Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Littérature générale

  • Jacques Ferrandez est né à Alger et a passé toute son enfance à Nice. Depuis 30 ans, l'Algérie, le pays natal, inspire toute son oeuvre de bande dessinée. À travers les dix tomes de ses Carnets d'Orient évoquant les 132 ans d'histoire commune entre la France et l'Algérie, et ses adaptations dessinées de Camus - L'Hôte et L'Étranger -, Jacques Ferrandez s'interroge depuis toujours sur la façon de raconter la Méditerranée.
    Parallèlement à son magnifique roman graphique, Le Premier Homme, adapté du roman posthume et inachevé de Camus (parution en septembre 2017 aux éditions Gallimard), Jacques Ferrandez compose ici un autoportrait vibrant nourri de dessins et d'illustrations. En compagnie de Camus, son regard se pose affectueusement sur des objets, des paysages, des maisons, des êtres qui l'ont formé. Il déplie devant nous avec ses pinceaux, ses crayons et ses couleurs toute une mémoire familiale, marquée par l'attachement à l'Algérie mais aussi par l'exil. D'une rive à l'autre de la Méditerranée, qu'il aime tout entière depuis l'enfance et qui le constitue.

  • Zoubida, c'est toute ma vie.
    Elle me mène par le bout du nez, je cède à tous ses caprices. Zoubida, c'est ma 4L. Jamais contente, elle tombe en panne n'importe où; heureusement les rues d'Alger sont pleines de pousseurs potentiels. Allez, démarre, Zouzou, j'ai besoin de toi pour la revoir, Elle... Si tu refuses, il me restera mes films. Ceux que je fais dans ma tête puisque je n'ai pas de bobine.

empty