• Filatures

    Jean Guevel

    • Melibee
    • 21 Mars 2016

    Une PME française, dont le siège est à Paris et l'usine en province, spécialisée dans la filature de fils à usage industriel, connaît une ascension constante et maîtrisée après une révolution majeure au niveau de la recherche et du développement.
    Puis survient le drame : un important responsable est retrouvé mort, sauvagement assassiné, dans un bureau de l'usine. Commence alors un calvaire pour un cadre du siège, considéré par la police comme le suspect numéro un. Devant les évidences qui le désignent comme l'assassin, celui-ci ne peut compter que sur lui-même pour prouver son innocence.
    L'entreprise, bien sûr, constitue un vivier de coupables potentiels. Mais c'est également le cas de l'énorme équipementier aéronautique américain, attiré par les dernières évolutions techniques de la société française et qui a entrepris, sous forme de joint venture, un projet de transfert technologique de la France vers une filature de Caroline du Nord.
    S'ensuivent des enquêtes des deux côtés de l'Atlantique où le Dieu Euro (ou Dollar, c'est selon) est souvent au rendez-vous.
    La compréhension de certaines relations croisées France-USA va-t-elle permettre de parvenir à la vérité, sachant que l'apparition d'une femme dans le paysage très masculin de cette industrie pourrait changer la donne??

  • Rassemblant les erreurs usuelles d'orthographe et de grammaire, les méprises sur le sens juridique de certains mots et divers conseils et remarques, ce Petit Lexique peut accompagner, tout au long de ses études, l'étudiant en Droit, en AES, en DUT de Carrières juridiques, en Science politique ou dans toute formation universitaire (DU notamment) comportant des enseignements juridiques.
    Cet opuscule n'est ni un dictionnaire, ni une grammaire, ni un guide méthodologique. Tout en ayant une ambition bien plus modeste, il emprunte un peu à tous ces genres de publications.
    Les rubriques ici présentées ont été choisies selon un seul critère : celui des erreurs les plus couramment relevées lors des examens et contrôles des connaissances à tous les niveaux des études (y compris du Doctorat).
    Parce que la réussite des épreuves écrites et orales est fondamentale pour la validation des cursus universitaires, l'étudiant trouvera, dans ces pages, aides et conseils pratiques. Elles entendent lui éviter quelques erreurs grossières. Elles constituent aussi une invitation à aller plus loin et à consulter les grands ouvrages de référence, par exemple à l'occasion de la découverte d'un substantif jusque-là inconnu.
    Au-delà encore, certains y trouveront peut-être l'étincelle qui allumera en eux le feu du plaisir des mots, de la phrase, de la quête étymologique et de la langue.
    Cette neuvième édition a été entièrement revue et actualisée, tant il est nécessaire de suivre l'évolution d'une langue, tout en tentant de préserver son âme.

  • Double enquête en Morbihan Nouv.

    Double enquête en Morbihan

    Gaelle Guevel

    • Astoure
    • 17 Novembre 2021

    La commissaire brestoise Johanne Rio et son équipe sont confrontés à un nouveau tueur en série, qui tatoue un oeil sur la peau de ses victimes, cerné d'une inscription en breton.
    Décidée à reprendre également, à Locmariaquer, en Morbihan, l'enquête sur l'enlèvement de son jeune frère, qu'elle mène en off depuis quinze années, Johanne parviendra-telle à progresser de front sur ces deux affaires ?
    Pourra-t-elle par ailleurs s'empêcher de prêter main forte à Interpol et Europol qui la relaient dans la traque des Chevaliers Sylvestres, réseau international de justiciers aussi écologistes que maléfiques ?...
    Suspense, rebondissements, écologie, humour et poésie, sont à nouveau au rendez-vous dans ce second polar de Gaëlle Guével.

  • Vacciner est un acte de prévention primaire: il s'agit d'administrer un médicament à un sujet pour éviter l'apparition de potentielles maladies. Cela peut inquiéter le patient méfiant, et cette défiance peut déstabiliser le professionnel de santé.

