• La Constitution américaine de 1787 réclamait de dénombrer la population pour décider de la représentation des Etats au Congrès. L'exécutif organisa le premier dénombrement en 1790. Systématiquement renouvelé tous les dix ans, devenu recensement en 1850, il allait s'enrichir par la suite d'enquêtes particulières sur les manufactures, l'agriculture, etc. C'est sur cet incomparable outil statistique que se basent les deux tiers des 253 cartes, en majorité inédites, de ce volume. Presque toutes sont réalisées dans le cadre administratif des comtés, reconstitués à cette fin depuis 1790. Par-delà les constatations de progression ou de recul de telle ou telle donnée territoriale, démographique, économique ou sociale, deux enseignements s'imposent : l'Amérique plonge dans le passé des racines non pas plus profondes mais plus directes et plus solides que le Vieux Continent ; tous les phénomènes quantifiables de ce Nouveau Monde sont extrêmement contrastés : la carte en offre la meilleure représentation.

empty