Payot

  • C'est la guerre. Et elle est atroce. Au sommet de son art, anticipant les romans qui s'épanouiront en 14-18, Gaston Leroux décrit l'embrasement des Balkans avec un réalisme stupéfiant, montrant la vulnérabilité extrême des corps - troués, émiettés - et l'inquiétude face au surgissement d'une violence incontrôlée.
    Quant à Rouletabille, d'habitude si prompt à la déduction logique, le voilà bousculé, perdu, déstabilisé par l'énigmatique Ivana, l'amour de sa vie, "effrayante et belle" dans la bataille quand elle manie son arme contre l'ennemi, mais qui semble aussi avoir succombé au charme de l'immonde Gaulow, son agresseur ! Par quel mystère ?

  • Nous sommes en 1912, au moment de la première guerre des Balkans. Rouletabille est en Bulgarie pour un reportage, mais aussi pour revoir la belle Ivana. Mais celle-ci disparaît, kidnappée par le cruel Gaulow, qui en profite pour voler les plans de la mobilisation bulgare. Rouletabille se rue sur ses traces pour récupérer les plans et son amour. Ses pas le mènent aux abords du Château Noir, le sombre repaire de Gaulow...
    Avec ce premier volume de Rouletabille à la guerre, Gaston Leroux, très en verve, livre un roman d'aventures échevelées sur fond historique : les Balkans, la Turquie des Jeunes-Turcs, la Grande Guerre qui se profile ; et surtout une foule de personnages barbares ou drôles que l'on retrouvera avec joie dans Les étranges noces de Rouletabille.

empty