Lulu

  • Maurice Renard (1875-1939) publie en 1905, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches ; puis en 1908, sous son véritable nom, Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, magnifique roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres. La qualité de son imagination, la valeur poétique de ses écrits lui attirent des amis et des admirateurs. Il fonde en 1911 La Vie Française, revue des poètes et donne en 1913 un nouveau recueil de contes singuliers : Monsieur d'Outremort. Mobilisé, il ne rentre dans son silencieux appartement de la rue de Tournon que le 6 janvier 1919. Jusqu'ici Maurice Renard, gentilhomme des lettres et enchanteur avait vécu pour écrire. En 1919 il s'agit d'écrire pour vivre. Il se met à la besogne et publie Les Mains d'Orlac, L'Homme truqué, Le Singe, Lui ?, L'Invitation à la peur, tout en collaborant à de nombreux journaux et revues.En 1912-1914 puis de 1924 à 1939, il livre au journal Le Matin quelques 559 contes réunis ici pour la première fois en 3 fort volumes. Deux autres recueils complètent cette Intégrale des contes et nouvelles de Maurice Renard. Jean-Guillaume Lanuque, nouvelliste et essayiste, collaborateur de Galaxies, préface ce cinquième volume consacré à l'intégralité des nouvelles de la période 1905-1934 tandis que Jean-Luc Buard, co-fondateur et rédacteur en chef du Rocambole, le termine avec un guide de lecture des nouvelles, un index et une bibliographie de Maurice Renard.Ouvrez un de ses volumes. Dès les premières lignes, on est conquis. Par une sorte de maîtrise impérieuse mais sans violence, l'auteur vous enlève avec lui, vous fait, comme en un voyage à bord d'un avion, planer par-dessus les médiocrités de la vie courante. On découvre des horizons inattendus. Ce qui n'est pas encore, il vous le fait percevoir. Il est le prospecteur du futur. Ses prophéties sont fondées sur des déductions incontestables. Il est aussi le poète du raisonnement. Il passe insensiblement de la logique au lyrisme. On s'en aperçoit à peine tant la transition est bien exécutée. À chaque volume, Maurice Renard, qui ne craint pas la panne, vous offrira, dans des régions inexplorées, un voyage magnifique et délicieux.

  • Personne ne nait avec l'instinct qui lui permette d'agir de façon juste et bonne, ni les outils pour trouver le bonheur. Nous avançons à tatons, avec des essais et des erreurs.
    Mais nous pouvons apprendre de nos expériences.

    Ce livre est fait pour vous si:
    -vous cherchez à agir bien et mieux.
    -vous cherchez à mettre de l'ordre dans vos sentiments.
    -vos cherchez à prendre plus de responsabilités.
    -vous voulez entrainer et convaincre.
    -vous cherchez à comprendre le monde.
    -vous êtes en quête d'une spiritualité à la carte.
    -vous cherchez à gérer votre stress.
    -vous voulez avoir de meilleures relations avec les autres.

    Comme il est sous la forme d'un dictionnaire, vous pourrez choisir votre chemin en fonction de vos questions les plus pressantes.

  • Stéphane Renard écrit de la poésie depuis plus de vingt ans. Ce recueil de ses meilleurs textes évoque le temps qui passe et la fugacité de l'instant dans une belle variété de styles poétiques. La poésie capture de façon mystérieuse l'instant ou l'émotion pour retranscrire ce qui n'est que fugitif, donnant ainsi accès à l'éternité. L'émotion n'est plus subie, elle est sublimée, assumée, et reconquise. L'auteur ayant animé des stages de poésie, un condensé des conseils dispensés pendant ces stages est également inclus dans l'ouvrage.

  • Vous ne regarderez plus votre boîte mail ni vos collègues de bureau de la même façon après avoir lu ce livre, illustré avec humour par Renard. Angeline a en charge une multitude de projets auxquels contribuent des collaborateurs de nombreux pays dans une grande entreprise globale. Un jour, grâce à un manteau coloré qui la distingue dans l'environnement gris des Grandes Tours de la Défense, elle décide de regarder les choses différemment, de s'amuser des situations, de rire des absurdités d'un monde technologique qui lui complexifie la vie au lieu de la lui simplifier, observe en souriant ces hommes et ces femmes qui courent dans des gares et des aéroports en tirant des valises à roulettes qui font « zui zui », s'interroge sur le lien entre l'épaisseur de la moquette et son niveau d'influence dans l'entreprise, essaye de concilier sa vie de femme et de maman avec sa vie professionnelle qui tourne 24h/24 au rythme du business global.

