• Que vous habitiez à la campagne, outre-mer ou dans une métropole, que vous viviez seul ou accompagné, que vous soyez jeune ou non, l'idée de reprendre vos études s'impose à vous, suivez votre intuition. Reprendre ses études, c'est la clé d'un nouvel épanouissement.
    Mais vous vous interrogez. Comment reprendre mes études et sous quelle forme ? Comment financer ce projet ? Comment m'organiser au quotidien alors que je dois, parallèlement, travailler et m'occuper de ma famille ? Comment faire face aux inévitables difficultés liées à cette nouvelle vie ?
    Fondé sur l'expérience personnelle de l'auteure et sur des témoignages, ce livre est là pour donner des réponses pratiques à toutes vos questions.

    Isabelle Delorme est professeure agrégée et docteure en histoire contemporaine. Elle est responsable pédagogique du certificat professionnel en sciences sociales pour les jeunes réfugiés de Sciences Po Paris.

  • Le récit mémoriel historique en bande dessinée, d'Art Spiegelman à Marjane Satrapi, comme nouvelle forme de représentation de l'histoire, entre mémoire individuelle et mémoire collective.

    Maus d'Art Spiegelman. Un choc visuel et narratif, récompensé par un prix Pulitzer spécial en 1992. La représentation zoomorphe de l'histoire des parents de l'auteur, Juifs polonais confrontés au génocide et figurés par des souris, les nazis l'étant par des chats. Maus, une révolution dans la bande dessinée modifiant à jamais le regard porté sur la Shoah.
    La sidération passée, un certain nombre d'auteurs, telle Marjane Satrapi dans Persepolis ou Étienne Davodeau dans Les mauvaises gens, se sont engagés à la suite d'Art Spiegelman. Ils ont mis en mots et en images leur mémoire intime ou celle de leurs proches, à l'aune des évènements historiques majeurs du XXe et du XXIe siècle. Témoignant de l'intérêt croissant porté à la mémoire dans les dernières décennies, le récit mémoriel historique en bande dessinée était né.
    Le présent ouvrage cherche à mettre en lumière les caractéristiques de ce type d'album, en établissant qu'il s'agit là de récits de mémoire individuelle, représentatifs d'une mémoire collective. L'engagement moral de ne pas trahir la mémoire invoquée conduit les auteurs à mener d'importantes recherches et à restituer, le plus objectivement possible, les faits, personnels et historiques. La pratique documentaire induit l'inclusion fréquente de photographies et de documents d'archive dans les albums. Critiques, fidèles aux événements et conformes à l'historiographie, les récits mémoriels historiques sont une nouvelle forme de représentation de l'Histoire.

  • Naufrage à Vanikoro : l'expédition de La Pérouse Nouv.

    Dans l'océan Pacifique, un jeune garçon, Livomo, assiste au naufrage d'un majestueux bateau venu d'ailleurs. Ce bateau, c'est l'Astrolabe de Lapérouse, venu s'échouer sur le rivage de l'île de Vanikoro, en 1787.
    Malgré´ la différence de culture qui les sépare, E´tienne, l'un des rescapés, va se lier d'amitié´ avec Livomo, et dévoiler peu a` peu l'extraordinaire expédition dont il faisait partie.
    Inspiré de faits historiques, Naufrage a` Vanikoro transporte le lecteur dans la chaleur étouffante d'une île perdue au fin fond du Pacifique, et raconte l'histoire de ces Français qui voulaient découvrir le monde, a` l'aube de la Révolution.
    Texte suivi d'un dossier documentaire illustré

  • LE ROMAN nous fait découvrir la vie d'Amelia Earhart, grande figure de l'aviation.
    Dans les années 30, cette jeune femme intrépide refuse de se conformer au modèle que la société impose aux femmes.
    Avec détermination et soif de liberté, elle devient en 1932 la première femme à avoir franchi l'Atlantique en solitaire.
    En 1937, elle se lance un nouveau défi :
    Faire le tour du monde.
    Mais le 2 juillet 1937, sur une île perdue du Pacifique, la marine et la presse américaines guettent l'atterrissage d'Amelia.
    Mais le temps passe et son avion, L'Electra, ne donne plus signe de vie.
    Que s'est-­-il passé ?
    La petite reine de l'Amérique disparaît dans le Pacifique lors de sa tentative de tour du monde.
    La disparition d'Amelia Earhart a provoqué un très fort émoi et les recherches pour la retrouver ont été sans précédent.
    Aujourd'hui encore, le mystère reste entier.
    Moins connue en France qu'Hélène Boucher, Amelia est une des plus grandes figures de l'aviation féminine.
    L'aviatrice américaine volait pour son plaisir, mais aussi pour prouver à l'Amérique et au reste du monde que les femmes avaient autant de courage et de ténacité que les hommes.
    Même si certains ont vu en "Lady Lindy", une espionne américaine, Amelia reste la femme aux nombreux exploits aériens.

  • Cette lecture suivie et intégrale du livre de l'Apocalypse croise analyse textuelle et intégration d'axes méthodologiques interdisciplinaires : exégèse, sémiotique biblique, ouverture sur la psychanalyse. C'est à la sémiotique biblique qu'elle doit d'approcher de manière renouvelée le type d'écriture propre à l'Apocalypse.

    Résistant à toute logique rationnelle comme à toute interprétation extérieure aux parcours figuratifs de son propre tissage textuel, l'oeuvre de Jean de Patmos donne à son lecteur d'éprouver le souffle et le dynamisme évangéliques qui l'habitent et la structurent. Comme son nom déjà l'indique - « apocalypse » ne signifie pas malheur ou « catastrophe », mais « dévoilement », « révélation » -, le livre de l'Apocalypse sert le dévoilement du propos créateur de Dieu. Sa Parole, attestée et révélée en Jésus Christ, s'y expérimente comme « bonheur de lire », pour une alliance de vie et de libération. À bon entendeur de garder, pour sa joie, l'heureuse annonce du règne d'un Dieu qui, en Jésus Christ, se révèle vainqueur des idéologies idolâtres et des pratiques injustes portées par une humanité sous l'emprise des puissances du mal et de la mort.

empty