• France, 1095. Le pape appelle à une reconquête des lieux saints, annonçant la première croisade. Quelques années plus tard, Hugh de Payns erre dans Jérusalem mise à feu et à sang. Envoyé par une confrérie dont il n'a plus de nouvelles afin de découvrir le trésor caché de la ville du Christ, ce chevalier traumatisé par la guerre fonde un nouvel ordre de moines. Ils prendront le nom de Templiers. Jurant de protéger les pèlerins, Hugh et ses compagnons n'abandonnent pas pour autant leur quête secrète : trouver le trésor enfoui sous la cité, dont le contenu pourrait bien faire trembler le royaume... et l'Église tout entière. Mais ils ne tardent pas à attirer l'attention de personnes puissantes déterminées à percer le mystère des Templiers...

  • En 1187, la bataille de Hattin voit la victoire éclatante de l'armée menée par Saladin contre les croisés. Échappant de justesse à la mort, le Templier Alexander Sinclair prend la décision de dissimuler son appartenance à l'ordre et se retrouve prisonnier. Vivant parmi ses ennemis, le jeune chevalier ne tarde pas à se lier d'amitié avec eux. Deux ans plus tard, de l'autre côté de la Méditerranée, son cousin, André St. Clair, s'apprête à suivre Richard Coeur de Lion lors de la troisième croisade. La campagne militaire est bientôt marquée par les intrigues politiques et les conflits personnels. Dans cet univers où règnent l'ambition et la haine, les Justes ne sont pas toujours ceux que l'on croit...

  • Octobre 1307. Le roi Philippe IV fait arrêter tous les Templiers de France et saisit leurs biens avec l'aide du pape. Averti de ce complot, William St. Clair réussit de justesse à s'échapper. Fuyant le pays en compagnie de quelques centaines de frères d'armes, il emporte le trésor de l'ordre. Face à cette traîtrise de la couronne, le chevalier décide qu'il est temps d'abandonner le passé : il libère ses hommes de leurs voeux d'obéissance à la papauté et les mène une dernière fois au combat lors de la bataille de Bannockburn. Une fois la victoire assurée, William et les survivants de l'ordre quittent l'Europe pour une terre de légendes : l'Amérique...

  • La légende est bien connue, celle d'Arthur ramenant l'ordre en des terres jusque-là ravagées par la cruauté. Son père, Uther, se taillant un royaume dans les décombres de l'empire Romain. Et l'épée Excalibur, que le plus grand roi d'Angleterre vint tirer de la pierre.Mais la légende ne dit pas tout. Qu'advient-il des soldats romains livrés à eux-mêmes? Doivent-ils fuir vers Rome ou chercher à contenir les barbares? PubliusVarrus, l'ancêtre guerrier d'Arthur, n'a pas hésité à verser son sang pour bâtir un nouvel empire sur les cendres de l'ancien, comptant à ses côtés la belle Luceiia, Romaine de Bretagne, femme d'honneur et de justice.Ainsi nous sont contés les secrets de la légende. La naissance d'Excalibur, une épée d'exception, dans le sang, la violence et la fougue. Et celle d'un royaume à nul autre pareil. Tandis que la longue nuit des Âges Sombres se répand sur la Bretagne romaine, un homme et une femme s'efforcent d'ériger un dernier rempart dédié à la loi et à la connaissance. Un modeste fort perché sur une colline... qui deviendra Camelot la grande.

  • Nous savons tous qu'Arthur a extrait l'épée de la pierre, qu'il a fondé Camelot, que les luttes de pouvoir ont fini par détruire ses rêves. Mais comment la légende est-elle née ?

    Avant Arthur, avant Camelot, la Bretagne est une contrée obscure et sauvage. Les citoyens romains qui y sont installés depuis plusieurs générations sont confrontés à un dilemme : quitter la province et regagner une société corrompue qui leur est devenue étrangère, ou endurer la violence des guerriers pictes et de l'envahisseur saxon. Mais que se passera-t-il lorsque les légions, dernier rempart de la civilisation romaine, se retireront ?

