• Avec ce livre, tu vas voyager en Amérique, du nord au sud, et découvrir la forêt du Canada, le désert de Sonora, les hautes plaines de la cordillère des Andes, la forêt tropicale d'Amazonie et la côte des îles Galapagos. Quels paysages incroyables ! Quels animaux étonnants ! Ouvre bien les yeux pour les retrouver dans leur milieu. On connait déjà le loup, l'ours noir ou le flamant rose. Le fou aux pieds bleus ou le grand tamanoir...
    Vont nous étonner. On aura un peu peur de l'araignée veuve noire ou de l'iguane marin. Un "Cherche et trouve" documentaire pour découvrir des Amériques et ses animaux de façon ludique, amusante et originale.

  • On l'a un peu oublié, mais l'immense popularité de Man Ray (1890-1976), l'un des plus grands photographes, doit beaucoup à la mode. Le courant surréaliste - dont Man Ray est l'un des plus célèbres représentants - entendait décloisonner les disciplines. Et, les liens entre le milieu de l'art et celui de la mode ont été, dans les années 1920 et 1930, très étroits et surtout prodigieusement féconds... L'exposition du musée du Luxembourg vient justement rappeler ce que la mode doit à Man Ray et vice versa. On découvre alors ses photos de mode réalisées pour Vogue, Vanity Fair ou Harper's Bazaar. Sous l'objectif de Man Ray, la photographie de mode se renouvelle et confère une dimension expérimentale, faite d'inventivité technique et d'une liberté de ton inédite, venue de l'art de la scène et de la vie culturelle contemporaine (compositions, recadrages, jeux d'ombres et de lumière, solarisations, colorisations...).
    Beaux Arts Éditions revient sur la figure de Man Ray, son rapport à la mode et ses modèles ; s'attache à expliquer comment il a révolutionné la photo de mode dans les années 1920-1930 et après-guerre.

  • 2019 marque les cinquante ans du premier pas de l'Homme sur la Lune. A l'occasion de la célébration de cet anniversaire, l'exposition qui se tiendra au Grand Palais tentera de mieux faire comprendre le lien qu'a entretenu l'humanité avec cet astre familier en analysant les innombrables visions et sentiments qu'a pu inspirer la Lune dans l'art, de l'antiquité à nos jours. Le journal traitera, à partir d'une dizaine de thématiques, de notre rapport à la Lune dans des domaines traditionnels (les croyances populaires) ou scientifiques (la surface de la Lune, l'histoire de la conquête spatiale...), en adoptant un point de vue vivant et amusant. Il invitera au voyage, réel ou imaginaire, grâce à de véritables conseils pratiques (quel kit de survie y emmener ?), musicaux (la play-list à emporter sur la lune) voire diplomatiques (que faire si vous rencontrez les habitants de la Lune) !

  • Politique, la bande dessinée, des livres de textes aussi, comme ses pensées ou des recueils sur des thèmes divers. Mais aucun ouvrage synthétique ne rassemblait jusqu'ici l'essentiel d'une oeuvre abondante et variée: dessins de jeunesse inédits, dessins de presse, illustrations, scénarios, affiches publicitaires et culturelles, carnets de croquis, oeuvres classiques et plus personnelles.

