• LE MUSÉUM « DANS TOUS SES ÉTATS » Le Muséum national d'Histoire naturelle conserve près de 68 millions de spécimens : roches et minéraux, végétaux, animaux fossiles, naturalisés ou vivants, objets préhistoriques, anthropologiques et artistiques.

    Le Muséum rassemble ainsi dans ce beau livre une sélection d'artefacts et d'échantillons naturalistes issus de quatre siècles de collecte et de conservation. Tous les récits et images de Muséum folie racontent et composent une grande histoire de la science et de l'histoire naturelle, divisée en huit chapitres : mondes perdus, monde minéral, monde végétal, monde animal, monde microscopique, monde préhistorique, monde humain et monde artistique. Autant d'illustrations remarquables que d'histoires scientifiques et fascinantes pour redonner vie à des pièces maîtresses du Muséum, parfois méconnues du grand public. Le Muséum est une institution culturelle, un centre de recherche et d'apprentissage : de ses chemins familiers à ses coulisses les plus secrètes, le lecteur est ainsi emporté dans une traversée au coeur d'un des trois plus grands muséums d'histoire naturelle du monde.

  • Que dire à un élève affirmant à son professeur de sciences : « Je ne crois pas à l'évolution des espèces, c'est contraire à ma religion » ?
    Ce livre propose aux enseignants des explications à mobiliser pour répondre, de manière laïque, à ces contestations qui gagnent du terrain en classe et touchent des thèmes variés : évolution, origines de l'Homme, vaccination...
    En cours de sciences, on enseigne des savoirs et non des croyances religieuses ou des opinions. Savoir, opinion, croyance : l'ouvrage propose des critères simples permettant de faire la différence. Il rappelle aussi les fondements épistémologiques et méthodologiques de la démarche scientifique.
    Concis et facile à lire, ce livre attendu par les enseignants aborde une question présente dans les nouveaux programmes du collège. Écrit par un auteur qui a signé plusieurs ouvrages à succès chez Belin et intervient fréquemment dans les établissements scolaires, il s'adresse aux professeurs de sciences au collège et au lycée, aux professeurs des écoles et à tout public intéressé par la question des rapports savoirs/religion.

  • Où l'on découvre à quel point Darwin est d'une actualité folle. Et à quel point la théorie de l'évolution est incroyablement. vivante ! Des anticorps que je fabrique au fonctionnement des Restos du coeur en passant par l'arbre du vivant de plus en plus buissonnant : les découvertes de Darwin marquent chaque instant de la vie des humains que nous sommes. Darwin n'est pas seulement notre passé, il est notre présent et notre avenir !

  • L'homme a-t-il inventé l'évolution ? Fidélité dans le couple, infidélité, homosexualité : que vaut-il mieux pour l'évolution ? Être parent, cela s'apprend-il ? La société est-elle un super-organisme ? Une vie sans défauts, est-ce possible ? Un monde sans violence est-il viable ? La technologie est-elle le propre de l'homme ? Cet ouvrage propose une découverte inédite et passionnante de l'évolution du vivant où se mêlent questions de société et découvertes scientifiques.
    Guillaume Lecointre spécialiste des questions d'évolution au Muséum national d'Histoire naturelle entraîne le lecteur dans une aventure biologique surprenante au coeur de l'actualité et aux confins des temps. À travers 80 questions naïves ou faussement naïves posées par tout un chacun après des conférences, ce livre nous fait découvrir que l'évolution est captivante, qu'elle peut être belle, et surtout, qu'elle est d'actualité !

  • Guide critique de l'évolution Nouv.

    Ce livre présente le cadre scientifique, épistémologique et historique dans lequel on peut comprendre l'évolution. Au-delà de ces données théoriques, il propose les meilleurs morceaux choisis des innombrables faits qui prouvent l'évolution. Avec plus de deux cents reconstitutions d'animaux et de paysages, il convie ainsi son lecteur à un formid able voyage dans l'histoire de la vie et lui fournit des données récentes concernant la sélection naturelle, l'adaptation, l'apparition des espèces, etc.
    Cette nouvelle édition permet de prendre en compte les avancées considérables des sciences de l'évolution depuis 10 ans, notamment concernant la transmission non génétique des caractères. Elle est également l'occasion d'actualiser les données scienti fiques et de propsoser trois nouvelles reconstitutions illustrées de paysages préhistoriques (paléopaysages).

  • La classification moderne, dite phylogénétique, est fondée sur la recherche de parentés entre espèces, exauçant ainsi le voeu ancien de Darwin que toute classification naturelle doit refléter une généalogie.
    Comme le tome 1 (4e édition publiée en 2016), dont il est le complément indispensable, ce tome 2 de la Classification phylogénétique du vivant est une incursion dans l'arbre de la vie.
    Cette 4e édition a été entièrement remaniée pour tenir compte des découvertes les plus récentes.
    L'organisation de l'ouvrage est la même dans les 2 tomes : chaque branche de l'arbre est un groupe comprenant un ancêtre hypothétique et tous ses descendants. On trouvera pour chaque groupe les arguments de la classification (les innovations évolutives léguées par son ancêtre) et bien d'autres renseignements (nombre d'espèces, plus ancien fossile connu du groupe, etc.).