  • La mandragore plaintive

    Renard Rene

    • Lulu
    • 1 Décembre 2020

    Quand la première compagnie franche gnome arrive en ville !Une série de meurtres, une âme noire qui plane sur la cité.Une étrange cargaison, une plante qui pousse des cris stridents...Que de mystères dans la cité d'Eliandrilh.

  • Mes idees politiques

    Renard Louis

    • Lulu
    • 1 Avril 2021

    Charles Maurras décide, en 1937, de réunir dans un livre les principales orientations de sa pensée politique. Construisant l'ouvrage grâce à ses innombrables éditoriaux de l'Action Française et de ses textes doctrinaux, il entend proposer une synthèse globale de sa vision politique, fondée sur deux idées puissantes : l'expérience du réel et le combat pour la monarchie, traditionnelle, héréditaire, antiparlementaire et décentralisée.Un classique des sciences politiques.

  • Le bracelet d'emeraudes

    Maurice Renard

    • Lulu
    • 1 Septembre 2021

    Maurice Renard (1875-1939) est Champenois. En 1905 il publie, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches. Puis, en 1908, il signe de son nom un premier roman Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, superbe roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres.En plus du Matin, Maurice Renard a toujours tenté de trouver d'autres débouchés pour ses productions littéraires. Il a ainsi tenté d'approcher la presse féminine. En 1932 se crée un nouveau journal féminin très moderne, Le Journal de la femme, dirigé par Raymonde Machard, et où Maurice Renard trouvera quelques débouchés, d'abord en y plaçant un conte refusé par Le Matin en août 1931, puis, à partir du 2 décembre 1933, le roman-feuilleton « Le bracelet d'émeraudes », illustré de 16 dessins de Jacques Touchet, roman policier avec pour héros, Francis Perlot, le dépanneur détective.Dans « Le Bracelet d'émeraudes », Maurice Renard se rapproche du réel, consacrant désormais sa pensée et l'expérience de son talent à cerner la vie dans tous ses aspects : sourires ou ruses, dévouements ou trahisons, amours ou haines, aventures... Une intrigue où palpitent l'amour, le crime et la peur... Des personnages que le public reconnaîtra comme siens pour avoir entouré leurs pareils de ses faveurs enthousiastes. Une étonnante peinture d'un milieu où la vie déborde de tous ses instincts, de toutes ses fantaisies, de tous ses drames : le Music-hall...L'angoissante question s'impose à l'esprit comme une obsession : « Qui, mais qui a volé le Bracelet d'émeraudes ? » Une intense curiosité vous entraîne sans qu'il soit possible de s'arracher à la séduction du récit. Des soupçons, des larmes... et ce pur amour qui monte et brille comme une flamme...Le roman est suivi de « Francis Perlot, le dépanneur détective. Police et enquête chez Maurice Renard » par Jean-Luc Buard, co-fondateur et rédacteur en chef du Rocambole, qui ajoute une esquisse d'inventaire des travaux illustrés de Jacques Touchet pour des collections d'aventures et une bibliographie des contes de Francis Perlot et du Commissaire Jérôme. Les contes policiers du cycle Francis Perlot de Maurice Renard sont aussi repris en fin de volume.

  • Maurice Renard (1875-1939) publie en 1905, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches ; puis en 1908, sous son véritable nom, Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, magnifique roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres. La qualité de son imagination, la valeur poétique de ses écrits lui attirent des amis et des admirateurs. Il fonde en 1911 La Vie Française, revue des poètes et donne en 1913 un nouveau recueil de contes singuliers : Monsieur d'Outremort. Mobilisé, il ne rentre dans son silencieux appartement de la rue de Tournon que le 6 janvier 1919. Jusqu'ici Maurice Renard, gentilhomme des lettres et enchanteur avait vécu pour écrire. En 1919 il s'agit d'écrire pour vivre. Il se met à la besogne et publie Les Mains d'Orlac, L'Homme truqué, Le Singe, Lui ?, L'Invitation à la peur, tout en collaborant à de nombreux journaux et revues.En 1912-1914 puis de 1924 à 1939, il livre au journal Le Matin quelques 559 contes réunis ici pour la première fois en 3 fort volumes. Deux autres recueils complètent cette Intégrale des contes et nouvelles de Maurice Renard. Brian Stableford, écrivain, essayiste et traducteur du français préface ce quatrième volume consacré aux contes et articles de la période 1906-1943 tandis que Jean-Luc Buard, co-fondateur et rédacteur en chef du Rocambole, le termine avec un guide de lecture et une bibliographie des articles publiés.Ouvrez un de ses volumes. Dès les premières lignes, on est conquis. Par une sorte de maîtrise impérieuse mais sans violence, l'auteur vous enlève avec lui, vous fait, comme en un voyage à bord d'un avion, planer par-dessus les médiocrités de la vie courante. On découvre des horizons inattendus. Ce qui n'est pas encore, il vous le fait percevoir. Il est le prospecteur du futur. Ses prophéties sont fondées sur des déductions incontestables. Il est aussi le poète du raisonnement. Il passe insensiblement de la logique au lyrisme. On s'en aperçoit à peine tant la transition est bien exécutée. À chaque volume, Maurice Renard, qui ne craint pas la panne, vous offrira, dans des régions inexplorées, un voyage magnifique et délicieux.

