• Code 1879

    Dan Waddell

    "Ils n'avaient rien. Le tueur n'avait rien laissé. Pas de traces, pas d'indice ou d'arme sur les lieux du crime. Aucun témoin ne s'était fait connaître. Il n'y avait pas de mobile évident. Ils avaient une référence taillée sur une poitrine, un numéro sur un portable, une paire de mains amputées, envolées. C'était tout. Ils tâtonnaient à la recherche d'une ouverture. Foster voulait trouver le détail, l'information qui ferait jaillir la lumière et éclairerait l'enquête." La journée de l'inspecteur Grant Foster commence mal : le cadavre d'un homme, que son assassin a amputé des deux mains avant de le poignarder, vient d'être découvert, abandonné dans un cimetière de l'ouest londonien. Le corps semble être tombé du ciel.
    Lors de l'autopsie, Grant Foster relève, taillée au couteau dans la peau de la victime, une inscription énigmatique. Le seul talent d'enquêteur de Foster ne suffira pas à venir à bout de ce mystère. L'indice laissé par le tueur va l'obliger à faire appel à Nigel Barnes, un généalogiste professionnel. Alors que, peu de temps après, un deuxième corps est identifié, ils vont se retrouver plongés dans les bas-fonds du Londres victorien de la fin du XIXe siècle et parcourir les méandres obscurs d'une affaire criminelle survenue en 1879 et qui semble liée aux meurtres.
    Une course contre la montre s'engage : le psychopathe semble suivre un schéma qui, selon Nigel Barnes, va conduire à d'autres exécutions. Foster sait qu'il n'a que peu de temps avant que le tueur n'arrive au bout de son parcours sanglant et ne disparaisse à jamais.

  • Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d'adulte sous une nouvelle identité. Mais un justicier a retrouvé leur trace. L'inspecteur Foster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs. Et Dan Waddell débrouille avec une habileté machiavélique l'écheveau des souvenirs.

  • Tout juste remis d'une enquête qui a manqué lui coûter la vie, l'inspecteur Grant Foster réintègre la Criminelle de Londres lorsque Katie Drake, actrice de théâtre sur le déclin, est retrouvée morte dans le jardin de sa propriété londonienne. Sa fille de quatorze ans, Naomi, est introuvable. Mais difficile de progresser quand la victime semble avoir coupé tout lien avec son passé. Une seule piste : un cheveu retrouvé sur le corps. Lorsque les résultats des analyses ADN révèlent qu'il appartient à un parent de Katie Drake, Foster décide de faire appel au généalogiste Nigel Barnes pour tenter de retracer l'histoire familiale de la défunte. Barnes parvient à retrouver certains parents éloignés en remontant jusqu'en 1891, mais il semble impossible de pousser plus loin les recherches. Pourtant, il faut briser rapidement la malédiction qui frappe cette lignée. Des vies sont en jeu.
    L'Église des Mormons est manifestement liée à l'affaire et entend protéger ses secrets de famille. À Salt Lake City, les enquêteurs plongent au coeur des archives colossales de la communauté pour découvrir une congrégation aux pratiques redoutables et comprendre pourquoi le dogme "Jusqu'à ce que la mort nous sépare" n'existe pas pour ses disciples. Ils ne font qu'obéir aux Commandements. Aussi sanglants soient-ils.

  • Katie Drake, mère divorcée et actrice fortunée, est retrouvée morte, assassinée, dans le jardin de sa maison de Queen's Park à Londres. Sa fille de quatorze ans, Naomi, a disparu. Elle a vraisemblablement été enlevée par l'assassin. L'inspecteur Grant Foster, à peine remis des suites de son enquête précédente qui a failli lui coûter la vie (cf Code 1879), est chargé de l'affaire. Katie Drake semble avoir coupé tout lien avec son passé et sa famille. L'inspecteur Foster, qui n'a aucun indice si ce n'est un cheveu retrouvé sur le pull de Katie Drake, décide d'appeler le généalogiste Nigel Barnes en renfort pour qu'il retrouve des membres de la famille proche de la victime. Mais lorsque les résultats des analyses ADN effectuées sur le cheveu révèlent que le tueur est un parent de Katie Drake, Foster demande à Nigel Barnes d'approfondir ses recherches et de tenter de retracer son ascendance. Nigel Barnes remonte jusqu'en 1891, année de l'arrivée au Royaume-Uni de Horton et Sarah Rowley, un jeune couple en provenance des États-Unis. Suite à cette découverte, Nigel et l'inspectrice Heather Jenkins se rendent à Salt Lake City dans l'Utah où se trouvent les archives généalogiques colossales des Mormons, pour tenter de découvrir les circonstances qui ont conduit Horton et Sarah Rowley à émigrer vers la Grande-Bretagne. Ils y apprennent que Sarah Rowley, promise en mariage à un homme de soixante-sept ans alors qu'elle n'en avait que quatorze, a défié sa communauté, un groupe mormon fondamentaliste appelé La Véritable Église de la Liberté, en refusant de l'épouser, provoquant un drame qui aboutit à la mort de tous les membres de sa famille dans un incendie et à sa fuite vers le Royaume-Uni, en compagnie de Horton, son futur mari. Il semblerait qu'un des membres de ce groupe ait décidé d'expurger ce péché en pratiquant la rédemption par le sang, c'est-à-dire en s'attaquant à la descendance de Sarah. Pendant ce temps, un nouvel enfant disparaît.

  • Anglais Blood atonement

    Dan Waddell

    Someone killed Katie Drake, a single mother living in Queen's Park, and abducted her 14-year-old daughter. Detective Grant Foster sees chilling parallels with the disappearance of a teenager 3 years earlier. He calls on genealogist Nigel to piece together the links between the families of the two girls. The trail leads Nigel back to 1890.

  • Ce délicieux guide, animé et interactif, nous fait marcher sur les traces de Sherlock Holmes pour devenir un détective d'exception. Il nous enseigne tous les trucs et astuces des professionnels :
    Examiner une scène de crime, recueillir des indices, identifier des criminels. mais aussi fabriquer un véritable périscope pour filer un suspect, puis lui prendre ses empreintes. et l'interroger !
    Grâce à ce livre animé ludique et plein d'humour, les enquêtes n'auront plus de secrets pour le jeune lecteur, qui pourra, pour conclure, mettre en pratique ce qu'il aura appris en tentant de résoudre un mystère.
    Outre les multiples conseils, trucs et astuces qui rythment les pages et les flaps de Profession détective, on y trouve :
    - un tampon encreur pour prendre les empreintes digitales.
    - un kit à périscope à monter soi-même.
    - des cartes pour portrait-robot.
    - un poster rappelant les règles essentielles du détective au recto et, au verso, un crime à résoudre : l'affaire du tableau volé La Maussade Lina.
    Quand l'esprit de déduction du plus grand détective de tous les temps s'associe aux techniques des enquêteurs modernes : les criminels n'ont qu'à bien se tenir face au fin limier que le lecteur va devenir !

empty