Edilivre

  • Infini - tome 1

    Renard Clement

    • Edilivre
    • 24 Janvier 2018

    Orphelin de 15 ans, Valérien Caronne fait face aux difficultés de l'adolescence, et ne peut que crier sa colère devant les injustices. Mais quand son lycée et sa ville sont détruits par une immense catastrophe, il est loin d'imaginer ce qui se passe réellement. Et en quoi il est concerné. Il rencontrera alors les Gardiens Maîtres des Éléments, protecteurs des humains et de Gaya, l'Esprit-Mère de la Terre. Avec ces mystérieux immortels, Valérien sera projeté dans un monde de pouvoirs et de secrets, afin de devenir l'Incantade, le seul être capable de faire face à la haine et à la soif de destruction d'une entité maléfique, le redoutable Lojunt. L'Invocation signifie-t-elle la fin ? Ou le commencement ?

  • Ce livre explore les émotions et les sentiments divers d'une vie, trouvant un possible écho chez le lecteur. Ghislaine Renard entame ainsi un dialogue poétique avec son destinataire.
    Avec toute la sympathie de l'auteur, bonne lecture !

  • Esmeralda

    Grégoire Renard

    Quatre errants se retrouvent dans un hôtel borgne au bord de la Lagune des Perles, sur la côte Miskito du Nicaragua. Ce qu'ils cherchent et ce qu'ils trouvent n'est pas forcément à leur goût, ce qui les rend, chacun à sa manière, encore plus obstinés. Les bateaux perdus et les trésors enfouis les lient et les séparent suivant la mécanique des désirs et des pertes. Seul le plaisir immédiat de la chasse leur fait oublier leur nostalgie et leur donne cette complicité qui peut laisser croire à l'amour - ou à l'amitié.
    Quatre prédateurs, chacun articulant sa danse de combat propre, dans un ballet confus ou l'on ne rend jamais les armes, où l'on n'accepte du passé que ce qu'il promet d'avenir, et de l'avenir ce qu'il permet d'oublier. Les couples s'apparient et se défont, les solitudes s'entremêlent et les égos s'affrontent dans la chaleur des Tropiques, sous le regard amusé et indulgent de deux chamans indigènes.

  • L'étreinte d'un regard. L'étreinte d'un mot. L'étreinte d'une main, d'une épaule, d'un ventre, d'un corps. L'étreinte d'un désir. L'étreinte d'un manque, d'un vide, d'un désert. L'étreinte d'un partage, d'un don, d'une offrande. L'étreinte d'un soupir, d'un regret, d'une douleur. L'étreinte d'un moment, d'une histoire, d'une vie. C'est peut-être pour toutes ces étreintes que je suis devenue écrivain, pour étreindre une histoire, un souffle, pour étreindre des libertés ou pour en donner, pour aimer qui je veux, pour courir au loin, pour mourir de désir, pour vivre comme je veux, pour m'enivrer de sensations, pour tuer qui m'embête, pour pleurer sous la pluie, pour me saouler de plaisir, pour être libre, pour croire au bonheur, pour te connaître, pour caresser l'espoir, pour oublier l'ennui, pour figer le temps, pour m'asseoir sur un banc, pour te regarder passer, pour ne plus m'appartenir, pour m'évader, enfin....

    Carnet d'étreintes ou des mots sur des partages de vie, d'émotion, d'amour...

  • Vagabond

    Grégoire Renard

    Deux séries de textes, à dix ans et quelques milliers de kilomètres de distance. Deux pélerinages, le premier à Compostelle, le second à la Nouvelle Orléans. Grégoire Renard a cherché dans ce recueil à créer pour le lecteur un vagabondage littéraire, dans le sens où ces textes courts qui nous font passer du Guatemala à la Louisiane, de la Birmanie à l'Espagne, peuvent être lus dans l'ordre mais aussi en ouvrant au hasard des pages et des envies, piochant de ci de là récits, pensées, anecdotes, dans une rêverie sur le voyage qui n'a pas plus besoin de conclusion que d'entrée en matière. Son Vagabond parle de rencontres éphémères, de rencontres nécessaires. Des bouffées de poésie, de folie, mais aussi d'une forme d'humanisme qui de nos jours parait tellement obsolète et fortuite qu'elle retient toute la saveur de la nostalgie. On souffre et on jouit avec lui, on a envie d'y être. A cela s'ajoute une vision païenne d'un pèlerinage chrétien qui appelle à la contreverse et en même temps nous concilie avec nos contraires. Une réflexion sur le voyage qui va bien au-delà d'un pèlerinage à Compostelle ou une balade à la Nouvelle Orléans. Qu'est-ce qui nous fait avancer le pas ?

