• Plutôt qu'un récit de voyage, voici une série d'histoires - drôles, tendres, parfois émouvantes - qui racontent le chemin. Une autre façon de le découvrir ou de se rappeler son propre périple.

  • Vingt ans depuis cette terrible nuit où il a fui. Aujourd'hui, Fred revient dans son village où tout n'est que mauvais souvenirs et plus encore, à commencer par la mort de sa mère le jour de sa naissance. Il rentre pour régler un dossier juridique puisque, au décès du père, il a été privé de sa part d'héritage. À l'époque, ses trois frères, avec la complicité d'un notaire, l'ont fait déclarer absent par le TGI. Il veut maintenant peser sur le cours des affaires familiales.
    D'autres vérités ahurissantes surgiront alors à la vitesse de l'éclair, comme si sa vie entière avait été un tissu de mensonges. Un retour doux-amer qui pourtant lui permettra d'aller de l'avant. Aura-t-il le temps de dire merci à ceux et celles qui l'ont aimé à son insu et toujours dans l'ombre ?

  • Il veut quitter sa province. Il réussit à intégrer la police parisienne comme îlotier. On est en 1942 et les Hirondelles feront embarquées dans des événements graves et tragiques, bien au-delà de leur mission. 

  • Depuis son arrivée à La Mazaurie, le jeune Pierrot trouve que le monde ne tourne pas très rond. Pourquoi, au beau milieu de l?année scolaire, sa mère l?a-t-elle expédié, sans la moindre explication, vivre auprès de sa grand-mère ? Et comme les gens sont bizarres ! D?abord, une jeune fille tente de se noyer, ensuite on retrouve le maçon pendu. Des événements pour le moins troublants, qui sortent Pierrot de sa rêverie et de son monde imaginaire. Un jour, en se promenant le long du ruisseau, il découvre un curieux marteau. Il décide de le prendre et de l?installer sur son vélo, comme un trophée. Or, voilà que ce marteau intéresse beaucoup les gendarmes. Ne serait-il pas la clé de l?énigme qui a bouleversé les journées si paisibles dans ce coin de pays ? Tandis que l?enquête suit son cours, Pierrot observe ce qui se passe autour de lui et sa Mémé tente de percer le secret des âmes. Le marteau, espère-t-on, finira bien par « parler » et par révéler les sombres raisons qui ont poussé les uns et les autres à commettre des actes irréparables?

  • Pour régler la succession de sa mère, Maxime rentre aux Liades, en Limousin, après de longues années passées à l'étranger. Très vite, son passé le rattrape entre le remords d'avoir laissé sa mère mourir dans la solitude, les souvenirs d'un amour douloureux, . Comble de tout cela, il apprend que son rival, Jean-Marc Bourdier, est devenu député-maire, ce même homme pour qui, Solange, l'a quitté. Peu de temps plus tard, le maire Bourdier est retrouvé assassiné dans des circonstances douteuses. Ce meurtre bouleverse les plans de Maxime qui se retrouve impliqué dans une affaire mystérieuse où il devra comprendre les jeux d'interactions entre politique et financier pour découvrir la vérité. Entre intrigue policière et peinture de moeurs, Jean-Pierre Bonnet réussit à faire durer le suspens jusqu'à la dernière phrase.
    Jean-Pierre Bonnet partage sa vie entre la Charente-Maritime et le Limousin dont il est originaire. Ses ouvrages exploitent deux veines : l'intrigue policière et le roman de terroir. Son dernier roman « La Loi des Humbles » a obtenu le prix régional Panazol 2011.

  • Son père avait promis de l'emmener à Paris, le destin en a décidé autrement. En cette année 1940, non seulement la guerre a déjà enlevé trop de vies, mais elle vient aussi de briser le coeur de Camille qui se retrouve sans personne à aimer. Il lui reste pourtant sa mère... mais leur relation est si houleuse. Alors, certificat d'études en poche, elle préfère s'éloigner de la maison et entrer à l'école ménagère. Ce nouvel univers lui révélera qu'aux blessures de la vie répond la force apaisante de l'amitié que lui offriront Madeleine et Lucienne. Toutes trois, soudées par une volonté de s'émanciper et de construire leur avenir loin de leur campagne, découvriront avec émotion le monde de la jeunesse, ses illusions et ses tourments, ses rêves et ses déceptions. Mais leur impatience et leur fougue ne leur feront-elles pas parfois négliger l'essentiel ? Pressées d'aimer, elles n'échapperont pas au nécessaire apprentissage de la sagesse.
    Une intrigue tortueuse tout en rebondissements, aux personnages profondément attachants et pleins de contradictions. Leurs secrets, leurs fantaisies, leur côté sombre rendent l'histoire encore plus inattendue et captivante.