    Par une argumentation étayée, Kristell Guével-Delarue, médecin en PMI, rappelle que la vaccination est un enjeu de santé publique. Après avoir présenté la base immunologique et le fonctionnement des vaccins, elle analyse les principales causes de la réticence et rétablit les vérités scientifiques. Le lecteur trouvera également des réponses aux questions les plus fréquentes : l'aluminium contenu dans les vaccins est-il dangereux ? Se vacciner contre la grippe a-t-il un intérêt ? Le vaccin contre le Papillomavirus est-il utile et sûr ? L'allaitement suffit-il à protéger un nourrisson ? Un enfant né prématurément peut-il être vacciné ? Est-il possible de vacciner sans douleur ?...

    Désamorçant les polémiques et les croyances, et renouant avec l'évidence de la vaccination, cet ouvrage se veut un outil pratique et fiable pour répondre aux hésitations des patients comme à celles des praticiens (médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes...).

  • Classiquement envisagé dans sa fonction nourricière, le jardin - propriété individuelle ou espace collectif - est devenu un lieu de ressourcement, de partage ou de loisirs. Malgré son importance dans nos vies, aucune réflexion juridique d'ensemble n'a été menée à ce jour sur le jardin. Pourtant, il est au coeur de lois et de règlements, pour le protéger ou pour sanctionner certains mésusages. Ainsi, le Droit s'intéresse aux jardins en tant que créations, qu'éléments de patrimoine, d'urbanisme, d'architecture ou de paysage, à travers ses divers rôles sociaux et environnementaux. Dès lors, afin d'étudier le jardin dans sa vocation individuelle comme universelle, le colloque entend l'appréhender à travers quatre actions : collectionner, créer, protéger et partager.

    Cet ouvrage reprend les points de vue exprimés lors d'un colloque organisé en novembre 2019 par l'Institut de Recherche pour un Droit Attractif (Université Sorbonne Paris Nord), le Centre de recherche juridique Pothier (Université d'Orléans) et la Bibliothèque nationale de France. C'est donc dans le cadre d'un dialogue pluridisciplinaire constructif qu'est proposée une approche juridique du jardin.

  • Enjeu sociétal fort, régulièrement mis à l'agenda politique, l'inclusion des personnes en situation de handicap, en particulier dans la fonction publique, demeure un chantier en construction. Si les avancées en termes de dispositions législatives et d'accessibilité se développent, les freins restent nombreux pouvant entraîner une forme de stigmatisation à proscrire.
    À travers des témoignages et des synthèses de recherche produits par des chercheurs, des professionnels et des personnes handicapées, cet ouvrage propose un éclairage inédit sur cette problématique complexe, interrogeant tour à tour le développement d'environnements de travail inclusif et les nouveaux métiers de l'accompagnement (comme le référent handicap).
    Rassemblant les travaux conduits dans le cadre du programme de recherche et d'échanges de pratiques "Emploi des personnes handicapées dans la fonction publique" (2012-2016), fruit d'un partenariat entre le FIPHFP et l'EHESP en collaboration avec le GEPSo, cet ouvrage intéressera à la fois les chercheurs, les professionnels, les employeurs et le grand public sensibilisé à cette question.
    Sous la direction de Marie-Renée Guével, maîtresse de conférences en sciences de l'éducation à l'EHESP et au laboratoire Arènes (UMR 6051), en charge de la coordination d'un programme de recherche portant sur l'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique, projet à dimension nationale et internationale.

  • Repetto, Ladurée, Nike, Oasis, les marques sont bien plus que des agents économiques : ce sont des agents culturels. Leur pouvoir dépend de leur influence, de leur capacité à saisir, à refléter ou à transformer la culture dans laquelle elles vivent. Cette dimension ne cesse de gagner en importance et s'impose comme un pilier de la création de valeur durable, dans une économie où l'enjeu est de produire du sens.
    Prolongement de Brand content (2009), ce livre explore le phénomène de la culture de marque ou brand culture. Cette 2e édition, entièrement revue et actualisée, propose de nombreux cas concrets et témoignages.

