Au Diable Vauvert

  • À quarante ans, Raymond Gunt mène une existence misérable entre une ex-femme qui le méprise, un appartement londonien crasseux et une carrière de cameraman ratée.
    Engagé pour le tournage d'une célèbre téléréalité américaine aux îles Kiribati, en plein océan Pacifique, Raymond s'attend à connaître des jours luxurieux. Mais il attire littéralement les catastrophes les plus extrêmes et les plus imprévisibles...

  • 2001, dans une Floride en technicolor, les Drummond sont réunis pour assister au départ dans l'espace de la cadette Sarah. Divorce, Sida, drogue, lettres anonymes, coups de feu, chantage, marché noir... sous la plume de Coupland, la comédie burlesque devient une épopée moderne, une satire irrésistible de notre époque vue à travers la folie d'une famille américaine moyenne.

  • Joueur 1 Nouv.

    Cinq heures, en temps réel, de la vie de cinq personnes réunies dans le bar d'un aéroport lors du cataclysme terminal : il y a Karen, une mère célibataire qui attend un homme rencontré sur internet ; Rick, le barman fauché de l'aéroport ; Luke, un pasteur en cavale ; Rachel, une belle blonde souffrant d'un syndrome autistique et incapable de vrais contacts humains ; et pour finir, une voix mystérieuse connue sous le nom de Joueur_1. Chaque personnage se révèle peu à peu alors que le monde tel qu'on le connaît touche à sa fin.
    Dans la tradition de Kurt Vonnegut et de J. G. Ballard, Douglas Coupland explore ici les crises contemporaines et s'interroge sur l'identité humaine, la société, la religion et la vie après la mort.
    Un huis-clos jubilatoire avant la fin du monde, proche du Goncourt 2020, avec la mordante ironie de Coupland.

  • Avec cet immense roman devenu monument, Douglas Coupland a écrit le manifeste des imbéciles qui ont eu l'idée de naître entre 1960 et 1980.
    Dans cette nouvelle traduction, Charles Recoursé appose sur le texte de Coupland une poésie et une brutalité dépoussiérante, ainsi que le sens du rythme digne de son génial auteur.
    La génération X est la génération du divorce, du scandale du Watergate, de la récession, du crack et de Donald Reagan.
    Rejetant les promesses consuméristes de l'American Way of Life, Dag, Claire et Andy fuient leur destinée toute tracée pour le désert californien où ils se noient dans l'alcool et enchaînent les sales boulots, les « McJobs ». Sur-éduqués, sous-employés, imprévisibles, sans personne pour les rassurer et aucun modèle à suivre, ils racontent des histoires pour évacuer leur colère.

  • JPod

    Douglas Coupland

    Ethan Jarlewski et ses cinq collègues travaillent dans une boîte de jeux vidéo à Vancouver et sont plus préoccupés par l'organisation de tournois de Tetris et la recherche d'informations inutiles sur Internet que par la dernière tâche absurde imposée par leur direction : insérer un personnage de tortue dans un jeu de skate-board.
    Bienvenue dans le quotidien dysfonctionnel de ces six geeks (accros à l'informatique) : la mère d'Ethan cultive du cannabis qu'elle revend à des bikers tandis que son frère fricote avec un puissant trafiquant de clandestins chinois. Une bien belle famille psychotique comme l'auteur sait si bien les camper.

    Entre tournages de séries Z, compétitions de danse de salon, tribulations en Chine et autres situations déjantées, le récit nous plonge dans un univers hilarant. Pour parfaire l'ambiance de ce nouveau Génération X, Coupland truffe son texte de bizarreries visuelles et de jeux de mots, dressant ainsi le portrait parfait de la génération Google qui érige la futilité désabusée en art de vivre.

    Avec cette comédie amorale émaillée d'autoréférences (Coupland va jusqu'à se faire personnage de jPod), la lucidité et la causticité d'un auteur au sommet de son art plastique et littéraire ne manqueront pas de ravir ses nombreux fans. Quant aux autres, ils seront happés par cette expérience de lecture aussi originale que jubilatoire.

    " Douglas Coupland a certainement sa place réservée à la meilleure table de la fiction nord-américaine. " The Independent " Le chroniqueur de notre époque. " The Guardian

  • Enceinte et secrètement mariée, Cheryl Anway griffonne sur un cahier d'écolier ce qui deviendra ses dernières volontés, juste avant que trois élèves de son lycée, désaxés et déchaînés, mitraillent la cafétéria du lycée.
    Submergée par la paranoïa, la peur des adolescents et le zèle religieux suscité par le massacre, cette banlieue assoupie réagit en séparant les bons des méchants pour que tout continue comme si de rien n'était. Mais pour une poignée de personnes, toujours sous le choc de cet horrible jour, la vie a définitivement déraillé.
    Quatre personnages dramatiquement touchés racontent leur histoire : Cheryl, qui narre calmement sa propre mort ; Jason, le garçon dont tout le monde ignorait qu'il était son mari, encore dévasté par sa mort dix ans après ; Heather, la femme qui essaye d'aimer ce Jason anéanti ; et le père de Jason, Reg, que sa rigidité religieuse a séparé de tous ceux qu'il aimait.
    Surprenant, profond, et riche de cet humour noir propre à Coupland, Hey Nostradamus ! est un portrait inoubliable de gens aux prises avec la spiritualité, le chagrin et la difficulté de l'accepter. Avec ce roman aussi original qu'opportun, cet auteur s'affirme une fois de pus comme un des écrivains majeurs de notre époque.

