• Depuis les années 1980; les professions du spectacle vivant ont connu une très forte croissance de leurs effectifs. Signe d'une vitalité des créations artistiques, mais aussi source d'une intensification de la concurrence, alors que les dépenses publiques culturelles se stabilisent. La flexibilité du travail artistique et technique s'est beaucoup développée parallèlement aux besoins de professionnalisation des fonctions administratives.
    Ce guide offre des clés pour comprendre l'évolution de l'environnement juridique, les stratégies économiques des entreprises du spectacle vivant, les cultures de métier, les filières de formation. En bref ce qui est nécessaire pour trouver et construire une place dans un monde organisé en réseaux stratifiés selon les niveaux de réputation.

  • De nombreux artistes du théâtre et des arts associés rencontrent des difficultés récurrentes pour valoriser leurs oeuvres. L'auteur analyse ici trois mondes du théâtre : le monde du théâtre privé, orienté par la logique du marché mais aussi celle de la solidarité financière; celui du service public, tourné vers la qualité artistique goûtée par le plus grand nombre; le monde du développement culturel durable, caractérisé par l'entretien de la diversité culturelle dans le cadre d'une économie solidaire.

  • Le monde du spectacle vivant est marqué en France par une forte diversité des créations artistiques. Leur production augmente à un rythme bien plus soutenu que les capacités de diffusion et d'appropriation par les publics. Cet ouvrage propose de croiser les approches économiques et juridiques pour mieux comprendre ces problèmes de coordination dans la filière du spectacle vivant.

    Le rappel des principaux textes juridiques, des débats sur les inégalités de rémunération, les formes de protection du travail artistique, le degré de légitimité des dépenses culturelles publiques, sert de support à une analyse des enjeux posés par la recherche d'un ajustement de l'offre et de la demande de spectacles vivants au tournant du 21ème siècle. Comment développer les publics ? Comment les organisations artistiques peuvent-elles coopérer entre elles ?

    Ce livre s'adresse aux étudiants en arts du spectacle, mais aussi à ceux qui s'intéressent aux questions posées par le droit et l'économie du spectacle vivant. Il peut aussi apporter des éléments de réflexion synthétique aux professionnels intéressés par une mise en perspective de leurs pratiques.

  • « Des correspondances. Des e´treintes. » Ce sont les mots employe´s par Patrice Che´reau, invite´ du Louvre en 2010, pour e´voquer la relation entre muse´e et spectacle vivant, entre l'oeuvre d'art et le corps en mouvement. Le Muse´e par la sce`ne nous e´claire sur les apports du spectacle vivant dans la pratique muse´ographique et sur l'inte´re^t dramaturgique ou performatif de telles expe´riences. Il y est d'abord question de strate´gie de programmation, de conque^te de nouveaux territoires de la sce`ne et de nouveaux publics; l'offre de spectacle vivant - ce recours au vivant dans l'espace muse´al - y est examine´e a` travers ses enjeux socio-esthe´tiques et e´conomiques. C'est ensuite l'originalite´ de l'espace sce´nique au muse´e qui y est appre´hende´e, a` la croise´e de l'exposition, de la collection, de la cre´ation et de la performance. La relation entre corps et objets est explore´e a` partir d'une multitude d'e´tudes de cas - des cre´ations en danse, en musique, en the´a^tre - et croise des « encarts », paroles d'artistes ou de professionnels. Enfin, a` partir de nombreux exemples, en France et dans le monde, du Muse´e Rodin au Mucem, en passant par la pinacothe`que nationale de Nauplie en Gre`ce, le District Six Museum du Cap en Afrique du Sud, le MOMA de New-York et la Tate de Londres, Le Muse´e par la sce`ne propose a` ses lecteurs une re´flexion sur la me´diation sensorielle et sensible, et sur l'expe´rience singulie`re qui s'y joue, sur le rapport entre rhe´torique muse´ale et rhe´torique spectaculaire, et sur cette dramaturgie muse´ale qui s'invente au chevauchement de la sce`ne et du muse´e.

empty