• Le livre Les animaux occupaient une place centrale dans la société médiévale. Ce livre propose de visualiser cette présence animale au Moyen Âge à travers les représentations que l'on en trouve dans l'enluminure.  La richesse matérielle, ornementale et iconographique  de ce mode d'expression artistique en fait le témoin privilégié de son époque dont il est également emblématique entre tous les arts.  Ce livre est richement illustré de plus de six cents reproductions d'enluminures peintes durant tout le Moyen Âge dans sa plus large acception (du IVe  au début du XVIe  siècle). Nombre d'entre elles qui sont encore inédites ou très peu connues en dehors du cercle des spécialistes, se verront ainsi mises en lumière et portées à la connaissance d'un plus grand nombre d'amateurs. Ces derniers trouveront dans cet ouvrage de nouvelles clefs de lecture du bestiaire de l'art médiéval, comme de la vision du monde qu'il exprime.

     

  • A travers l'analyse d'un ensemble d'oeuvres et en citant de nombreux textes, l'auteur aborde un thème majeur de l'imaginaire occidental : une cosmologie et une topographie spirituelle qui révèlent la pensée religieuse et l'incarnation du Christ.

  • Le Ci nous dit est un texte essentiel pour la spiritualité de la fin du Moyen Age. C'est un recueil d'instruction chrétienne, anonyme, écrit en français vers 1320. Il est constitué de nombreux très courts chapitres, qui vont de la Genèse au Jugement Dernier, et incluent des éléments de la Bible, des vies des saints, des bestiaires, des fables, de la vie liturgique, d'exempla (courtes histoires à sens moral). Chaque chapitre commence par la formule « Ci nous dit » (Ici on nous dit que...). Le manuscrit du Musée Condé à Chantilly est à la fois le plus ancien, et le seul à être magnifiquement illustré, avec près de huit cents enluminures, et donc le seul à avoir conservé la formule originelle. La reproduction et le commentaire de la totalité de cette iconographie exceptionnelle révèlent ainsi l'existence d'un véritable cycle enluminé de la culture et de la morale chrétiennes, et qui se trouvait à disposition d'un laïc, pour sa dévotion personnelle.

  • HISTOIRE DE L'ART Flammarion I. L'ART DE BYZANCEM L'architecture : de Constantin le Grand à la fin de l'empire L'empereur et sa capitale - La cour et les puissants L'église protobyzantine et son décor - Nature et enjeux de l'image - Le décor des églises après l'iconoclasme Le développement de l'icône - La tradition byzantine II.L'ART DE L'OCCIDENT LE HAUT MOYEN ÂGE ET L'ART ROMAN L'art mérovingien : sous le signe de la continuité - Le goût de l'ornement dans les royaumes barbares - L'architecture à l'époque carolingienne - Enluminure et arts précieux à l'époque carolingienne - L'architecture et son décor autour de l'an mil - Enluminure et arts précieux autour de l'an mil L'église romane : ordres monastiques et pèlerinages L'église romane : diversité formelle et régionale La sculpture romane - La peinture romane - Les arts précieux à l'époque romane - L'architecture civile et militaire III.L'ART DE L'OCCIDENT L'ART GOTHIQUE ET LA FIN DU MOYEN ÂGE L'architecture gothique : des origines au début du XIII siècle Le gothique rayonnant - La sculpture gothique La peinture gothique aux XIIIeet XIVe siècles - Le Trecento L'Europe à la fin du Moyen Âge - Les nouvelles images Le gothique tardif (1350-1500) - Les arts prècieux De l'art courtois au réalisme flamand - La peinture hors des Flandres - L'architecture civile et militaire IV.L'ART DE L'ISLAM L'art omeyyade : la genèse de l'art islamique - L'art impérial abbasside (750-945) - L'art des provinces (IXeXIe siècles) Les Seldjoukides d'Iran et d'Anatolie - Les Fatimides et le Proche-Orient arabe - L'Occident islamique (XIeXVe siècles) Les Mamelouks (1250-1517) - Les Mongols et les Timourides

  • Ce manuel de référence mis à jour regroupe en un volume l'histoire de l'art du Moyen Age au travers de trois grands ensembles :
    L'Art de Byzance, l'Art de l'Occident (art roman et art gothique) et l'Art de l'Islam. Chacun de ces ensembles tire son unité d'un cadre religieux spécifique qui influence directement les formes artistiques, avec les variantes qu'elles connaissent selon les régions et les siècles. Les auteurs ancrent leur analyse dans un contexte global au travers de multiples approches :
    Historique, géographique, spirituelle, culturelle et sociale et montrent ainsi comment le développement de l'art au Moyen Age s'est fait par les échanges et les ouvertures aux autres. Le lecteur appréciera à la fois la somme d'informations et le détail des analyses, soutenus par la grande clarté du propos.
    - En début d'ouvrage, une série de doubles-pages pour apprendre à faire un commentaire d'oeuvre (peinture, sculpture, architecture) NOUVEAU - Une approche chronologique par grand ensemble avec introduction détaillée exposant le contexte.
    - Une thématique développée par double-page constituée d'un texte courant, d'illustrations et d'encadrés.
    - Un appareil scientifique très précis qui rassemble cartes, plans d'architecture, chronologie, glossaire, index.

  • En 1987, Pierre Soulages accepte la commande que l'État lui propose : créer pour Conques les vitraux que mérite l'abbatiale, jusque là défigurée par des vitraux du début du siècle.

    L'artiste a cherché à faire une oeuvre originale, jusque dans la création même de la matière, un verre spécial, pour obtenir exactement la couleur et la variation de la lumière qu'il souhaitait, tout en respectant l'architecture du bâtiment. Le résultat est saisissant.

    Ce livre contient une préface de Georges Duby, ainsi qu'un texte du verrier Jean-Dominique Fleury. Une première partie, abondamment illustrée, présente un reportage photographique inédit sur l'abbaye (intérieur et extérieur) avec tous les vitraux en place, accompagné d'un texte de Christian Heck, historien d'art, qui célèbre l'accord entre les intentions des bâtisseurs et l'oeuvre de l'artiste contemporain. Une deuxième partie constituée des "notes de travail" de Pierre Soulages est illustrée par un reportage photographique (travail de recherche du verre idéal, dessins des cartons, etc.)

empty