• La collection Coup de Crayon a pour vocation de présenter la démarche personnelle d'artistes qui ont une pratique de la peinture, du dessin ou encore du collage. C'est ainsi que Nathalie Du Pasquier s'est imposée un court temps de création à l'été 2018 pour réaliser les 50 dessins inédits de Andata Ritorno, 2e opus de la collection. Andata Ritorno, captivant aller-retour entre réalité et imaginaire, présente des objets du quotidien ré-arrangés en sculptures éphémères et intrigantes formes géométriques, toujours présentés en face à face dans une mise en page colorée et dynamique.

  • Un catalogue mêlant des oeuvres réalisées au cours des trente dernières années : peintures, dessins, motifs, sculptures.

  • Livre d'artiste composé de dessins réalisés en 2013.
    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Galerie für Zeitgenössische Kunst Leipzig en 2019.

  • Livre d'artiste.
    Campo di Marte a été conçu en mars 2020, à une époque où Nathalie Du Pasquier ne peignait pas. Après avoir découpé des photos de peintures réalisées entre les années 1980 et 2020, l'artiste les a ensuite placées dans une séquence comme s'il s'agissait d'une série de polices de caractères, en se concentrant uniquement sur leurs qualités formelles et sur la possibilité d'interprétation offerte par leur assemblage. Il en ressort un jeu de féerie, un surréalisme quotidien où les images constituent des sortes de phrases, entremêlées de divers éléments tirés du monde du livre : titres, poèmes ou simples calculs, époque où l'artiste était perdu pour les mots.
    Campo di Marte est également le titre d'une exposition organisée par Luca Lo Pinto au MACRO à Rome à la fin de l'année 2020. Comme le dit Du Pasquier : « Le livre devait sortir en même temps que le vernissage de l'exposition. Ce ne sera pas le cas, mais cela n'a pas d'importance car il s'agit en fait de deux choses distinctes. Ce livre de poche n'est pas du tout un catalogue : c'est quelque chose que l'on peut feuilleter même en restant assis dans le métro ».

  • En 1849, à l'âge de vingt-sept ans, Gustave Flaubert part pour l'Orient en compagnie de son ami Maxime Du Camp. Il n'y a pas d'itinéraire précis, l'idée est de se familiariser avec les coutumes et les grandes religions de l'Orient. L'essentiel du voyage se déroule en Égypte, où l'armée de Napoléon a combattu un demi-siècle auparavant. L'écrivain a ainsi transcrit les impressions de son voyage dans un carnet, tandis que Du Camp s'est concentré sur la photographie. Mais c'est dans sa correspondance que l'on trouve les documents le plus saisissant : les lettres à sa mère et à son ami Louis Bouilhet sont pleines de vie, d'anecdotes, de récits, de descriptions et de réflexions. L'écrivain ne recule devant aucune expérience, et l'Égypte prend ainsi vie dans toute son immédiateté, la dimension exotique se mêlant au quotidien.Cette édition, la plus complète parue en italien à ce jour, offre au lecteur un livre à la hauteur des chefs-d'oeuvre de l'écrivain français.

  • Cette publication présente une bande dessinée réalisée par Nathalie Du Pasquier, alors âgée de 20 ans, en souvenir d'un voyage de six mois au Gabon. Cette histoire humoristique contant les mésaventures d'un Don Juan maladroit lui a été inspirée par un article paru dans un quotidien gabonais. L'édition comprend un texte d'introduction de l'artiste ainsi qu'un fac-similé de la bande dessinée en version originale française.

  • À mi-chemin entre le catalogue et le livre d'artiste, cette publication réunit une sélection de natures mortes peintes entre 2000 et 2010. Ces oeuvres ont pour sujet des objets du quotidien, représentés grandeur nature ou concentrés autour de détails. Le noir et blanc se substituant aux couleurs originelles impose au spectateur la recherche d'une nouvelle harmonie.

    Publié suite à l'exposition éponyme à La Loge, Bruxelles, du 16 février au 22 avril 2017.

  • Une réflexion sur la généalogie des objets (livre d'artiste).

    Est-ce que les choses ont un ordre ? Cette question constitue le point de départ de l'exploration de Nathalie Du Pasquier. Il s'agit ici d'un « voyage autour de ma chambre » classique, et au cours de son parcours, l'artiste sème des indices : des flèches, des chiffres, des citations d'auteurs célèbres qui mènent à des conclusions immédiatement démenties par d'autres citations. Tout autour se dresse un paysage domestique et postmoderne de colonnes et de socles, mais aussi d'objets du quotidien, comme un paquet de pâtes ou une canette de bière. L'artiste tente de confiner des objets dans des boîtes simples ou élaborées, mais ils vivent leur propre vie et s'en échappent. Il peut y avoir des relations entre les objets, des symétries invisibles, mais cela est finalement mis en doute. Tout ce que nous pouvons faire, c'est admirer l'imagination ordonnée de l'artiste et prendre acte de ses conclusions : « C'est ce que j'ai vu ».

    Designer, sculpteur et peintre, Nathalie du Pasquier (née à Bordeaux en 1957) fut l'une des femmes du groupe Memphis qui, au début des années 1980, su faire bouger, autour d'Ettore Sottssas, les lignes du bon goût et les frontières de la société de consommation. Installée depuis à Milan depuis 1979, Nathalie du Pasquier a par la suite repris une intense pratique d'atelier et entretenu des rapports de bon voisinage avec ces objets du quotidien qui ont fait sa fortune pendant l'ère Memphis, et bien après, dans ses toiles aux compositions minimales ou ses modules géométriques. Cette capacité à circuler entre les formes et les pratiques, jusqu'à la « redécouverte » récente de son travail dans le champ de la mode qui a fait appel à ses services au milieu des années 2000 pour redessiner des motifs post-Memphis, est sans doute ce qui caractérise le mieux cette artiste atypique née en 1957. Et explique sans doute pourquoi son travail, jusqu'à récemment encore, semblait voué à une certaine marginalité.

  • Square paintings

    Nathalie Du Pasquier

    • Nieves
    • 15 Février 2013

    Les peintures d'objets présentés en compositions géométriques de l'artiste-designer franco-italienne (livre d'artiste conçu à partir d'une sélection de peintures à l'huile réalisées entre 2001 et 2012).

  • Cette publication en deux volumes se compose d'un livre d'artiste de Nathalie du Pasquier constitué de dessins, de photographies et de reproductions de ses peintures, et d'un livre de photographies de ses travaux des dernières décennies réalisées par Delfino Sisto Legnani.

    Nathalie du Pasquier est l'une des membres fondatrices du collectif de design et d'architecture milanais Memphis. Durant ses années avec le groupe, elle conçoit de nombreux motifs pour textiles et tapis, ainsi que des séries d'objets et de meubles. Depuis 1987, sa pratique est essentiellement tournée vers la peinture. Le titre de cette publication se réfère au principal objet de ses travaux : la nature morte. Big Objects Not Always Silent rend également visible les influences majeures de l'artiste : l'Afrique, l'esthétique de la Wiener Werkstätte, l'art de Le Corbusier et d'Amédée Ozenfant et la peinture Novecento de Giorgio de Chirico et Giorgio Morandi.

    Publié suite à l'exposition éponyme à la Kunsthalle Wien, du 15 juillet au 13 novembre 2016.

empty