    Le philosophe et sémiologue Raphaël Lellouche y développe une nouvelle théorie de la marque, appliquant les notions d'auto-contrainte, de performativité et de médialité à l'univers du marketing.
     

  • Cet ouvrage présente de manière simple une matière particulièrement complexe et parfois incertaine (le Code civil n'a pas pu, en effet, prévoir toutes les situations). Sa lecture est conseillée aux étudiants souhaitant réviser le cours de droit civil qui leur est généralement enseigné en quatrième année d'études juridiques. Mais toute personne intéressée pourra aussi y trouver des informations claires lui permettant de comprendre les grands principes et d'aborder un problème de succession, de testament ou de donation avec le bagage juridique initial essentiel.
    Il s'agit ici d'une nouvelle édition entièrement mise à jour. Les réformes successives qui sont intervenues dans notre Droit patrimonial au début du XXe siècle sont maintenant bien maîtrisées et cet ouvrage tient compte des analyses réalisées et des décisions intervenues à leurs propos.

  • Bohèmes, aztèques, navajos ou contemporains... ces bijoux sont parfaits pour les jours ensoleillés. Bracelets, manchettes, colliers... sont les accessoires indispensables de l'été pour se donner un petit air bobo chic sur les plages cet été !

  • Ce manuel, rédigé de manière à être aisément accessible, est destiné aux étudiants en droit, en science économique, en licence d'administration économique et sociale, aux élèves des écoles de commerce, à toute personne en reprise d'études et aux juristes étrangers curieux de connaître l'essentiel du droit français encadrant les rapports commerciaux et, plus généralement d'affaires, c'est-à-dire concernant les entreprises privées et les professionnels indépendants, même non commerçants.
    Cette cinquième édition, entièrement refondue et à jour des réformes les plus récentes, notamment en droit des contrats, se concentre sur les points essentiels, les textes fondamentaux et les principales décisions jurisprudentielles.

  • Cet ouvrage est le fruit d'un questionnement : le Droit français dispose-t-il de dispositifs suffisants pour régir les phénomènes liés à la robotique ? Si tel n'est pas le cas, quels modes d'intervention seraient les mieux adaptés?
    Pour répondre à ces deux interrogations, il était nécessaire de faire un état des lieux, objectif et circonstancié, de la robotique et de convier les spécialistes à en faire une présentation, avant que les juristes, à leur tour, puissent analyser le phénomène et en tirer les conséquences juridiques attendues.
    C'est ainsi, ce qui est exceptionnel, qu'un laboratoire de Droit (IRDA de l'Université Paris 13) et un laboratoire scientifique (HT2S du CNAM) se sont associés pour préparer cette confrontation et se sont accordés pour inviter les meilleurs experts à débattre.
    Le fruit de ce travail est étonnant, d'abord quant à ses conclusions (que nous laissons le lecteur découvrir) et ensuite quant à la compréhension mutuelle qui a régné tout au long de ces échanges. Bien plus, chaque contributeur ayant eu à coeur d'expliquer les singularités du vocabulaire et des concepts de chaque discipline convoquée, le dialogue a pu se développer sans aucune incompréhension.
    Ce livre marque donc une étape importante dans le cheminement des idées qui ne manque pas de se poursuivre sur ce sujet d'une actualité brûlante et qui, certainement, continuera encore longtemps de mobiliser les spécialistes de toutes disciplines.

    Sous la direction de Valérie Depadt et Didier Guével.
    Avec les contributions de Véronique Delebarre, Valérie Depadt , Laurent Gamet, Ludovic Garattini , Rodolphe Gelin, Géraldine GOFFAUXCallebaut, Didier Guével, Guilhem JULIA, Xavier Labbée, Jean-Paul Laumond, Alexandre Lebkiri, Stéphane Nat kin et Manuel Zac klad.

