• Une population animale, l'écoulement d'un fluide, un faisceau de particules, un orage atmosphérique, une économie nationale : autant de systèmes instables qu'on classait sous l'appellation commode de « chaos » avant que quelques scientifiques français et américains ne commencent à explorer le sujet dans les années 1970. Turbulences, fluctuations, oscillations aléatoires, phénomènes complexes non maîtrisables...
    À la surprise générale, le chaos s'est révélé gouverné par un ordre dynamique qui a permis d'expliquer bien des phénomènes naturels jusqu'ici totalement incompréhensibles.
    La théorie du chaos, dont ce livre vulgarise brillamment les divers aspects, a ouvert de nouvelles portes à la science depuis son éclosion ; elle a bouleversé la vision classique du monde et constitué une révolution comparable à ce que fut, au début du XXe siècle, la théorie de la relativité générale d'Einstein.

  • Ce livre est une exploration époustouflante du voyage dans le temps : ses origines, son évolution dans la littérature et la science, et son influence sur notre compréhension du temps lui-même.
    L'histoire commence au tournant du 20e siècle, avec le jeune H. G. Wells qui écrit et réécrit le conte fantastique qui est devenu son premier livre et qui fait sensation dans le monde entier : THE TIME MACHINE. C'était une époque où de nombreuses forces convergeaient pour transformer la compréhension humaine du temps, tant philosophique que technologique : le télégraphe électrique, le chemin de fer à vapeur, la découverte de civilisations enfouies et la "perfection" des horloges. James Gleick suit l'évolution du voyage dans le temps en tant qu'idée faisant partie de la culture contemporaine - de Marcel Proust à Doctor Who, de Jorge Luis Borges à Woody Allen. Il étudie les paradoxes de la boucle temporelle et examine la limite poreuse entre la fiction et la physique moderne.
    S'il y est effectivement question de science-fiction, l'auteur est beaucoup plus ambitieux. Il aborde par exemple la façon dont notre temporalité a été perçue et envisagée au cours des âges (ce n'est que très récemment que l'humanité se projette dans une trame historique, en particulier avec un futur). Avec une pointe d'humour, l'auteur mêle les réflexions des philosophes à celles des scientifiques et des écrivains. Ce n'est pas fortuit : la notion de culture, visiblement centrale pour l'auteur, est particulièrement pertinente dans une discussion sur le temps, qui implique celle de mémoire, individuelle ou collective.

  • CHAOS

    James Gleick

    Chaos brings together work in the field of chaos theory, an extension of classical mechanics, in which simple and complex causes are seen to interact. Mathematics may only be able to solve simple linear equations which experiment has pushed nature into obeying in a limited way, but now that computers can map the whole plane of solutions of non-linear equations a new vision of nature is revealed. The implications are staggeringly universal in all areas of scientific work and philosophical thought.

  • Des tam-tams et de l'invention de l'écriture à notre âge de l'information (et de l'informatique), l'histoire d'une idée. Prix de la Royal Society (2012), Prix de littérature scientifique du PEN Club (2012), etc.

  • Un nouvel ordre surgit souvent du désordre. Un ouvrage de vulgarisation destiné au grand public, qui montre que tout est lié dans l'Univers.

  • TIME TRAVEL: A HISTORY

    James Gleick

    Best Books of 2016 BOSTON GLOBE * THE ATLANTIC From the acclaimed bestselling author of The Information and Chaos comes this enthralling history of time travel--a concept that has preoccupied physicists and storytellers over the course of the last century. James Gleick delivers a mind-bending exploration of time travel--from its origins in literature and science to its influence on our understanding of time itself. Gleick vividly explores physics, technology, philosophy, and art as each relates to time travel and tells the story of the concept's cultural evolutions--from H.G. Wells to Doctor Who , from Proust to Woody Allen. He takes a close look at the porous boundary between science fiction and modern physics, and, finally, delves into what it all means in our own moment in time--the world of the instantaneous, with its all-consuming present and vanishing future.