    Réuni dans cet ouvrage, l'ensemble met en lumière la personnalité complexe d'un homme qui a puisé dans son enfance à Tunis, dans ses lectures des romans d'action, de BD et dans les séances de cinéma où il admirait les belles actrices américaines la matière d'un monde imaginaire qui ne le quittera jamais. Ses débuts en tant que dessinateur ont été influencés par Harvey Kurtzman et Albert Dubout, un goût pour l'absurde et l'étrange, propre à l'esprit surréaliste, et les dessinateurs de la revue américaine Mati.
    Sa rencontre avec les turbulents créateurs des années 1960, Cavanna, Delfeil de Ton, Reiser, Copi, Siné..., sa traversée des événements de 68, suivis de l'explosion d'une société assoiffée de liberté, ont donné au jeune Wolinski une impulsion décisive: son dessin, brusquement épuré, va mettre en scène, avec audace et humour, des fantasmes sexuels mais aussi des personnages bavards qui s'embourbent dans des pensées pleines de bon sens...
    Jusqu'au non-sens et au succès du Roi des cons, de la série des Monsieur ou des Mon oeil. Pour mieux éclairer encore cette oeuvre, quelques personnalités du monde des idées ont prêté leur plume. L'historienne de la psychanalyse Elisabeth Roudinesco évoque le sujet des femmes, Cavanna explore "ses autres mondes" et Massin l'aspect graphique de son oeuvre, l'éditorialiste Franz-Olivier Giesbert se penche sur le rapport de Wolinski à la politique.
    Quant à Maryse Wolinski, elle nous parle du travail de son mari quand il saisit sur le vif des instantanés de la vie.

  • 100 jeux en japonais

    Colllectif

      Grâce à ce joli petit livre de jeux amusants, familiarisez-vous avec les caractères Japonais Apprenez à les reconnaître et découvrez cette fascinante civilisation, tout en vous distrayant !

  • PEEP WORLD

    COLLLECTIF

    • Dazed 1
    • 6 Septembre 2013
  • Début octobre 2015, l'association Test-Achats déposait une requête en action collective contre le tour-opérateur Thomas Cook. Il s'agissait de la première mise en oeuvre concrète du dispositif introduit dans le Code de droit économique par la loi du 28 mars 2014 et entré en vigueur le 1er septembre de la même année.
    Conformément aux travaux parlementaires, « l'action collective permet à tous les consommateurs ayant subi un préjudice d'origine commune d'obtenir réparation du dommage individuel subi, et ce à travers un représentant du groupe ».
    Cet ouvrage fait le point sur cette nouvelle voie d'action désormais ouverte en droit belge en proposant une présentation et une analyse critique des dispositions de la loi du 28 mars 2014. Dans la première partie, les auteurs décortiquent notamment les conditions, la procédure, la place en droit belge et par rapport aux droits étrangers, le financement, ainsi que le contrôle de l'exécution de la décision ou de l'accord en réparation collective. Dans la seconde partie, ils envisagent l'application des règles nouvelles dans certains secteurs particuliers, tels que les secteurs alimentaire, énergétique, bancaire, pharmaceutique, de la consommation, des assurances, des télécommunications ou encore de la concurrence.

  • La revue IntranQu'îllités fait peau neuve ! Pour sa nouvelle sortie, elle pose nue, en corps sage, alors que ses plus fervents contributeurs s'abandonnent totalement à l'Éros, comme une quête des sens, une interrogation fondamentale posée à la fois à la peau et à l'esprit. Ce nouveau cahier secoué d'influx nerveux est le fruit d'un désordre, un appel du pied lancé voici quelques mois : Soyons des héros de l'éros !
    Et c'est parti ! Des héroïnes dont les yeux ignorent le froid. Des photographes ajustant leur focale. Des peintres blessés qui badigeonnent l'univers. Des poètes qui prennent pied. Des grands écarts de romanciers. Des penseurs chavirant dans une anse à voile et à vapeur.

    Fort de ses nombreux contributeurs issus de différents pays, toutes générations et tous genres confondus, ce numéro est un camouflet adressé aux replis identitaires, une insurrection sans autre but que la révolte elle-même, une chambre incandescente hantée de mille corps qui s'embrasent loin de tout académisme. Obsédées, hantées jusqu'à l'exorcisme, ses pages sont traversées par des voix en crue, des brames amoureux, des beautés en rafales. Quand les lits des rivières sont détournés et menacés, les dieux, tels d'antiques troupeaux, viennent boire dans les mains des artistes.
    Quoi de mieux pour traverser l'hiver et brûler les crispations qu'une marmite bouillante de pépites et d'impétueuses merveilles ?

empty