Littérature générale

  • La danse de l'ours

    James Crumley

    L'ancien privé Milo Milodragovitch s'est assagi. Le job paisible d'agent de sécurité à Meriwether, Montana, lui permet d'attendre patiemment l'héritage parental prévu pour le jour de ses cinquante-deux ans. Mais une riche vieille dame, autrefois maîtresse de son père, vient remuer de vieux souvenirs et lui confier une enquête à la fois facile et lucrative.
    L'occasion est impossible à refuser. Bien sûr, la prétendue mission de routine se met à exploser en tous sens et se transforme sans tarder en une course frénétique entre voitures en feu, lancers de grenades, tirs de mitrailleuses et rails de cocaïne.

  • Le dernier baiser

    James Crumley

    À la demande de son ex-épouse, le privé C.W. Sughrue se lance sur la piste d'un romancier en cavale. Il le retrouve sans trop d'efforts dans un bar décati de Californie, où l'écrivain se soûle à la bière, un bulldog alcoolique à ses pieds. Consciente de sa chance, la barmaid le charge d'une nouvelle enquête : retrouver sa fille Betty Sue qui s'est volatilisée dix ans auparavant. Sughrue a envie d'un peu de compagnie, il embarque donc romancier et bulldog dans son périple. Sans prévoir sa fascination grandissante pour la disparue ni les ramifications sans fin de cette affaire où tous semblent se jouer de lui.

  • Fausse piste

    James Crumley

    Dans la tranquille petite ville de Meriwether, Montana, le privé Milo Milodragovitch est sur le point de se retrouver au chômage technique. Ne lui reste qu'à s'adonner à son activité favorite, boire. S'imbiber méthodiquement, copieusement, pour éloigner le souvenir cuisant de ses propres mariages ratés, de la décadence de sa famille, de son héritage qui restera bloqué jusqu'à ses cinquante- trois ans - ainsi en a décidé sa mère. C'est alors que la jeune et très belle Helen Duffy pousse sa porte : son petit frère, un jeune homme bien sous tous rapports, n'a plus donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Milo s'engage alors sur une piste très glissante.

  • C'est sur un fond de country music, cette musique de l'Amérique profonde, que se déroulent les nouvelles de ce recueil. Elle rythme les journées du jeune soldat John Robert en permission chez ses parents, comme elle accompagne l'histoire tragique de Benbow, un pauvre type amoureux d'une femme qu'il aurait mieux fait d'éviter... Avec une tendresse bourrue pour ses héros désespérés, James Crumley nous offre trois textes rares.

  • L'ex-privé C.W. Sughrue s'occupe désormais d'un bar à plein temps, ce qui ne l'empêche pas d'avoir de gros soucis d'argent. Assailli de procès, il se met au vert chez son vieil ami Solly, un avocat toxico qui lui trouve une mission bizarre : récupérer des poissons tropicaux rares auprès d'un mauvais payeur, le chef d'un gang de bikers connu sous le nom de Norman l'Anormal.
    Après une confrontation musclée à coup de mitrailleuse, tout ce petit monde se réconcilie et Norman engage Sughrue pour rechercher sa mère. C'est le début d'une course effrénée qui le mènera des montagnes du Montana aux déserts du Nouveau-Mexique.

  • Dans la petite ville de Meriwether, dans le Montana, le privé Milo Milodragovitch est sur le point de se retrouver au chômage technique.
    Les divorces se font maintenant à l'amiable. Plus besoin de retrouver l'époux volage ou la femme adultère en position compromettante. Ne lui reste qu'à s'adonner à son activité favorite, boire. S'imbiber méthodiquement, copieusement, pour éloigner le souvenir cuisant de ses propres mariages ratés, de la décadence de sa famille, de son héritage qui restera bloqué sur son compte jusqu'à ses cinquante- trois ans - ainsi en a décidé sa mère. C'est alors que la jeune et très belle Helen Duffy pousse sa porte : son petit frère, un jeune homme bien sous tous rapports, n'a plus donné signe de vie depuis plusieurs semaines. Milo s'engage alors sur une piste très glissante.
    Dès son premier polar, James Crumley s'impose en grand maître du noir. Avec lyrisme, humanisme et humour, il dépoussière le mythe du privé et réinvente le genre.

empty