  • Nicolas débarque en gare d'Austerlitz dans la soirée. Il a eu tout le temps de ruminer les événements du jour. Encore une fois, la volonté de sa mère a triomphé. Il regrettait amèrement de ne pas avoir pu parler seul avec son père, d'homme à homme. Il s'en voulait de sa couardise. Il n'avait même pas cherché à rencontrer Madeleine. Pour tous, à la Fourcade, il passera pour un salaud qui aura fui pour ne pas assumer sa paternité. Certes, il ne voulait pas devenir paysan et avait toujours rêvé de monter à Paris. Mais jamais dans ces conditions !
    Si le sort semble avoir scellé son destin, certaines rencontres déterminantes rebattront toutes les cartes. Nicolas saura-t-il tout mettre en oeuvre pour recouvrer son honneur, atteindre la sérénité et découvrir le bonheur, voire l'amour ?

    L'univers de Jean-Pierre Bonnet s'enracine dans les histoires de famille, les secrets et les passions qui les traversent. On y côtoie une galerie de personnages, authentiques et attachants, écartelés entre orgueil, raison et surtout sentiments. Un cocktail d'émotions !

  • A la mort de celui qu'il a toujours cru être son père, Adrien revient à La Faurie, la propriété familiale dont, pour des raisons obscures, il a été tenu éloigné depuis l'âge de douze ans. Alors qu'il renoue avec son frère, sa soeur aînée et sa cadette, handicapée, il découvre l'existence d'une belle jeune fille, Audrey, née d'une liaison que son père a eue alors qu'il était officier en Indochine. Mais ce n'est là que le début des surprises et des révélations.
    Adrien comprend alors que seule la vérité lui permettra de se reconstruire et de tourner la page d'une adolescence meurtrie et d'une relation difficile avec cet homme dont il ne sait rien. Mais il lui faudra percer les secrets les mieux gardés de La Faurie, ceux jalousement scellés au fond des coeurs et des mémoires.

  • 1938. La famille Lachaurie vit très modestement sur une petite ferme. L'aîné, Henry, 17 ans, aspire à quitter sa condition de paysan et à devenir mécanicien. Quant à Paul, de deux ans son cadet, il rêve d'aventures. Mais la mort de leur grand-père paternel vient contrecarrer leurs projets. Ce dernier laisse à son seul enfant, Ceylou Lachaurie, une propriété exiguë, isolée et enclavée. Guidé par la prudence et le bon sens, Ceylou impose alors à ses fils de se sacrifier quelques années, de s'installer sur la ferme de leur grand-père et d'exploiter la terre.
    Les deux garçons, malgré des personnalités opposées, vont partager une complicité et une solidarité de tous les instants, dans le travail, dans la vie quotidienne, mais également dans les moments de doute et de désespoir. Les liens se renforcent et se muent en une véritable tendresse, Henry prenant très au sérieux un rôle de mentor que Paul ne songera jamais à lui contester. La seconde guerre mondiale les sépare pour la première fois. L'épreuve sera d'autant plus douloureuse et cruelle qu'une femme se dressera entre eux... Au sortir de la guerre, retrouveront-ils leur fraternité ?

  • Le n°  1 des cahiers de vacances pour bien réviser et réussir sa rentrée  !
      Ce cahier vous propose des séquences de révision stimulantes, spécialement conçues pour réviser toutes les matières de la 6e (français, maths, anglais, histoire-géo, SVT, physique-chimie, technologie).
    Vous y trouverez  :
    * des exercices progressifs et variés, pour bien s'entraîner  ;
    * des rappels de cours structurés, illustrés par de nombreux exemples  ;
    * des bilans sous forme de quiz  ;
    * tous les corrigés détachables, accompagnés de conseils.

  • Le contentieux constitutionnel peut être conçu comme l'ensemble des litiges qui naissent de l'application de la Constitution.
    Entre dans la notion non seulement les questions de contrôle de constitutionnalité, mais également le contentieux des élections parlementaires. Ce contrôle se fait en application de la Constitution.