  • Nous savons de Newton qu'il découvrit les lois de la gravitation universelle.
    C'est le fameux incident de la pomme tombée de l'arbre, propagé malicieusement par Voltaire. Nous savons moins quelle fut sa vie, et c'est là le propos de James Gleick : nous faire mieux connaître ce génie du XVIIIe siècle, fils d'un fermier illettré. Au-delà d'un simple récit, James Gleick montre l'importance des travaux de Newton dans les domaines de la physique, de l'optique et de l'arithmétique, mais aussi de la théologie et de la philosophie.
    Il s'intéresse également à la personnalité et aux conflits intérieurs de l'homme : ses idées, ses ambitions, ainsi que sa solitude, son refus des critiques et ses débats houleux avec ses contemporains, brossant ainsi un portrait chaleureux de celui qui est à l'origine de la conception moderne du monde.

  • James Gleick, the author of the bestsellers Chaos and Genius, brings us his crowning work: a revelatory chronicle that shows how information has become the modern era's defining quality--the blood, the fuel, the vital principle of our world.

  • Prix Nobel pour ses travaux sur la description et le calcul des interactions entre particules, Richard Feynman était un génie. Théoricien de la physique quantique, enfant terrible du projet Manhattan, critique acerbe de la commission d'enquête sur la navette spatiale américaine, il a profondément marqué la physique moderne. James Gleick, ancien journaliste au New York Times, auteur du best-seller La Théorie du chaos, raconte comment se sont formées les idées de Feynman et comment il a réinventé la physique des particules. À travers ce portrait, il explore la nature même du génie et s'interroge sur la fascination qu'il exerce.

  • Êtes-vous de ceux qui appuient sur le bouton de l'ascenseur pour que la porte se referme plus vite ? A moins que vous ne soyez un adepte de la touche " avance rapide " des magnétoscopes, pour vous épargner les temps morts de certains films vraiment trop longs ? Pouvez-vous téléphoner, manger, tout en regardant la télévision et lisant votre journal ? Parce qu'il n'y a pas une minute à perdre ; plus encore : chaque minute est une minute à gagner.
    Pourtant, nous ne serons jamais assez rapides, nous le savons bien. Le temps que nous gagnons nous file entre les doigts. C'est là le paradoxe de l'accélération que James Gleick analyse à partir d'exemples empruntés à tous les domaines de la vie contemporaine : médias, informatique, cycles industriels... Toujours plus vite, un livre pour ceux qui acceptent de prendre le temps de s'interroger sur la vitesse.

  • A portrait of one of the world's greatest scientific minds traces the evolution of Isaac Newton's scientific thought, from his early years at Cambridge University through his critical contributions to the history of science.

  • Analyzes how information has become a defining quality of the modern era, tracing the evolution of pivotal information technologies while profiling key contributors from Charles Babbage and Ada Byron to Samuel Morse and Claude Shannon.

  • TIME TRAVEL

    James Gleick

    A time-jumping, head-tripping odyssey. -- The Millions A bracing swim in the waters of science, technology and fiction. -- Washington Post A thrilling journey of ideas. -- Boston Globe From the acclaimed author of The Information and Chaos, here is a mind-bending exploration of time travel: its subversive origins, its evolution in literature and science, and its influence on our understanding of time itself. The story begins at the turn of the previous century, with the young H. G. Wells writing and rewriting the fantastic tale that became his first book and an international sensation: The Time Machine . It was an era when a host of forces was converging to transmute the human understanding of time, some philosophical and some technological: the electric telegraph, the steam railroad, the discovery of buried civilizations, and the perfection of clocks. James Gleick tracks the evolution of time travel as an idea that becomes part of contemporary culture--from Marcel Proust to Doctor Who, from Jorge Luis Borges to Woody Allen. He investigates the inevitable looping paradoxes and examines the porous boundary between pulp fiction and modern physics. Finally, he delves into a temporal shift that is unsettling our own moment: the instantaneous wired world, with its all-consuming present and vanishing future. (With a color frontispiece and black-and-white illustrations throughout)

empty