• Tout en s'inscrivant dans la grande tradition italienne, Dino Campana (1885-1932) ouvre la modernité littéraire en Italie. Son unique recueil, Canti Orfici (1914), retrace de manière fulgurante un parcours existentiel et poétique dans lequel les époques, les lieux, les perceptions sensorielles, les expériences de lecture et de vie se mêlent, s'entr'appellent et se confondent.

    Est donné ici, pour la première fois en français, un choix supplémentaire de poèmes permettant d'apprécier la variété des thèmes, de la vision et de la langue de Campana, capable de versification classique comme des plus extrêmes distorsions.

  • Chants orphiques

    Dino Campana

    • Allia
    • 26 Janvier 2006

    La vie désordonnée et aventureuse de Dino Campana se reflète dans les visions hallucinées de ces Chants orphiques, entre le journal de voyage, et la rêverie contemplative où impressions de paysages, de villes, souvenirs de visages et de rencontres se mêlent en une atmosphère onirique singulière.
    Alternant vers et proses lyriques, ce recueil à la structure fragmentaire alterne d'amples suites quasi symphoniques comme La Nuit et fines notations comme celles du journal intitulé "la Verna". En réussissant à fondre la tradition poétique italienne et la modernité, Dino Campana a livré avec Les Chants orphiques une oeuvre phare de la poésie italienne qui, grâce à la traduction précise et inspirée de David Bosc, va désormais pouvoir toucher le public français.

empty