  • Une trentaine de spécialistes ont donné le meilleur de leur savoir en Droits des affaires, commercial, bancaire, financier. pour honorer une grande figure du Droit contemporain français et international. Les contributions qui lui sont dédiées sont des témoignages de sympathie, de gratitude et d'estime pour son oeuvre scientifique qui a participé au rayonnement de l'Université Paris 13 et de l'Institut de Recherche pour un Droit Attractif (IRDA) en France et à l'étranger.

  • Dans ce livre vous trouverez toutes les techniques et astuces de tissage en brick stich, ou plus joliment appelé «le point de Cheyenne» ou le «point Commanche», de la méthode de tissage de perles très ancienne pratiquée par les Amérindiens, les Africains et les tribus d'Amérique du Sud.
    La tendance est au tropical : ara, palmier, fl amand rose mais aussi aux bijoux colorés.

  • Droit(s) et apparence vestimentaire reprend les contributions des intervenants au colloque éponyme qui s'est tenu à la Bibliothèque nationale de France en novembre 2018. La manière de s'habiller peut n'être que la traduction d'un besoin (climatique, professionnel...) ou, au contraire, être lourdement signifiante (uniformes, vêtements religieux ou traduisant un signal sexuel...). Le vêtement peut être, également, l'expression de deux comportements contraires : la volonté de se singulariser (parures des chefs, habillements des " incroyables " ou des " zazous " de chaque époque...) ou celle de se fondre dans un moule commun (effets de mode, expression collective d'un groupe...).
    L'apparence vestimentaire, au croisement de ces différentes appréhensions, nous place à l'intersection de l'individuel et du collectif, tiraillés et en recherche d'un équilibre, un peu comme en Droit, où, sans cesse, l'on doit composer entre liberté du citoyen et obligations sociales. Dès lors, l'apparence vestimentaire mérite d'être appréhendée tant dans ses aspects juridiques, culturels et artistiques que dans ses implications sociétales et patrimoniales.

  • Depuis le lancement du Guide Michelin et les premières blagues Carambar, les contenus éditoriaux créés par des marques n'ont cessé d'évoluer et de se diversifier. Aujourd'hui les possibilités de création et de diffusion sur le web donnent un nouvel essor aux stratégies éditoriales des marques. En complément des messages publicitaires traditionnels, celles-ci produisent des contenus éditoriaux de plus en plus élaborés (mini films, magazines, jeux vidéos, web tv.) jusqu'à devenir des médias à part entière.
    Ce livre fait pour la première fois le point sur ce phénomène du contenu éditorial de marque, à partir de dizaines de cas concrets, de témoignages de praticiens et d'éclairages théoriques.

    - Les spécificités du brand content par rapport au message publicitaire : bénéfice direct, création d'ensembles culturels intégrés, relation au public, nouveau rapport au temps.
    - Les différents types de contenus : divertissant, informatif ou pratique, rédactionnel ou vidéo, contenu professionnel, interne ou grand public.
    - Les conditions de réussite : orchestrer la visibilité, veiller à la qualité éditoriale, proportionner le bénéfice promis à l'effort demandé.
    - Les stratégies pour les agences, annonceurs, producteurs : comment le brand content réorganise les métiers de la communication.

  • Il y a pertinence à relier et opposer tout à la fois ces deux instances de la réalité de la ville : d'une part, son apparence visible, perceptible, celle qui forme le quotidien de l'habitant ; d'autre part, la connaissance des structures spatiales et sociales, des systèmes de signes, de représentations et de valeurs, des conflits et modes de domination qui se jouent ou se trament sous une apparence faussement évidente. Comment comprendre et représenter ces villes à la fois visibles et invisibles ?

