Entreprise, économie & droit

  • Les relations transports et environnement ont considérablement évolué ces dernières années. Les manifestations les plus visibles à ce jour relèvent tant de la taxe carbone, du bonus / malus écologique... que des concertations territoriales pour les projets d'équipement. Le calcul socio-économique fut logiquement mobilisé pour évaluer les nuisances environnementales, mais ces évaluations n'ont que peu irrigué la prise de décision, elle-même soumise à des évolutions de fond : territorialisation, institutionnalisation du débat public et quête de compromis par le développement durable. Cet ouvrage confronte les réflexions de chercheurs de champs différents et d'acteurs de secteurs et institutions multiples sur l'appropriation des méthodes d'évaluation socio-économique de l'environnement. Partant d'un inventaire actualisé des méthodes et données disponibles sur les coûts environnementaux des transports, il offre ensuite des clés pour comprendre les enjeux, limites et perspectives de telles évaluations. Elles pourraient s'avérer, sous conditions, le vecteur de négociations et de compromis entre acteurs, en vue de politiques de transport plus durables.

empty