  • Le Conseil constitutionnel est devenu, en soixante ans, l'institution clé du système constitutionnel français qu'il a, au demeurant, puissamment contribué à transformer. À l'État légal fondé sur la souveraineté de la loi a succédé l'État de droit fondé sur la souveraineté de la Constitution ; à la Constitution simple organisation des pouvoirs publics a succédé la Constitution charte des droits et libertés ; à la démocratie électorale a succédé la démocratie constitutionnelle.
    Avec la question prioritaire de constitutionnalité, la QPC, une nouvelle ère s'ouvre.
    La Constitution devient la « chose commune » : tout justiciable peut se servir de la Constitution ; tous les juges sont associés à sa protection ; tous les droits, privé et public, y trouvent leurs principes fondateurs.
    Cet ouvrage a pour objet de proposer une connaissance du Conseil constitutionnel, de ses origines, de ses méthodes de jugement, de sa jurisprudence, de sa place dans le système juridictionnel et, finalement, de son rôle dans la définition d'une nouvelle idée de la démocratie.

  • La loi protège les libertés, garantit un espace de sécurité. Mais qu'arrive-t-il lorsque la loi est tyrannique, injuste, illégitime ? Contre ces possibles dérives, de nombreux États ont adopté des mécanismes juridiques permettant une surveillance des agissements du Parlement. En France, l'un de ces mécanismes est la « question prioritaire de constitutionnalité » (QPC).
    Cet ouvrage propose de faire le point sur cette procédure récente, son fonctionnement mais aussi l'influence qu'elle exerce depuis 2008 sur le droit tout entier. Car la QPC, en dépit de ses imperfections, est devenue une véritable sentinelle démocratique qui alerte et informe le pouvoir politique de la teneur des revendications du peuple et au besoin désavoue le législateur lorsque le pacte constitutionnel est violé.

  • L'essentiel des Grandes décisions du Conseil constitutionnel (1re éd. 2017-2018) permet à l'étudiant d'accéder facilement aux principales décisions du Conseil constitutionnel et d'en retenir le contenu. 43 décisions.

    - Étudiants en Licence et Master Droit.
    - Étudiants des Instituts d'études politiques.
    - Étudiants du 1er cycle universitaire (Droit, Science politique, AES).
    - Candidats aux concours de la fonction publique.
    - Professionnels des milieux juridique et judiciaire.

  • Cet ouvrage de cours synthétique traite l'ensemble des items d'urgences-réanimation et d'anesthésie du programme deDFASM. Cette quatrième édition reste fidèle à l'esprit des précédentes éditions qui leur a valu leur succès : chaque chapitre,consacré à un item, est rédigé suivant un plan identique, original, clair et très didactique qui facilite l'apprentissage. Cette quatrième édition comporte une complète mise à jour en parfaite conformité avec le programme de DFASM, avecl'intégration des conférences de consensus, des référentiels et des recommandations officielles les plus récentes dessociété savantes. De nombreux flashcodes renvoient directement aux recommandations et aux conférences de consensus dela HAS citées ou commentées. Chaque item comprend les éléments systématiques suivants, mis à jour et enrichis : - les conférences de consensus, d'experts et les recommandations existantes ; - des schémas, des algorithmes et de l'iconographie ; - des encadrés sur les notions importantes ; - des repères permettant d'identifier les sujets déjà tombés au concours de l'internat et aux ECN depuis 1995, clairementindiqués en regard du thème tombé avec leur date et un court résumé des Annales ; - des renvois transversaux vers les autres items du programme (intra- et interdisciplinaires) ; - les « zéros » aux questions ; - une « Fiche dernier tour » qui propose un résumé de l'item pour une révision complète et rapide de celui-ci. Cette nouvelle édition propose pour chaque chapitre des séries supplémentaires de QCM corrigés.

