• Je ne suis pas un long fleuve tranquille Coup de coeur Academie Charles Cros 2017 « C'est l'histoire anodine d'un gars ordinaire dans un décor banal, au beau milieu d'une gigantesque fourmilière. Une scène de la vie courante.
    Un instantané de la terre et de ses habitants. Un portrait amoureux.
    Une réaction chimique. Une quête métaphysique. Un plaidoyer pour le silence de la nuit. Un rêve éveillé. Une mélancolie.
    Le plan séquence d'une publicité Ikea ou un chef-d'oeuvre du septième art, qu'on observe de loin à travers des carreaux.» Guillo, auteur-compositeur-interprète, nous livre l'origine de ses chansons à travers un récit original. Il fait parler la vie et nous invite à la réflexion, à l'écoute, à la découverte. Un livre intime, musical et poétique.

  • " L'homme descend du singe ".
    Contrairement à une idée reçue, cette formule ambiguë traduit fort mal le message du darwinisme. Pour Darwin, l'évolution n'est pas un développement orienté vers la formation d'espèces toujours plus complexes et perfectionnées. C'est une histoire sans direction prédéterminée des populations d'êtres vivants, irréductible à toute échelle des êtres, et qui doit beaucoup au hasard. En quoi cette thèse est-elle beaucoup plus déstabilisante et complexe que la simple évocation de la parenté de l'homme avec les animaux ? Que signifie la " sélection naturelle " ? Quels aspects du néo-darwinisme font actuellement débat dans les sciences de la vie, mais aussi dans les sciences humaines et la philosophie ? Quels arguments l'évolutionnisme oppose-t-il au créationnisme ? Le présent ouvrage se propose de répondre à ces questions en s'appuyant sur le texte de Darwin, d'une part, et sur les recherches récentes menées en biologie de l'évolution, d'autre part.

  • Goldorak Nouv.

    La guerre entre les forces de Véga et Goldorak est un lointain souvenir. Actarus et sa soeur sont repartis sur Euphor tandis qu'Alcor et Vénusia tentent de mener une vie normale. Mais, des confins de l'espace, surgit le plus puissant des golgoths : l'Hydragon. Alors que le monstre de l'ultime Division Ruine écrase les armées terriennes, les exigences des derniers représentants de Véga sidèrent la planète : sous peine d'annihilation totale, tous les habitants du Japon ont sept jours pour quitter leur pays et laisser les envahisseurs coloniser l'archipel. Face à cet ultimatum, il ne reste qu'un dernier espoir... Goldorak.

  • Avant même l'arrivée d'Homo sapiens sapiens, le chien nous tenait compagnie. Comment expliquer cette étrange association, cette place unique occupée par le " meilleur ami" de l'homme ? L'étude du chien se révèle riche d'enseignements, sur lui, bien sûr, mais aussi sur nous. Au fil de la lecture se dessine le paysage de la subjectivité canine, un monde bien différent du nôtre (non, le chien ne parle, ni ne rêve, ni ne voit comme nous), mais avec lequel nous entrons facilement en interaction.
    Même tissée de malentendus, la communication est réelle, nous imposant d'abandonner l'idée d'une frontière infranchissable entre l'homme et l'animal. Il faut se rendre à l'évidence : le chien, avec qui nous avons construit une véritable société, caractérisée par ses constantes, ses variations culturelles et son histoire, est finalement plus proche de nous que le chimpanzé.

  • Serge Lama

    Lomig Guillo

    • Prisma
    • 5 Novembre 2020

    On le connaît sous le nom de Serge Lama, mais avant d'être l'artiste accompli et multiple, la personnalité exubérante, l'immense interprète et l'auteur de talent qu'on connaît, Serge Chauvier est surtout un homme entier et complexe à la vie fascinante, faite de tragédies et de victoires arrachées de haute lutte, qui a côtoyé les plus grands jusqu'à en devenir un lui-même.

    Barbara, George Brassens, Enrico Macias, Michel Drucker, Juliette Greco, tous ont fait partie de sa vie et ont assisté à la montée en puissance de celui qui dès son plus jeune âge, prêta serment de fidélité à la scène. Cela aurait pu s'arrêter en 1965, alors que le jeune Serge frôle la mort dans un accident de voiture dans lequel décède sa compagne de l'époque. Inarrêtable, après un an de lutte, il reprend son ascension sans jamais rien laisser au hasard. Disque d'or en 1973 avec son tube Je suis malade, celui qui avait déjà connu le succès avec ses chansons Superman, C'est toujours comme ça la première fois ou encore la compilation Les Ballons rouges, se lance quelques années plus tard dans l'oeuvre de sa vie, la comédie musicale Napoléon, et tout cela sans jamais tourner le dos à la scène.

