• Reforme electorale

    Cretin

    Réforme électorale / Crétin Date de l'édition originale : 1892 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Une boîte qui contient 4 jeux pour comprendre ses émotions et développer sa confiance en soi ! Un dé à parole pour encourager l'enfant à s'exprimer et développer une image positive de lui-même, un jeu des familles pour identifier et développer les comportements qui font grandir la confiance, un jeu de mimes pour prendre de l'assurance et un jeu de l'oie pour découvrir des « outils » qui développent la confiance en soi.

  • Les urgences neurologiques constituent une part importante de l'activité des structures d'urgence. Au-delà de leur fréquence et de leur diversité, les pathologies rencontrées doivent être connues des praticiens car elles sont susceptibles d'entraîner une morbi-mortalité non négligeable si la prise en charge médicale n'est pas optimale dès les premières heures.
    Pour mieux guider le lecteur dans l'urgence, cet ouvrage est structuré en deux parties principales :
    - la première aborde les urgences neurologiques de façon thématique : pathologies neurovasculaires, neurotraumatiques, neuro-infectieuses, neurodysimmunitaires, neurométaboliques et épileptiques ;
    - la deuxième partie est synthétique et propose une conduite diagnostique et thérapeutique à partir des symptômes neurologiques courants. Confusion mentale, agitation chez le patient dément, complications neurologiques de l'éthylisme, céphalées, vertiges, paralysie faciale, pertes de connaissance brèves, coma, déficits moteurs et/ou sensitifs et mouvements anormaux sont ainsi abordés.
    Enfin, l'originalité de ce livre à vocation pratique vient aussi d'une dernière partie proposant un Atlas de neuro-imagerie d'urgence. Urg'Neuro est destiné à tous les acteurs des urgences neurologiques : neurologues, urgentistes, réanimateurs, anesthésistes, radiologues, internistes, médecins, internes ou infirmières travaillant en unité de soins intensifs neurologiques, en structure d'urgence ou en réanimation neurologique.

  • Dans la société de consommation, la démocratie rappelle parfois un label, apposé pour rassurer : soyez tranquilles, le peuple reste souverain. Pourtant, l'acheteur sait se faire exigeant. Il lui arrive de douter de sa qualité, regrette que la teneur soit si pauvre, exige qu'on augmente les proportions.
    Moins d'additifs, plus de démocratie !
    Entre l'idéal du 18e siècle et celui du 21e, un dialogue s'installe.
    Sur la scène de la Ve République, où se répètent les révolutions démocratiques de Macron et Mélenchon, on entend également les Gilets jaunes donner la réplique aux révolutionnaires français.
    Au nom de la Démocratie, une investigation sur les pistes de la démocratisation de la France révolutionnaire de 1789 à nos jours.

  • Dans une autre vie, il y a plus d'un siècle et demi, le canal qui avait connu une naissance difficile, voire douloureuse, faisait enfin ses premiers pas. Très vite les Foréziens s'habituèrent à sa présence d'autant qu'il rendait une multitude de services très appréciables et parfois inattendus. Mais, cahin-caha, il vieillit bien mal... son déclin semblait irrémédiable, allait-il disparaître? On en fut a deux doigts. Pourtant en peu de temps dans les années 1960 il ressuscita, si profondément transformé qu'on ne le reconnaissait plus. Et ce deuxième canal, en ces temps de crises climatiques, rend encore plus de services : il devient un atout majeur pour conforter nos ressources en eau. Il fut utile ; il est indispensable. Et il est si pittoresque!

  • D'où le Père Noël sort-il donc Saint Nicolas et Coca-Cola ont-ils donné naissance au célèbre barbu ? Est-ce une créature uniquement commerciale ? Un simple bonhomme rond, jovial et généreux ? On le traite la plupart du temps comme s'il s'agissait d'une découverte récente.
    Certes, dans sa version actuelle, le personnage doit beaucoup à l'Amérique. Mais cela n'a pas toujours été. Si l'on part à la recherche de ses origines, il s'avère être l'unique héritier de multiples personnifications, créées dans la grande nuit de l'hiver occidental : dieux antiques, celtiques, saints d'Asie Mineure et autres personnages moyenâgeux, fées-sorcières, croquemitaines, etc., lesquels ont, au début du XXe siècle, fusionné ou se sont effacés au profit de sa seule figure, le Père Noël moderne, dont la réputation deviendra planétaire.
    C'est à l'exploration, savante et légère, de ce mystère que Nadine Cretin consacre son enquête. Faire une histoire du Père Noël, biographie " à tiroirs " car intimement liée à de très anciennes figures mythologiques, légendaires et folkloriques comme à de très modernes stratégies commerciales, n'est pas donc pas un jeu d'enfant, mais, à coup sûr, elle croise l'enfant qui est en nous. Aveux Noël à tous !

  • «?- Monsieur?! Monsieur?!
    Le voyageur, encore somnolant, a un geste réflexe et saisit avec fermeté la main qui touche son épaule. - Détendez-vous Monsieur, c'est seulement le contrôle des billets.
    - Oui, bien sûr. Voici ma carte.

    Après un bref coup d'oeil au document?:
    - Monsieur, vous êtes en civil et je ne pouvais pas deviner que vous étiez capitaine de gendarmerie, sauf, peut-être, à la manière dont vous m'avez saisi le bras, dit-il, en se massant le poignet.
    - Excusez-moi.