  • Parce que la vie glisse parfois sans que l?on s?en aperçoive et laisse derrière elle des portes mal fermées. Des histoires inachevées. Des prises de vue sans montage. Des petits évènements, qui en fait, n?en sont pas vraiment. Des mosaïques d?instants vécus ou pensés. Espérés ou rêvés. Éphémères ou incertains. Des extraits sans générique de fin. Des fragments d?existence. Des écrits. Des oubliés. Des inédits. Des rangés. Des édités. Des réalisés. Des pelliculés. Des mis à l?écart. Des bouts de vie qui se piochent au hasard, sans ordre particulier, qui se lisent comme une découverte, qui s?entendent comme un murmure, du moins, comme quelque chose de doux, quelque chose de donné, de partagé?

  • « La vie est douce jusqu'à dix ans. C'est un poète qui a écrit ça. Je l'ai lu. Et après, je ne sais pas bien ce qui se passe mais ça devient, d'un coup, très compliqué. Les filles et les garçons font bande à part. On quitte l'école pour aller aux études. On s'abonne à internet. On cherche à se faire voir, à se faire une place. On se bouscule, on joue des coudes. Et sans qu'on s'en aperçoive, tout devient vrai. »

  • Que penser du mélomane qui ne sait tirer que des sons stridents d'un violon ? De même, que reste-t-il au graphomane qui échoue à être lu ou édité, sinon confesser ses penchants et ses errements ? C'est sur un ton tragi-comique que Grégoire Renard cherche à expliquer comment lui, qui aime tant les mots, est si peu apte à les reproduire ou les articuler. Cherchant peut-être ainsi à résoudre la distance terrible entre rédemption et malédiction, entre rêve et réalité. Dans ces confessions, il se livre à cette sorte d'exorcisme que peuvent au moins comprendre tous ceux qui, comme lui, ont cherché à exprimer ce que personne ne voulait entendre.

  • Edo

    Isabelle Renard

    Léna est une jeune femme tourmentée. Elle recherche dans ses racines des réponses à son mal-être tandis qu' Angel, son amour, ne peut rien pour elle. Un roman à la saveur sombre et douce d'un amour inquiet, qui, grâce à une plume souple et délicate frôle et berce le lecteur dans l'attente menue d'un mieux vivre.

  • Sépia

    Grégoire Renard

    Les aventures pittoresques de deux marseillais pris dans une affaire qui les dépasse. Ils pensaient benoîtement chercher une jeune femme disparue et se retrouvent entraînés dans un imbroglio international où les barbouzes, les aigrefins et les triades chinoises se chamaillent autour des toiles d'un peintre méconnu. Et dans le même temps, juste retour des choses, se pose la question existentielle de savoir comment un peintre inconnu peut malgré tout apparaître sur Internet, sur la Toile.
    Un roman ludique et décomplexé, teinté d'un sentiment devenu rare dans nos contrées : l'insouciance.
    Les premières aventures du tandem Popov - Crèvecoeur.

  • Voilà deux ans que le Melnotiarque est tombé, victime d'une révolution conduite au sein de sa propre capitale, Solarune. Ambassadrice d'une Oréade lointaine, Arômance vient y évaluer l'action du conseil des Eminarques, qui dirige désormais la cité. Les anciens fidèles du Melnotiarque sont-ils aussi droits et justes que son ordre de monteuses de licornes l'espère ?
    Sheenberyl voyage, elle aussi, à la rencontre de ces puissants personnages. Porteuse du murmure grandissant des forêts du Celvédorian, la chasseresse masquée ne laissera personne l'empêcher de délivrer son message.
    Des profondeurs des Ergastules du Cystigore aux corridors du MagnaThorga, en passant par les plaines des Etoilandes, les deux héroïnes se découvriront pourtant rapidement une nouvelle priorité : stopper la main de celui qui, en secret, préside à l'enlèvement d'enfants à travers toute la cité?une main à six doigts.

  • Le jeu de la Main à Six Doigts à permis la libération les enfants enlevés, mais la partie de cartes a profondément éprouvé chacun des joueurs. L'instigateur des enlèvements court toujours et ses desseins restent mystérieux pour Arômance. Désormais aidée d'Elmar l'Eminarque, Sheenberyl la chasseresse masquée, Hélias le Couronnal et même du redoutable Tricornaire, l'Alicornaire va devoir éprouver sa vaillance et sa foi pour apporter la lumière du St Lys sur cette sombre affaire.
    Mais en secret, quelque part dans les neiges éternelles des Immaculés Royaumes, une femme au c?ur de glace participe elle aussi à la partie engagée. Les enjeux de celle-ci semblent désormais s'étendre bien au-delà des portes de Solarune et pourraient bien avoir des répercussions pour toute la Melnopée? Action, érotisme, magie et fantastique sont plus que jamais présents dans ce tome?Balayé du début à la fin par le souffle épique de la Melnopée...

    Pour consulter le site de l'auteur :
    Http://www.solarune.com

  • Serge et Lola

    Vieux Renard

    « C'est un petit roman érotique.
    J'espère qu'il vous plaira. »

empty