• PATATRAC vit dans un cube bleu. Chaque jour, il peint son cube en bleu, mange bleu, commande au soleil son lever, son zénith et son coucher. Mais un matin, un cube blanc se trouve en face du sien. D'où d'un seul coup jaillit une petite fille, Patatras ! Elle lui pose des questions, elle veut tout savoir. De quoi semer la zizanie dans les douces habitudes bien réglées de son voisin grognon...

  • Comment Dulcinée Del Tabasco a voulu mourir" : Dulcinée Del Tabasco qui se dit concierge de l'immeuble affirme à l'éboueur du quartier qu'elle va se marier. Celui-ci ne la croit pas. Pour le convaincre, elle lui promet de lui montrer sa robe de mariée. Une histoire truculente, irraisonnable et incorrecte contée dans un langage fleuri, hors du commun. "Même pas cabé" : Antoine Brignole de Barbaro, un escroc, démarche des vieilles dames dans le but de leur vendre des sépultures. Il se rend chez Dulcinée Del Tabasco, une concierge, avec en main le fameux contrat : « Ciel bleu et éternité ». Mais celle-ci se montre difficile à manoeuvrer. Se pourrait-il que Dulcinée ait des intentions cachées, elle aussi ? Une pièce menée à un rythme d'enfer où la cruauté et le comique se mêlent allègrement.
    "Albert, le chien de Bernie" : Le chien de Bernie dresse toutes les nuits la table pour son maître. Il espère qu'ils se parleront. Dans cette attente, il se demande si "Le Grand Chien aux yeux humides de bonté" existe, quel sens peut avoir une vie de chien... ? Un monologue aussi drôle que féroce et poétique.

  • Dans un pays lointain vit un tsar entouré de ses trois fils : Dimitri, Vassili et Ivan. Ce royaume possède un jardin extraordinaire. Il y pousse toutes sortes de fleurs et d'arbres rares. Au milieu, trône un pommier. Tous les jours quand le tsar se lève, il se précipite pour l'admirer. Mais un matin... une pomme d'or a disparu !
    D'après le conte d'Alexandre Afanassiev.

  • Dans un format généreux est abrité ce qui n'avait encore jamais été tenté : un concerto pour récitant et orchestre, création mondiale confiée à Olivier Penard. Le texte, adapté avec verve et truculence par Eric Herbette pour un album de 56 pages, est illustré par un incroyable travail de découpage, tout en transparence et une mise en couleurs au pochoir. Mizuho Fujisawa, illustratrice japonaise (30 ans), est issue des Beaux-Arts de Strasbourg.
    Ce concerto pour voix et orchestre propose, au-delà du texte magnifique, de découvrir de grandes oeuvres du répertoire classique évoquées par le compositeur dans cette création : Stravinsky, (l'Oiseau de feu) pour la fée Clochette - Le Sacre du Printemps pour les peaux-rouges ; Rimsky-Korsakov, (Shéhérazade) pour le naufrage ; Korngold (Robin des Bois) pour les combats entre Crochet et Peter Pan ; Prokofiev (Roméo et Juliette) pour la valse de Crochet ; Debussy (La Mer) pour la lagune..dans les émotions et les rebondissements des personnages. Au total, 10 tableaux musicaux racontent, par la voix de Xavier Besson, ce récit, devenu une légende.

empty