    Sur la base d'une enquête fouillée et d'une série d'entretiens avec son entourage, Lomig Guillo retrace avec brio la vie et la carrière de cet homme-artiste indispensable à la chanson française. On connaît Serge Lama chanteur, auteur, comédien... découvrez l'homme derrière l'artiste.

  • Workbook "Spécial DYS" :
    -   Un format agrandi -   Une mise en page aérée et sur fond jaune pâle -   Une police de caractère adaptée : Opendyslexic - Toutes les activités pour le travail en classe.  - Des conseils méthodologiques et des exercices pour s'entraîner à la maison.

  • Les macaques crabiers du temple d'Uluwatu, en Indonésie, qui subtilisent les lunettes ou les tongs des visiteurs et ne les leur rendent qu'en échange de nourriture sont un exemple parmi tant d'autres des multiples comportements acquis par les animaux sous l'effet de leurs interactions avec les humains - et réciproquement. Bien connues pour certaines d'entre elles, récemment observées pour d'autres, ces relations anthropozoologiques suscitent aujourd'hui un regain d'intérêt, tant elles bouleversent la frontière entre nature et culture.
    Pourtant, la volonté affichée de rompre avec ce « Grand Partage » ne s'accompagne d'aucun véritable dialogue interdisciplinaire entre sciences sociales et sciences de la vie. L'ambition de cet ouvrage est de franchir ce mur d'indifférence en articulant, sans réduction croisée, les connaissances accumulées en éthologie et en sciences cognitives à propos de la sociabilité et des cultures animales aux vues développées en sciences sociales à propos de l'être humain. Mais il invite également à reconsidérer l'hypothèse implicite que ces champs de recherche ont paradoxalement en commun. Car leur restriction conjointe de la notion de culture à des traits d'identité partagés occulte une dimension fondamentale : l'ajustement mutuel des différences.
    En examinant les liens d'interdépendance entre les êtres situés dans un même espace écologique, qu'ils soient ou non de la même espèce, cet ouvrage développe une théorie profondément novatrice de l'émergence de la vie sociale et culturelle.

  • La revue Tête-à-tête est dirigée par Anna Guilló, artiste et enseignant-chercheur en arts plastiques et sciences de l'art à Aix-Marseille Université. Elle est également présidente de l'association La Voix du regard qui a édité la revue du même nom pendant plus de 20 ans avec les actuels membres du comité de rédaction :
    Karim Charredib, Christèle Couleau, Camille Deltombe, Katrin Gattinger, Frédéric Leval et Jocelyn Maixent.

  • Alex a 12 ans. Il fait beaucoup de cauchemars. Peut-être parce que sa mère est partie. Peut-être parce que son père est souvent absent. Il doit aussi s'occuper et prendre soin de sa petite soeur, Nina. Tout se passait bien jusqu'à cette nuit où l'esprit de Nina se retrouve alors piégé au pays d'Obscurcia, la terre des cauchemars. Pour tenter de la sauver, Alex va devoir passer de l'autre côté du miroir.

  • Bidibidou prétend qu'il peut soigner la pauvre Laécia mais Alex se méfie de cet horrible clown, de son médecin sadique et ses doudous esclaves. Le kiki, à qui il vient de découdre la bouche, compte pourtant sur lui pour les sauver tous et, lors d'une altercation avec les robots de Bidibidou, Alex se découvre de nouvelles capacités. Cela suffira-t-il à changer la donne pour sauver sa petite soeur Nina ?

  • Depuis plus de 25 ans, les chansons qu'il compose pour lui ou pour les autres font partie de notre quotidien. Lucie, Savoir aimer, Allumer le feu, Ma liberté de penser... autant de tubes indémodables signés Pascal Obispo !
    Malgré ces immenses succès populaires, qui font de lui l'un des plus gros vendeurs de disques en France, le chanteur n'a pas fait la carrière dont il rêvait. Fan de rock tonitruant et tourmenté, Obispo ne s'imaginait pas un seul instant percer comme chanteur de variétés.
    Véritable caméléon du show-biz, homme d'affaires avisé et méfiant, l'artiste a su toutefois mener sa barque et faire fructifier son talent et son image. Quitte à déplaire et être méprisé par ses pairs : si Pascal Obispo collectionne les disques d'or et les collaborations prestigieuses avec Johnny, Pagny ou Zazie, il n'a jamais reçu la moindre Victoire de la musique malgré 24 nominations...
    De Rennes à Paris, en passant par le bassin Arcachon, découvrez l'itinéraire mouvementé d'un surdoué de la chanson qui sait parler au plus grand nombre en puisant dans ses failles, ses complexes et ses contradictions.

