• Visa pour l'image est un festival international de photojournalisme créé en 1989, par Roger Thérond, le directeur de la rédaction de Paris-Match. Il en avait confié l'organisation à Michel Decron, directeur du journal Photo du groupe Filipacchi. Dirigé par Jean-François Leroy, Visa pour l'image se déroule chaque année dans toute la ville de Perpignan, de fin août à mi-septembre pour une durée de quinze jours, plus une 3e semaine réservée aux scolaires. Il s'agit du plus important festival de photojournalisme public et gratuit au monde, quant à la fréquentation.

  • Depuis sa première édition en 1989, le festival nous rappelle que, pour une information visuelle de qualité, le regard du photojournaliste est indispensable. Rendez-vous immanquable des amoureux de la photographie et du reportage, le festival réunit plus de 220 000 visiteurs chaque année à Perpignan. Pendant 31 ans, Visa pour l'Image - Perpignan a accompagné les mutations économiques et politiques des métiers du photojournalisme et de la presse, et a soutenu les professionnels en leur donnant l'opportunité de montrer leur travail et de le faire découvrir au plus grand nombre. Plus que jamais, le festival s'avère nécessaire pour défendre ceux qui exercent un métier qui permet d'informer, de comprendre et d'alerter, dans des conditions toujours plus dangereuses et précaires. Cette année, nous présentons toutes les expositions de l'édition 2019 avec, pour chacun des photographes, huit pages consacrées à leur reportage.

  • Un regard exceptionnel sur l'histoire d'aujourd'hui. A l'occasion de la 29e édition du Festival International du Photojournalisme Visa pour l'Image - Perpignan, les éditions Snoeck ont le plaisir de publier, pour la dixième fois, le catalogue officiel du festival. Depuis sa première édition en 1989, le festival nous rappelle que, pour une information visuelle de qualité, le regard du photojournaliste est indispensable.
    Rendez-vous immanquable des amoureux de la photographie et du reportage, le festival réunit plus de 220 000 visiteurs chaque année à Perpignan. Pendant 28 ans, Visa pour l'Image - Perpignan a accompagné les mutations économiques et politiques des métiers du photojournalisme et de la presse, et a soutenu les professionnels en leur donnant l'opportunité de montrer leur travail et de le faire découvrir au plus grand nombre.
    Plus que jamais, le festival s'avère nécessaire pour défendre ceux qui exercent un métier qui permet d'informer, de comprendre et d'alerter, dans des conditions toujours plus dangereuses et précaires. Cette année, nous présentons toutes les expositions de l'édition 2017 avec, pour chacun des photographes, huit pages consacrées à leur reportage.

  • Une trentaine d'expositions est prévue.
    Les expositions - reportages ou anthologies d'un photographe - abordent une grande diversité de sujets : guerre, nature, environnement, populations, religions, faits de société et grands fléaux de notre époque.
    Pour son 25 anniversaire, le Festival Visa pour l'Image - Perpignan publie, pour la sixième année consécutive, avec les éditions Snoeck, un catalogue qui met à l'honneur les photographes exposants de l'édition 2012.
    Depuis sa première édition en 1989, le Festival International du Photojournalisme nous rappelle que, pour une information visuelle juste, le regard du photojournaliste est indispensable. Les photos reproduites sont des documents d'archives ou d'actualité. Elles relatent les guerres ethniques, les conflits, les oubliés de l'histoire. Elles nous parlent de nature et d'environnement, de peuples, de religions, de faits de société, ou encore des grands fléaux de notre époque.

  • Ce Méthodes & Exercices de maths BCPST 1, conforme aux programmes de 2021, vous propose une synthèse des méthodes à connaître et, pour chacune, des exercices entièrement corrigés pour vous entraîner.
    Les méthodes vous sont présentées par thème du programme, avec le détail des étapes.
    Chaque méthode renvoie à plusieurs exercices d'application.
    Les 301 exercices d'application couvrent l'intégralité du programme de BCPST 1re année.
    Ils sont triés par difficulté pour faciliter l'entraînement.
    Des indications « pour bien démarrer » vous donnent un coup de pouce en cas de difficulté.
    Un corrigé complet et rédigé est donné pour tous les exercices.

  • Avec Chemins du guet (qui a obtenu le prix de la Biennale Robert Goffin en 2002), Françoise Lison-Leroy traque ces petites choses qui ajoutent de la valeur poétique à l'existence et les note en brefs poèmes. Le guet du titre dit bien cette manière d'être au monde de l'auteure qui se veut attentive à ce qui l'entoure mais se montre plus sou­vent inquiète qu'émerveillée disant l'amère évidence // qui fait pousser les mots. Restent ces petits enchantements du quotidien : qui dessine des îles / sur la robe des vaches ? ou la source / traque déjà la mer. Ces Chemins sont balayés par le vent et connaissent ces morceau[x] de monde / où tu n'iras jamais. L'endroit et l'envers du monde, en somme. Pour ses écrits osés, Ovide finira sa vie en exil en Dacie ; pour d'obscures raisons poli­tiques, le roi de Lydie offre sa femme, Nyssia, nue à l'admiration de son rival et. successeur. (Jack KEGUENNE)

  • Ils vivent reclus sous un gigantesque dôme, totalement coupés de la nature et du monde extérieur. On leur dit qu'ici-clos tout est parfait, et que dehors c'est l'horreur.
    Quand Paube trouve la preuve du contraire, tout bascule enfin.
    Commence alors une quête de vérité qui l'emmènera dans le véritable monde, au coeur de la création.


    Entre conte initiatique et roman de science-fiction, L'Eternelle Abundantia amène petit à petit le lecteur vers la découverte d'un monde extraordinaire, fantastique et merveilleux : le nôtre.

  • Après le décès de son père, mort à la mine, Jean quitte la région et part vers le Boulonnais où il rencontrera Jeanne, la femme de sa vie. Ils vont connaître ensemble les joies et les peines d'un couple cherchant le bonheur.
    Seule ombre à cette belle romance, le passé de Jeanne ! De son histoire, elle n'a qu'une lettre, retrouvée dans son berceau, que les soeurs lui ont remise le jour de ses 18 ans. La maladie de leur fille Marie obligera Jean à reprendre contact avec les siens, perdus de vue au fil des années.
    Et si ce retour aux sources pouvait apporter des réponses à Jeanne ?
    Toute vérité est-elle toujours bonne à savoir ? Est-il bon de connaître son histoire ?

empty