  • Las de s'être essayé à toutes les variantes sexuelles possibles pour ne pas trouver l'amour, après une expérience de mort clinique due à une grippe plus qu'à l'énorme quantité de drogues diverses qu'il ingurgite, John, producteur de films d'action à fortes montées d'adrénaline décide, de fuir une vie décadente et dangereuse.
    Susan, star oubliée de la télévision, ex-challenger de concours de beauté pour enfants, ruinée et séparée d'un chanteur de heavy metal raté, est l'unique survivante du crash d'un vol économique. S'éloignant du désastre pratiquement indemne, elle décide de disparaître. Deux âmes en fuite cherchant l'amour à Los Angeles, ville obsédée par la gloire, sont fatalement entrainées l'un vers l'autre...

    Satire sociale et comédie romantique, Miss Wyoming est un classique, un des très grandes réussites romanesques de l'auteur de Generation X, qui contient tous les grands thèmes de son oeuvre.

  • La fin du monde n'a pas eu lieu, la société contemporaine est façonnée par Google, les drones, les téléphones portables, Tinder... Dans ce recueil d'essais et de nouvelles ironiques, Coupland mélange les formes pour mieux dynamiter ce que le vingtième siècle pensait savoir du futur et examiner les façons dont l'humanité compose avec sa conscience. Depuis trente ans, sa façon unique d'observer et comprendre les mécanismes du monde nourrit ses fictions et son écriture.
    Synthèse de ses observations sur tous les aspects de la vie moderne, chaque page d'Obsolescence des données, joyau de l'âge digital, est pleine d'esprit et de surprises.

  • Génération A

    Douglas Coupland

    Un roman sur la disparition des abeilles et la génération qui vient.
    Douglas Coupland capte une nouvelle fois l'esprit du temps avec humour et profondeur Bienvenue dans le monde de la génération qui vient !

    En écho à son roman culte Génération X, Douglas Coupland nous entraîne dans une narration à cinq voix d'individus caractéristiques de leur génération.

    Dans un futur proche où les abeilles se sont éteintes, cinq personnes se font pourtant piquer ; et comme le monde de l'information et de la consommation décrit par Coupland ne jure plus que par internet, ces cinq personnages vont subir des examens (pourquoi eux ont-ils été piqués ?) et devenir les inoubliables célébrités de leur époque.
    Un scientifique charismatique aux intentions plus que douteuses finit par rassembler cet improbable quintet sur une île canadienne, et l'expérience de piqûre d'abeille qu'ils partagent va les unir d'une façon qu'ils n'auraient jamais pu imaginer...

  • Liz Dunn est obèse, grincheuse et très lucide sur elle-même. Même si derrière cette morne apparence se cache un esprit acéré par des années d'observation contemplative, elle n'attend rien de sa vie, hormis une imminente opération dentaire et une quantité de films larmoyants loués pour l'aider à passer sa convalescence.
    Sur le parking du vidéo-club où elle vient de récupérer ses mélos, Liz lève les yeux et voit une comète traverser le ciel de cette nuit d'été de 1997. Elle décide de chercher la paix dans son existence plutôt que des certitudes.
    Quelques jours plus tard, alors qu'elle vient d'épuiser son stock de tranquillisants et que le générique de fin du dernier film résonne de violons déchirants, surgit une autre comète, sous la forme d'un jeune homme admis à l'hôpital local avec le nom et le numéro de téléphone de Liz inscrits sur son bracelet médical.
    En cas d'urgence, contactez Liz Dunn...
    Avec un regard ironique et sans concession, Coupland répond à la question posée par les Beatles dans leur célèbre chanson : d'où viennent les gens seuls et où est leur place oe

  • En 1979, tourmentée par de sombres visions, Karen tombe subitement dans un coma qui va durer dix-sept ans. Entre vie quotidienne et phénomènes surnaturels, l'existence de ses amis va désormais graviter autour de ce long sommeil, alors que se profilent les signes avant-coureurs de la fin de ce monde. Avec ce roman sombre, drôle et bouleversant, Coupland brosse de sa plume douce-amère le portrait critique d'une époque qui s'achève.
    Le futur n'est pas un endroit agréable, Richard. Je crois même que la vie est cruelle là-bas. C'est ce que j'ai vu la nuit dernière. Nous étions tous là. Je nous ai vus, nous n'étions pas torturés ou un truc du genre, nous étions encore tous vivants et tous... plus vieux... l'âge moyen, tu vois ? Mais "le sens" avait disparu. Et sans le savoir, nous étions devenus insignifiants.
    Entre Stephen King et La vie est belle, avec un soupçon de son Génération X, dans ce roman infiniment agréable à lire, Coupland exprime ses craintes pour l'avenir et sonne le tocsin en ce nouveau millénaire., BOOKLIST

empty