  • Contes du matin 1937-1940

    Maurice Renard

    • Lulu
    • 1 Septembre 2021

    Maurice Renard (1875-1939) publie en 1905, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches ; puis en 1908, sous son véritable nom, Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, magnifique roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres. La qualité de son imagination, la valeur poétique de ses écrits lui attirent des amis et des admirateurs. Il fonde en 1911 La Vie Française, revue des poètes et donne en 1913 un nouveau recueil de contes singuliers : Monsieur d'Outremort. Mobilisé, il ne rentre dans son silencieux appartement de la rue de Tournon que le 6 janvier 1919. Jusqu'ici Maurice Renard, gentilhomme des lettres et enchanteur avait vécu pour écrire. En 1919 il s'agit d'écrire pour vivre. Il se met à la besogne et publie Les Mains d'Orlac, L'Homme truqué, Le Singe, Lui ?, L'Invitation à la peur, tout en collaborant à de nombreux journaux et revues.En 1912-1914 puis de 1924 à 1939, il livre au journal Le Matin quelques 559 contes réunis ici pour la première fois en 3 fort volumes. Deux autres recueils complètent cette Intégrale des contes et nouvelles de Maurice Renard. Fleur Hopkins, commissaire de l'exposition Le Merveilleux-scientifique. Une science-fiction à la française, Bibliothèque nationale de France, 2019, préface ce troisième volume consacré à la période 1937-1940 du Matin tandis que Jean-Luc Buard, co-fondateur et rédacteur en chef du Rocambole, le termine avec une postface et y joint quelques documents.Ouvrez un de ses volumes. Dès les premières lignes, on est conquis. Par une sorte de maîtrise impérieuse mais sans violence, l'auteur vous enlève avec lui, vous fait, comme en un voyage à bord d'un avion, planer par-dessus les médiocrités de la vie courante. On découvre des horizons inattendus. Ce qui n'est pas encore, il vous le fait percevoir. Il est le prospecteur du futur. Ses prophéties sont fondées sur des déductions incontestables. Il est aussi le poète du raisonnement. Il passe insensiblement de la logique au lyrisme. On s'en aperçoit à peine tant la transition est bien exécutée. À chaque volume, Maurice Renard, qui ne craint pas la panne, vous offrira, dans des régions inexplorées, un voyage magnifique et délicieux.