    Pendant qu'il reconstitue ainsi ses forces, debout devant les fenêtres de la voiture bar, face au paysage qui défile à 260 km/h il se dit que depuis son affectation à La Roche-sur-Foron, il y a à peine quelques mois, les évènements filent aussi à grande vitesse. Il pensait revenir chez lui dans une région tranquille, mais, insidieusement au début, et de plus en plus vite, le voici entraîné dans une escalade de faits divers, l'empoisonnement d'une chercheuse, l'incendie de son laboratoire et maintenant un assassinat prémédité. Tout cela dans un secteur qu'il a la charge de surveiller?! Comment sera-t-il accueilli dans un instant au ministère???»

  • Les traditions que nous connaissons à Noël en France sont quasiment uniformes depuis la seconde moitié du xxe siècle - même Père Noël, même menu du réveillon, mêmes chants...- mais pourtant chaque province de France avait autrefois sa propre identité. Leurs racines puisent pour la plus grande part parmi diverses coutumes inspirées, dès les temps préchrétiens, par les Douze Jours au moment du solstice d'hiver dans l'hémisphère Nord. La longueur des jours bascule à ce moment-là et une nouvelle année arrive. Pour des populations paysannes, l'avenir devait s'annoncer serein : en effet, les catastrophes naturelles ou les épidémies étaient redoutées, car elles pouvaient conduire à la misère. Dans les traditions de Noël, on lit l'espoir du retour de la chaleur et de la lumière, d'une reprise de la végétation, de la prospérité et de la fécondité.
    A partir du ive siècle, ces coutumes du solstice d'hiver ont voisiné avec la fête religieuse qui célèbre la Nativité de l'Enfant-Jésus dans une crèche à Bethléem il y a plus de 2000 ans, placée à cette date. Plus tard, au xiie siècle, cela valut à Noël son nom : de Natalis dies, jour de la naissance. La fête religieuse a également établi le calendrier qui va de l'Avent à l'épiphanie. Noël était fêté partout en France d'une façon grave et recueillie. Une très grosse majorité des paroissiens se rendait à la Messe de minuit. Dans chaque maison, pour cette fête familiale marquée par un gros repas qui promet l'abondance, on plaçait cérémonieusement une vraie bûche dans la cheminée, et on associait le souvenir des chers disparus. Les petits mettaient déjà avec confiance leurs souliers espérant y trouver le lendemain une pipe en sucre, un pain d'épice ou une orange... les « jouets par milliers » n'étant pas encore de mise dans toutes les chaumières ! Les choses ont bien changé aujourd'hui...

  • Cet ouvrage traite des fêtes religieuses ou païennes et des traditions alimentaires qui s'y rattachent.
    Son originalité est d'une part le sujet (Fêtes et Table) qui n'a jamais été traité aussi complètement, et l'étendue des fêtes abordées (religieuses : chrétiennes, juives, musulmanes ; agraires ; historiques.), qu'elles soient calendaires (revenant chaque année) ou qu'elles marquent la vie d'une personne, du berceau à la tombe.
    Il montre aussi que la table a toujours été un formidable lieu de pouvoir et de stratégie politique. C'est une occasion privilégiée pour la diplomatie, pour les affaires, pour les réconciliations, même si, comme toute réunion familiale ou sociale, les repas sont parfois sources de conflits.
    Enfin, il se répartit sur la longue durée : s'il remonte à l'Antiquité, il tient compte également de l'histoire très contemporaine de la mise en valeur des produits des terroirs ou des distinctions de l'UNESCO.

  • "Cet ouvrage est le récit des difficultés qu'ont affrontées les maires de Saint-Étienne pour mettre en oeuvre leurs projets et répondre aux besoins de leurs administrés. Le défi d'organiser la vie quotidienne dans une ville qui a grandi trop vite pose forcément la question de l'emprunt et de l'endettement. Sans être réservé aux spécialistes, cet ouvrage analyse ainsi la vie financière de la ville. Des aperçus sur la crise des finances locales et plus généralement sur la ville et l'urbanisme le concluent."

  • Après un an d'absence, Henri est heureux de rentrer dans son village à la frontière suisse, et d'y retrouver les odeurs et l'ambiance des ateliers de transformation du bois et, surtout, sa famille. Hélas, à son arrivée, il apprend le décès de son père Jules et de son frère Auguste. Ils auraient été victimes d'un accident de bucheronnage en Suisse. Peu convaincus par le rapport de la gendarmerie helvétique, Henri et son amie Yvonne, une Savoyarde avec laquelle il a fait ses études, mènent l'enquête. C'est l'occasion pour eux de retracer l'histoire familiale sur plusieurs générations, et d'évoquer les particularités locales. Les rivalités professionnelles transfrontalières seraient-elles à l'origine du drame, ou faut-il ouvrir les yeux sur des pratiques d'une brulante actualité internationale ? Paul Cretin-Maitenaz est né en 1939 à Bois d'Amont (Jura), dans la dernière maison française avant la douane. En 1963, il est diplômé en tant qu'ingénieur agronome de l'Institut National Agronomique de Paris, avant d'obtenir un DESS de nutrition humaine à l'université de Dijon. Il est marié et père de trois enfants.

  • Un guide adapté à la pratique courante pour établir un diagnostic positif de chaque type de malaise, même le plus rare. Il est courant d'avoir à prendre en charge un patient ayant subi un malaise avec ou sans perte de connaissance, situati

empty