    Le style :
    D'une plume vivante et bienveillante, l'auteur retrace la vie, les réussites et les échecs de ce faiseur de tubes aux mille visages : auteur, compositeur, interprète, amoureux de foot, fan désabusé de Polnareff, figure de proue des Restos du Coeur et de la lutte contre le Sida...
    L'ouvrage contient également un cahier photos de 8 pages, un abécédaire et une discographie.

  • Bidibidou est mort. Mais ce n'est pas le seul. Beaucoup de doudous ont péri et Laécia est entre la vie et la mort... Sauf qu'elle était la seule à pouvoir guider Alex et l'aider à retrouver sa petite soeur. En tentant de la sauver, notre héros va se retrouver confronter à des choix cornéliens. Ce dernier tome nous entraîne dans une quête pleine de rebondissements et de révélations extraordinaires.

  • Avec une fréquentation de plus d'un million de touristes, le Mont Saint-Michel figure parmi les 15 monuments les plus visités en France. Que cache ce site unique, perdu entre terre et mer ? Pourquoi fascine-t-il autant ? Comment vit le village lorsque les derniers autocars quittent la baie ?
    Lomig Guillo retrace l'incroyable histoire de ce lieu de pèlerinage, qui fut aussi une prison et un lieu de torture. Il explique comment ce rocher pas comme les autres est devenu au fil des siècles, un véritable mythe, avec ses trésors, ses légendes et ses mystères, ses pèlerins et ses sorcières... Sans oublier ses hordes de touristes qui permettent aujourd'hui à quelques entreprises de décrocher le jackpot dans un business où tous les coups sont permis.
    Des sables mouvants de la baie jusqu'à la statue dorée de l'archange au sommet de l'abbaye, en passant par l'incontournable omelette de la Mère Poulard, découvrez les mille et une facettes de ce monument emblématique.

    Ce récit grand public est divisé en plusieurs chapitres qui s'articulent autour de différents thèmes : la naissance du village, l'histoire de l'abbaye, les dessous des activités touristiques... Chacun renferme une mine d'anecdotes et d'informations qui permettent au lecteur de jeter un autre regard sur ce monument et les légendes qui l'entourent.

  • "Soyons fous, oui, mais pourquoi ?

    La folie pose la question de la norme. Est qualifié de fou celui qui par ses actions ne nous ressemble pas. Cette dissemblance est généralement source de mépris mais peut également susciter l'admiration. Qu'elle soit douce ou furieuse, la folie s'exprime dans une nécessaire démesure, un excès magnifique. La distorsion qu'elle impose est la marque d'une lucidité tournée tant vers la franche rigolade que vers l'authentique désespoir. Cette folie amuse tout comme elle inquiète car, dans un geste réfléchi ou pulsionnel, le fou peut basculer du côté de l'irrationnel mais aussi inventer une forme de sagesse.

    Si pour sa dixième livraison la revue Tête-à-tête a délibérément souhaité esquiver la question de la folie au sens clinique du terme, c'est avant tout pour laisser la parole à des auteurs qui ne sont pas fous mais dont les personnages, oeuvres et imaginaires, parce qu'ils sont hors normes, tendent un miroir à peine déformant à ce monde dirigé par des logiques irrationnelles, à l'image des personnages des romans de Maria Pourchet dont les déséquilibres apparents ne sont que de nécessaires mécanismes de survie.

    On ne naît pas fou, on le devient, et nous croyons encore que par leur puissance créatrice, les artistes qui se réclament de la folie, qui la représentent ou l'incarnent, ne cessent malgré tout de se mettre en travers des routes pour nous forcer à voir. Ainsi Piotr Pavlenski, trompe-la-mort récidiviste, n'a de cesse de dénoncer les exactions du gouvernement russe, au prix de la persécution et de l'enfermement, traité tantôt comme un criminel, tantôt comme un aliéné. Que dire, aussi, de l'artiste Zhu Yu dont les actions cannibales ont scandalisé mais qui, au moment de révéler au grand public que le foetus humain qu'il avait consommé était un faux, n'a jamais été cru ? On le préféra fou.