    Ce tome 2 est consacré aux animaux (métazoaires) et comporte les arbres suivants : 1 3 . Métazoaires, 1 4 . Cnidaires, 1 5 . Protostomiens, 16. Mollusques, 1 7 . Euarthropodes, 1 8 . Hexapodes, 1 9 . Eumétaboles, 20. Deutérostomiens, 21. Echinodermes, 22. Sarcoptérygiens, 23. Mammifères, 2 4 . Primates, 2 5 . Squamates, 2 6 . Oiseaux, 2 7 . Actinoptérygiens, 28.
    Téléostéens.

  • La classification moderne, dite phylogénétique, est fondée sur un arbre évolutif qui tente de retracer l'histoire de la vie. Ce livre est donc une incursion dans l'arbre du vivant. Il n'est ni un précis d'anatomie comparée, ni un précis de zoologie ou de botanique, mais il en est le complémentaire. Chaque branche de l'arbre est un groupe comprenant un ancêtre hypothétique et tous ses descendants. On trouvera pour chaque groupe les arguments de la classification, c'est-à-dire les innovations évolutives que l'ancêtre unique a léguées à ses descendants actuels. Bien d'autres renseignements sont fournis (écologie, nombre d'espèces, plus ancien fossile connu du groupe, etc.).
    Cette 4e édition d'un livre devenu une référence, a été entièrement remaniée pour tenir compte des découvertes les plus récentes.
    Arbres du Tome 1 : 1. Vivant, 2. Bactéries, 3. Archées, 4. Eucaryotes, 5. Bicontes, 6. Chloroplastidés, 7. Embryophytes, 8 à 12. Angiospermes.
    Arbres du Tome 2 : tous les animaux (métazoaires).

  • " Qu'est-ce que la vie ? " " Qu'est-ce que l'homme ? " " D'où vient l'univers ? " Il est longtemps allé de soi que ces questions, purement métaphysiques, relevaient de la religion. Mais depuis Darwin, tout se complique. Théorie de l'évolution, big bang, double hélice de l'ADN : la science ne cesse de repousser les limites du mystère. Sans toutefois en venir à bout... Certains y voient la preuve que derrière la science se dessine le " Visage de Dieu ". D'autres en déduisent au contraire que le moment est venu d'" en finir avec Dieu ". Quelles questions est-on fondé à poser à la science ? Quelles interrogations ne concernent que la religion ? Quelles portes peut-on ouvrir entre les deux sans les dénaturer ? Un biologiste athée, un philosophe athée et un théologien jésuite s'efforcent de remettre un peu d'ordre dans un embrouillamini conceptuel.

  • Sous le patronage du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
    Le théorème de Pythagore... La baignoire d'Archimède... La pomme d'Isaac Newton... Le duel d'Evariste Galois... Le rêve de Kékulé... Tantôt réduits à une équation, tantôt confinés dans la légende simplette que leur ont tricotée Gloire et Postérité, les grands génies sont à l'étroit dans nos imaginaires. Que reste-t-il de vivant chez ces nobles momies ?

    Et pourtant ! Comme vous, comme moi, ils eurent froid en hiver, coururent après leur chat, subirent les morsures de l'amour, du doute, des moustiques. Qui s'en souvient - ou qui le sait ?
    Le temps d'une nouvelle, avec rigueur ou fantaisie, redonnez des couleurs à l'un de ces géants d'hier - ou d'aujourd'hui ! - qui ont changé la science.

    Jury :
    Présidents : Jérôme Ferrari (romancier) et Étienne Klein (physicien), Françoise Balibar (historienne des sciences), Hugo Boris (romancier), Sylvie Fenczak [éditrice), Guillaume Lecointre (systématicien), Monique Legrand (IA-IPR lettres), Charles Torossian (IG mathématiques).

    Les nouvelles des lauréats : "Grand public", "Étudiants scientifiques", "Élèves du secondaire".