  • Contes du matin 1933-1936

    Maurice Renard

    • Lulu
    • 1 Septembre 2021

    Maurice Renard (1875-1939) publie en 1905, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches ; puis en 1908, sous son véritable nom, Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, magnifique roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres. La qualité de son imagination, la valeur poétique de ses écrits lui attirent des amis et des admirateurs. Il fonde en 1911 La Vie Française, revue des poètes et donne en 1913 un nouveau recueil de contes singuliers : Monsieur d'Outremort. Mobilisé, il ne rentre dans son silencieux appartement de la rue de Tournon que le 6 janvier 1919. Jusqu'ici Maurice Renard, gentilhomme des lettres et enchanteur avait vécu pour écrire. En 1919 il s'agit d'écrire pour vivre. Il se met à la besogne et publie Les Mains d'Orlac, L'Homme truqué, Le Singe, Lui ?, L'Invitation à la peur, tout en collaborant à de nombreux journaux et revues.En 1912-1914 puis de 1924 à 1939, il livre au journal Le Matin quelques 559 contes réunis ici pour la première fois en 3 fort volumes. Deux autres recueils complètent cette Intégrale des contes et nouvelles de Maurice Renard. Jean-Baptiste Baronian, écrivain, membre de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, président des Amis de Georges Simenon préface ce second volume consacré à la période 1933-1936 du Matin tandis que Jean-Luc Buard, co-fondateur et rédacteur en chef du Rocambole, le termine avec une postface.Ouvrez un de ses volumes. Dès les premières lignes, on est conquis. Par une sorte de maîtrise impérieuse mais sans violence, l'auteur vous enlève avec lui, vous fait, comme en un voyage à bord d'un avion, planer par-dessus les médiocrités de la vie courante. On découvre des horizons inattendus. Ce qui n'est pas encore, il vous le fait percevoir. Il est le prospecteur du futur. Ses prophéties sont fondées sur des déductions incontestables. Il est aussi le poète du raisonnement. Il passe insensiblement de la logique au lyrisme. On s'en aperçoit à peine tant la transition est bien exécutée. À chaque volume, Maurice Renard, qui ne craint pas la panne, vous offrira, dans des régions inexplorées, un voyage magnifique et délicieux.

  • Contes du matin 1912-1932

    Maurice Renard

    • Lulu
    • 1 Septembre 2021

    Maurice Renard (1875-1939) publie en 1905, sous le pseudonyme de Vincent St-Vincent, son premier recueil de contes fantastiques : Fantômes et Fantoches ; puis en 1908, sous son véritable nom, Le Docteur Lerne, Sous-Dieu, dédié à Wells. Ce livre merveilleusement hallucinant, qui obtient un certain succès, est bientôt suivi de deux autres volumes : Le Voyage Immobile, recueil de nouvelles, et Le Péril Bleu, magnifique roman d'hypothèse. Dès lors Maurice Renard, théoricien du « merveilleux-scientifique », a sa place marquée dans le monde des lettres. La qualité de son imagination, la valeur poétique de ses écrits lui attirent des amis et des admirateurs. Il fonde en 1911 La Vie Française, revue des poètes et donne en 1913 un nouveau recueil de contes singuliers : Monsieur d'Outremort. Mobilisé, il ne rentre dans son silencieux appartement de la rue de Tournon que le 6 janvier 1919. Jusqu'ici Maurice Renard, gentilhomme des lettres et enchanteur avait vécu pour écrire. En 1919 il s'agit d'écrire pour vivre. Il se met à la besogne et publie Les Mains d'Orlac, L'Homme truqué, Le Singe, Lui ?, L'Invitation à la peur, tout en collaborant à de nombreux journaux et revues.En 1912-1914 puis de 1924 à 1939, il livre au journal Le Matin quelques 559 contes réunis ici pour la première fois en 3 fort volumes. Deux autres recueils complètent cette Intégrale des contes et nouvelles de Maurice Renard, le premier regroupant les contes et articles écrits pour d'autres journaux, le second réunissant toutes ses nouvelles. Claude Deméocq, grand spécialiste de Maurice Renard, préface ce premier volume consacré à la période 1912-1932 du Matin et qui se termine par quelques documents. Ouvrez un de ses volumes. Dès les premières lignes, on est conquis. Par une sorte de maîtrise impérieuse mais sans violence, l'auteur vous enlève avec lui, vous fait, comme en un voyage à bord d'un avion, planer par-dessus les médiocrités de la vie courante. On découvre des horizons inattendus. Ce qui n'est pas encore, il vous le fait percevoir. Il est le prospecteur du futur. Ses prophéties sont fondées sur des déductions incontestables. Il est aussi le poète du raisonnement. Il passe insensiblement de la logique au lyrisme. On s'en aperçoit à peine tant la transition est bien exécutée. À chaque volume, Maurice Renard, qui ne craint pas la panne, vous offrira, dans des régions inexplorées, un voyage magnifique et délicieux.

  • Gnomadeyrnas

    Renard Rene

    • Lulu
    • 1 Octobre 2020

    Le Gnomadeyrnasleabhar soit le livre du Royaume Gnome reprend l'ancien livre sur le Gnoma Evangelis, la première compagnie franche gnome en le complétant et en le réorganisant.De Gnomadeyrnas à Erendord en passant par Ervegrihn, vous voyagerez sur la terre des gnomes.Un supplément de jeu de rôle médiéval fantastique pour l'univers de Réminiscence.

empty