    Pour Publius Varrus et Caius Britannicus, une seule option possible : il leur faut rester, préserver les coutumes romaines dans ce qu'elles ont de meilleur, tout en inventant une nouvelle culture à partir des vestiges de l'ancienne.

    Ils donneront ainsi naissance à la légende. Car ces deux héros sont les arrière-grands-pères d'Arthur, et ils vont par leurs actes forger une nation... mais aussi une épée, nommée Excalibur.

  • Historical fictionThe exciting first book in a brand new fictional trilogy about the important events in the history of the Knights Templar. Will appeal to fans of Bernard Cornwall and Conn Iggulden.

  • Les chroniques de camulod, t3 : le fils de l'aigle Nouv.

    Né du chaos des Âges Sombres, le rêve des Aigles a fait naître un roi, un pays et une légende immortelle. Mais les légendes ne racontent jamais qu'une partie de l'histoire...Certains l'appellent Merlyn, mais tous voient en lui leur commandant. Caius Merlyn Britannicus veille à la sécurité de la colonie de Camulod, et ses habitants comptent sur lui pour les guider, les diriger, les défendre... les sauver.Uther Pendragon, futur père du fameux Arthur, est le cousin bien-aimé de Merlyn. Le hasard a voulu qu'ils naissent le même jour, l'année où les légions romaines ont quitté la Bretagne. Très différents et néanmoins inséparables, ils sont comme les deux faces d'une même pièce. Dans un monde déchiré par la guerre et la tourmente, chacun représente pour l'autre une certitude, et une garantie de survie pour Camulod.Mais un crime abject, qui touche Merlyn en plein coeur, pourrait bien les séparer... et mettre en péril le destin de tout un peuple.«Avec l'Histoire pour briques et la réalité pour ciment, Jack Whyte a bâti le monde d'Arthur. Sous la chair de la légende, il nous montre les os.»Diana Gabaldon«Les meilleurs auteurs gardent leurs lecteurs en haleine grâce à leurs intrigues, leurs personnages, et un sens aigu du spectacle. Whyte donne vie aux mythes arthuriens en y mêlant savamment les réalités de l'histoire.»Tony HillermanSur les tomes précédents:«Une admirable description des derniers jours de la Bretagne romaine et des débuts de l'époque légendaire du roi Arthur... Un récit énergique et bourré d'action.»The RegisterHerald«Un superbe exemple de fiction historique, riche en détails et péripéties.»The Globe and Mail«Si vous vous êtes déjà demandé comment naît une légende, celle des origines de la Bretagne arthurienne telle que la traite Whyte ici va vous fasciner.»BrazosportFacts«Whyte offre un socle historique passionnant (et très plausible) aux légendes arthuriennes... Une aventure rythmée, faite de combats rapprochés, de trésors cachés et de péripéties; un changement bienvenu par rapport aux autres oeuvres arthuriennes parfois si politiquement correctes dans leur respect de la vérité historique.»Locus«L'un des romans historiques les plus intéressants qu'il m'ait été donné de lire, et j'en ai lu beaucoup.»MarionZimmerBradley«Il aura fallu plus d'un siècle, mais nous disposons enfin d'une légende arthurienne telle que les corps d'armée en ont fait l'expérience éprouvante, brutale mais palpitante.»TornShippey, professeur émérite en littérature anglaise du Moyen-Âge à l'université de Leeds«L'un des livres les plus importants portant sur les légendes arthuriennes.»Professeur RandyLeeEickhoff, auteur de The Fourth Horseman«Les personnages bien campés et une scrupuleuse attention portée aux détails ne manqueront pas d'attirer les amateurs de légendes arthuriennes.»LibraryJournal«Des événements historiques traités avec un luxe de détails... une toile de fond plus captivante encore qu'un cadre imaginaire.»HackensackRecord

empty