer cette «?crise turque?», entre incompréhension et impuissance. Dans cet essai concis et bien documenté, l'auteur fournit des outils d'analyse qui permettent de comprendre l'écartèlement d'une société, entre État, nation, religion, mythe impérial et Occident. Cette analyse est complétée par un entretien avec deux spécialistes : l'une, sociologue, Nilüfer Göle, l'autre, historien, Étienne Copeaux, tous deux grands témoins de la transformation jamais achevée de la Turquie.

  • L'appel au pardon

    Aktar O. Cengiz

    • Cnrs
    • 18 Février 2010

    Istanbul. Des intellectuels turcs lancent un appel au peuple arménien. Ils y demandent pardon à  la fois pour la «  grande catastrophe   » de 1915 et le déni qui a suivi. Cet appel met la Turquie en ébullition. Le Président, l'assemblée, les partis, les médias s'en mêlent. L'appel devient une pétition qui recueille des dizaines de milliers de signatures. Un mouvement populaire naït qui considère que la morale et la politique d'une nation passent par la vérité en histoire. Retour sur une des pages les plus sombres du XXe siècle. Avancée sur une des questions les plus cruciales, aujourd'hui pour la Méditerranée, l'Europe, et la France. Voici cet appel. Voici la chronique de sa réception. Voici une leçon de courage. L'auteur Cengiz Aktar est aujourd'hui directeur du Centre pour l'Union européenne à  l'Université de Bahcesehir après avoir été professeur d'études européennes à  l'Université de Galatasaray d'Istanbul. C'est l'une des voix turques les plus écoutées, dans son pays comme à  l'international. Il intervient fréquemment dans les médias français. Arguments 400 000 Arméniens en France Turquie /Europe et Arménie / génocide: une actualité constante, de l'Assemblée nationale à  tous les grands journaux.

empty