  • Qui est Charles Darwin (1809-1882) ? Retracer le parcours du naturaliste anglais le plus célèbre, tel est le fil conducteur de l'exposition qui ouvre début octobre 2015 à la Cité des sciences et de l'Industrie (Paris).
    Le livre qui l'accompagne, placé sous la direction de Guillaume Lecointre et Patrick Tort, revient sur le personnage, ses origines sociales, sa famille et les expériences qui ont déterminé l'orientation de ses recherches. Ainsi, de 22 à 27 ans, Charles Darwin a entrepris un tour du monde en 1741 jours (de décembre 1831 à octobre 1836) à bord du HMS Beagle, et étudié la faune et la flore de l'hémisphère Sud.
    De ses recherches naîtra la « théorie de l'évolution » selon laquelle les espères vivantes ont évolué à partir d'un ou de plusieurs ancêtres communs, par la « sélection naturelle », à savoir que seules les espèces qui se sont adaptées à leur environnement se sont assurées une descendance importante. En 1859, Charles Darwin résume ces travaux en publiant De l'origine des espèces, ouvrage fondateur de la biologie moderne.
    Véritable voyage dans la vie et l'ouvre de l'homme, ce catalogue richement illustré bat en brèche les clichés et idées fausses véhiculés autour de la théorie de Charles Darwin. Il replace Charles Darwin en son temps, présente l'homme et le père dans son intimité, évoque la réception de ses idées par la communauté scientifique et le grand public, mais aussi les influences que ses travaux ont laissé dans la littérature, les arts plastiques, l'architecture qui attestent l'importance sociale d'une pensée et sa puissance révolutionnaire.

  • Diderot s'intéresse à l'humain depuis ses premiers écrits. Qu'il s'agisse de relativiser la place centrale que la religion lui donne, de renverser le dualisme âme/corps ou de penser l'histoire de l'espèce humaine, il développe des perspectives matérialistes stimulantes. Mais ces éléments ne s'organisent pas en une anthropologie systématique, car, même s'il pense leur cohérence, Diderot préfère déployer des pistes multiples nourries par les sciences de son temps. Les contributions de cet ouvrage s'intéressent à ces perspectives, qui nous conduisent de la chimie à l'économie politique en passant par l'histoire naturelle, la médecine, l'anatomie et la physiologie. Tout en examinant les horizons que chaque savoir offre, elles éclairent les liens qui se nouent entre eux pour dessiner une conception matérialiste complexe de l'humain.

  • La classification moderne, dite phylogénétique, ne met plus l'homme au centre de la Nature, les groupes d'organismes ne sont plus définis par rapport à lui, mais pour eux-mêmes. Elle est désormais fondée sur un arbre évolutif qui tente de retracer l'histoire de la vie. Ce livre est une incursion dans l'arbre de la vie. Il n'est ni un précis d'anatomie comparée, ni un précis de zoologie ou de botanique, mais il en est le complémentaire. Chaque branche de l'arbre est un groupe comprenant un ancêtre hypothétique et tous ses descendants.

  • Pourquoi un second volume de la "Classification phylogénétique du vivant" ? Dans le premier volume (2001), tous les grands groupes du vivant n'étaient pas traités à égalité. Ainsi, les plantes à fleurs n'occupaient qu'une place mineure, car leur classification a démarré plus tardivement et a nécessité de longs travaux (près de 270 000 espèces à classer, à comparer, par exemple, avec les 50 000 espèces de vertébrés).
    De même, quelques grands groupes d'animaux étaient quasiment absents du 1er volume car leurs classifications n'étaient alors pas résolues. Ainsi, pour tenir compte des bouleversements récents qu'a connu la classification de plusieurs groupes et pour répondre à de nombreuses demandes, ce nouveau volume présente les arbres suivants : les plantes à fleurs et cinq grands groupes d'animaux, à savoir les oiseaux, les insectes, les lézards et serpents, les cnidaires (éponges, méduses, etc.) et les poissons osseux.


  • savez-vous que vous êtes plus proches d'un bolet que d'une pâqueretteoe que les crocodiles sont plus proches des oiseaux que des lézardsoe que les dinosaures sont toujours parmi nousoe que les termes " poissons ", " reptiles " ou "invertébrés " ne sont pas scientifiquesoe c'est là le résultat des bouleversements de la classification, dont les méthodes ont été totalement repensées au cours de ces trente dernières années.
    pourtant, ce hiatus de trente ans existe toujours entre ce que l'on apprend à l'école et à l'université et ce qui se fait dans les laboratoires du monde entier. il est grand temps de changer l'enseignement des sciences naturelles et nos habitudes mentales. la classification moderne, dite phylogénétique, ne met plus l'homme au centre de la nature, les groupes d'organismes ne sont plus définis par rapport à lui, mais pour eux-mêmes.
    elle est désormais fondée sur un arbre évolutif qui tente de retracer l'histoire de la vie. ce livre est une incursion dans l'arbre de la vie. il n'est ni un précis d'anatomie comparée, ni un précis de zoologie ou de botanique, mais il en est le complémentaire. chaque branche de l'arbre est un groupe comprenant un ancêtre hypothétique et tous ses descendants. on trouvera pour chaque groupe les arguments de la classification, c'est-à-dire les innovations évolutives que l'ancêtre unique a léguées à ses descendants actuels.
    bien d'autres renseignements sont fournis (nombre d'espèces, plus ancien fossile connu du groupe, etc. ).

empty