    Anachorète des temps modernes, Abraham Poincheval s'enferme pendant plusieurs jours dans un trou creusé dans le sol d'une librairie ou alors décide de couver des oeufs, de traverser la France en portant une lourde armure lorsqu'il n'est pas en train de marcher sur les nuages - les merveilleux nuages - au-dessus d'une canopée qui, ailleurs, part déjà en fumée. Ainsi donc la folie est aussi une énergie, un élan, celui que les avant-gardes jetaient à la face du monde, celle dont Albert Serra fait son moteur de création pour produire un cinéma libre, hors format, obscur et irrévérencieux.

    Peut-on réellement croire que des lobbies pharmaceutiques encouragent les laboratoires à inventer des maladies pour commercialiser de nouveaux médicaments, comme la bande dessinée Moi, fou d'Antonio Altarriba et Keko le décrit ? Peut-on imaginer que des chercheurs soient davantage occupés par le facteur d'impact élevé de leur revue que par ses contenus ? Au facteur d'impact, préférons alors toujours le facteur Cheval." Anna Guilló, Directrice de la rédaction

  • La Méditerranée est un creuset, un carrefour. Pourtant, depuis que son nom convoque dans la conscience collective les bateaux échoués ou la paupérisation croissante de pays déchirés par la guerre ou ravagés par la crise, elle semble avoir changé de visage.
    Comment la Méditerranée résonne-t-elle en nous ? Les entretiens avec les artistes suivants y répondent : Ismaïl Bahri, Barbara Cassin, Elina Duni, T ony Gatlif, Marco Godinho, Valérie Jouve, François Laplantine/Jean-Paul Thibaud, Jean-Paul Mari.
    Méditerraner, c'est accepter le tangage. Faire siennes les tempêtes soudaines, accepter de dévier sa route, comprendre l'appel incessant de la traversée et combattre l'absurde naufrage. Méditerraner devient une urgence dans un monde chaotique où chacun doit serrer son trésor et courir son risque.

  • Fouras

    ,

    • Geste
    • 8 Avril 2016

    Deux jeunes artistes, Garance, photographe Toulousaine et Louis, étudiant aux Beaux Arts de Paris, sont invités à un mariage en Charente-Maritime, dans la petite cité balnéaire de Fouras.
    Ces deux jeunes gens ne se connaissent pas et profitent de cette occasion pour découvrir la ville, chacun de son côté et à sa façon.
    Ils rencontrent, au fil de leurs pérégrinations, des Fourasins sympathiques qui leur confient informations et anecdotes sur la vie locale.
    Chaque chapitre de cet ouvrage est consacré à une activité ou un lieu important de Fouras : on y trouve ainsi l'église, la mairie, la place Carnot, le monde ostréicole, les carrelets, etc...

  • Le résumé du roman L'étude des problématiques essentielles Nouveau roman ou roman traditionnel ?
    L'obsession de l'argent Une constante de l'intrigue : l'attente Fiction ou biographie ?...

  • Dysserie veut devenir actrice, mais ses rêves sont anéantis par le mariage qu'on lui impose.
    Une seule échappatoire : la mort !
    C'est dans le Val des ombres que Dysserie va trouver sa voie.

  • Depuis des siècles, le mythe de l'or, "le fabuleux métal", exerce sa fascination sur l'imaginaire des hommes, excite leur convoitise. La ruée vers l'or est toujours d'actualité. Et les Conquistadores des temps modernes, en quête d'eldorados sous-marins, sont d'autant plus à craindre qu'ils se présentent parfois en costume cravate et en voiture de luxe. Vincent et son vieux copain Jean-Luc sont bien loin de s'en douter, lorsqu'ils débarquent à La Trinité-sur-Mer, pour suivre un stage de voile, seuls, entre hommes. Mais, au fil des jours, ils vont découvrir qu'il existe des requins plus redoutables que les prédateurs des grands fonds... Que si la fièvre de l'or continue de faire rêver, il arrive parfois que les rêves virent au cauchemar.

  • Cet essai a la double ambition de faire connaître certains écrits d'artistes, des plus célèbres aux plus confidentiels, et de retracer une histoire de l'art du XXe siècle.
    Tout en empruntant à des formes littéraires répertoriées (journal, essai, correspondance, etc.), ces écrits, rarement abordés comme un tout, forment pourtant un ensemble à part dans la masse des textes sur l'art. Caractérisés par la prise de parole d'un auteur dont, a priori, l'expression privilégiée n'est pas le langage verbal, leur lecture nous permet d'entrer dans l'intimité d'une " pensée à l'oeuvre ".
    De 1900 à nos jours, ce livre éclaire la vision des artistes sur l'art et le monde, vision qui n'est jamais réductible à celle de l'historien, de l'esthéticien ou du critique.

empty