• Dans une société « des droits de l'homme », toute contrainte semble gèner celui-ci dans son désir de totale liberté.
    Ainsi la messe rebute nombre de chrétiens, qu'on appelle les « non praticants ».
    Pourquoi aller à la messe ?
    L'ouvrage, avec simplicité et méthode, ,décrypte les termes liturgiques, explique le déroulement de la messe* point par point, en montrant le bien fondé et l'utilité dans un monde matérialiste qui oublie l'essentiel.
    Il faut comprendre que cet ultime commandement de Jésus, institué il y a deux mille ans, n'a pas pour but de soumettre l'homme mais de le libérer.

empty