• Lorsque l'opéra-comique apparaît au début du xviiie siècle, il est apparenté à la farce et à la comédie. Cependant, les travaux consacrés à l'étude du genre soulignent l'ambiguïté du terme « comique » : en effet, si le caractère comique semble initialement constituer un trait définitoire, l'évolution de la forme suggère bientôt une redéfinition voire une éviction du rire. Cet ouvrage a pour objectif de reconsidérer la dimension comique du genre aux xviiie et xixe siècles, examinant tant l'apport de compositeurs comme Auber, Bizet, Duni, Grétry et Ildefonse Luce, que l'enracinement de l'opéra-comique dans le vaudeville et la parodie, ou encore l'évolution des conventions à l'époque d'Offenbach et de Delibes. Entre musicologie, littérature et arts du spectacle, l'ouvrage rend compte de la variété de l'expression comique, qu'il s'agisse d'oeuvres fondatrices ou de manifestations plus originales, des procédés suscitant le rire et le sourire, de l'interprétation et du jeu sur la scène, des échanges avec d'autres scènes/formes, ou des questions théoriques soulevées - de la censure aux usages de l'institution. Ces approches croisées interrogent en filigrane la définition même de l'opéra-comique, et incitent à mettre l'accent sur des principes clés du genre, comme la notion d'emploi. Il en émerge un panorama assez nouveau qui invite à revaloriser le comique comme une composante essentielle du genre.

  • A travers des répertoires très différents se révèle un trait constant de l'humour musical au XXe siècle : qu'il soit simple ou complexe, savant ou enfantin, celui-ci est toujours ludique. S'il est parfois - et même souvent - porteur d'une dimension critique, l'humour est en même temps recherché et voulu pour lui-même, dans un refus du pathos et du contenu ou de l'expression : la forme pour la forme, le jeu pour le jeu, jusqu'à un non-sens jubilatoire. Si ce recueil n'a évidemment pas la prétention de fournir une théorie générale de l'humour musical, nous espérons que les études de cas très diverses qu'il rassemble permettront de cerner plus finement les mille nuances de l'humour en musique.

empty