  • Titre: Droit des successions et des libéralités Theme1: Droit - Droit privé - Droit civil - Successions / Libéralités Theme2:
    Résumé: Cet ouvrage présente de manière simple une matière particulièrement complexe et parfois incertaine (le Code civil n'a pas pu, en effet, prévoir toutes les situations). Sa lecture est conseillée aux étudiants souhaitant réviser le cours de droit civil qui leur est généralement enseigné en quatrième année d'études juridiques. Mais toute personne intéressée pourra aussi y trouver des informations claires lui permettant de comprendre les grands principes et d'aborder un problème de succession, de testament ou de donation avec le bagage juridique initial essentiel.
    Il s'agit ici d'une nouvelle édition entièrement mise à jour. Le droit des successions et des libéralités a été récemment modifié ; sa philosophie générale a évolué, la part laissée à la liberté individuelle s'étant notoirement accrue. Il est donc indispensable de se réapproprier différemment cette matière. Les lecteurs qui connaissent déjà le droit des successions et des libéralités pourront ainsi actualiser leurs acquis.

    Didier Guével est professeur de Droit à l'Université de Paris 13, membre de l'Institut de Recherche en Droit des Affaires et membre associé du Groupement de Recherches en Droits Fondamental, International et Comparé. Il dirige un M aster recherche de Droit des Affaires et codirige les Cahiers de Droit des Affaires des Petites Affiches. Il assure le cours de droit des successions et des libéralités depuis 1992, date à laquelle le professeur Henri Souleau, dont il avait été l'élève, lui avait fait l'honneur et l'amitié de lui demander de lui succéder dans cet enseignement.

  • Cet ouvrage présente de manière simple une matière passablement complexe et parfois incertaine (le Code civil n'a pas pu, en effet, prévoir toutes les situations). Sa lecture est conseillée aux étudiants souhaitant réviser le cours de droit civil qui leur est généralement enseigné en quatrième année d'études juridiques. Mais toute personne intéressée pourra aussi y trouver des informations claires lui permettant de comprendre les grands principes et d'aborder un problème de succession, de testament ou de donation avec le bagage juridique initial essentiel.
    Ce titre a déjà fait l'objet de deux éditions précédentes, publiées dans une autre collection. Le droit des successions et des libéralités a été récemment modifié ; sa philosophie générale a évolué, la part laissée à la liberté individuelle s'étant notoirement accrue. Il est donc indispensable de se réapproprier différemment cette matière. Les lecteurs qui connaissent déjà le droit des successions et des libéralités pourront ainsi mettre à jour leurs acquis.

  • Ce livre s'inscrit dans la continuité du premier livre intitulé Brand Content. Les marques s'expriment à travers la production de contenus éditoriaux diffusés dans les médias, ce qui les conduit à engager un travail d'introspection et d'explication de leur patrimoine historique ou technique, c'est-à-dire leur culture. La production de sens est aussi importante que la production de biens. La manière dont la marque s'inscrit dans sa culture environnante, et le fait de façon cohérente dans leurs manifestations, et dans la durée : c'est ce que l'on appelle la Brand Culture. Sur un plan stratégique, les entreprises et les marques doivent s'envisager comme des agents culturels. Elles incarnent des points de vue et ont vocation à promouvoir des modèles.

  • Droit(s) et bande dessinee Nouv.

  • Pourquoi y-a-t-il donc autant d'Italiens dans le secteur de la Couture et d'Erquy en cette saison ?
    Coïncidence ou volonté de regroupement ?
    Toujours est-il qu'une succession d'étranges évènements met en cause plusieurs de ces résidents venus de la Méditerranée.
    Le Duo Léon Sublet/Gennaro Eco va se trouver plongé bien malgré lui dans une enquête où se mêlent coups tordus et guet-apens mortels.
    Un correspondant de presse hors norme, un chef d'entreprise italien excentrique, un capitaine de gendarmerie sont aux prix avec le garde-champêtre et son nouvel ami "carabieniere" venu en vacances en Bretagne.
    Mais qui donc en voulait aux deux retraités tout juste débarqués de leur Italie natale ?

empty