  • Denis Poulin nous fait voyager par ses souvenirs, dans des moments de discrète intimité avec les grands de ce monde, des têtes couronnées aux stars des années 60 aux années 90.
    Il les a côtoyés alors qu'il était assistant du Maître Coiffeur Alexandre de Paris. Il partage avec une affectueuse et admirative passion des moments privilégiés avec celles et ceux qui le font toujours rêver : les Beatles, Élisabeth Taylor, La Callas, les baronnes de Rothschild, Farah Diba, la Duchesse de Windsor...
    Au Venezuela, à l'époque où ce pays était le plus prospère d'Amérique du Sud, il devient le coiffeur des élites.
    De retour en France, dernier perruquier de Paris, il travaille pour l'Opéra, les théâtres nationaux - dont la Comédie française - et privés, les plus grandes productions cinématographiques et nous raconte les coulisses des tournages, les postiches et perruques réalisées pour les personnages incarnés par Catherine Deneuve, Jeanne Moreau, Michel Serrault, Philippe Noiret, Sophie Marceau ou le grand mime Marceau à qui il voue une particulière affection, et tant d'autres.
    Il nous initie à l'histoire et l'art de la perruque et nous décrit un monde, celui de l'art et du spectacle, qui au-delà des artifices, ne manque pas d'humanité.

  • L'encadrement juridique de la publicité et de la promotion des ventes connaît actuellement une profonde révolution avec la directive sur les pratiques commerciales déloyales (PCD) du 11 mai 2005 et sa lente prise en compte dans le droit français. À un droit national complexe et basé sur des interdits précis, ces opérations sont désormais soumises à un droit européen unifié, autour d'un critère de validité unique, à la fois évident et délicat à mettre en oeuvre : la loyauté à l'égard des consommateurs. Certains y trouvent une nouvelle liberté ; d'autres regrettent la sécurité de la règle. Les repères sont transformés.
    Cette 4e édition expose le nouveau droit de la publicité et de la promotion des ventes, les règles auxquelles doivent se conformer des pratiques hier encore interdites comme les ventes liées, les ventes avec prime et les loteries promotionnelles avec obligation d'achat ou les nouveaux supports de communication que sont les sites de commerce en ligne. Chaque grande technique est détaillée, illustrée par les pratiques nouvelles mises en oeuvre par les annonceurs, et confrontée à son cadre réglementaire, qu'il soit commun (sanction des pratiques commerciales déloyales, utilisation de la langue française, propriété intellectuelle) ou spécifique (publicité télévisée, sur le livre, le tabac ou les alcools...).
    Cette édition s'enrichit d'une nouvelle partie sur les relations contractuelles entre annonceurs et agences média, qu'elles soient en charge de la conception du message publicitaire ou de l'achat d'espace.
    Les auteurs ont une pratique reconnue du droit de la publicité et de la promotion des ventes. Régis FABRE, est avocat associé du cabinet Baker&McKenzie à Paris et maître de conférences à l'université de Montpellier I , Marie-Pierre BONNET-DESPLAN est avocat directeur associé du cabinet Ernst&Young, société d'avocats à Paris, Nicolas GENTY est avocat associé et membre de la direction technique au sein du cabinet Fidal, Nadine SERMET est ancien avocat, Directrice juridique France puis responsable concurrence & distribution EMEA chez Hewlett-Packard.

  • L'étude du juge judiciaire sous l'angle de la séparation des pouvoirs est particulièrement dense et nécessite de repenser la fonction du juge judiciaire au sein de l'organisation constitutionnelle des pouvoirs. Le juge judiciaire est-il un juge délaissé ? Comment penser la séparation d'un hypothétique « pouvoir de juger » ? Comment les autres juges définissent leurs rapports avec l'autorité judiciaire ? Le juge judiciaire n'est pas seulement soumis au principe de la séparation des pouvoirs ; il participe à sa définition et à sa mise en oeuvre. La réflexion doit alors permettre de s'interroger sur la conception de la séparation des pouvoirs qui se révèle à l'analyse des jurisprudences rendues notamment par la Cour de cassation : comment en effet juger un député, un ministre, un (ancien) Président ? Quel est l'impact de la jurisprudence judiciaire sur le fonctionnement interne des partis politiques ? Comment l'autorité judiciaire remplit sa mission constitutionnelle de « gardienne de la liberté individuelle » ?

    Cet ouvrage regroupe les communications présentées lors du colloque co-organisé le 30 novembre 2018 à la Faculté de droit de Montpellier par le Centre d'études et de recherches comparatives constitutionnelles et politiques (CERCOP, Université de Montpellier) et l'Institut Maurice Hauriou (IMH, Université Toulouse 1 Capitole).

  • Plutôt que de rester paysan au Mazeau, Michel Vergnereau décide de s'engager pour cinq ans sous les drapeaux. Il y rencontre le lieutenant Antoine de Condat qui, à son retour à la vie civile, le recommande auprès de son père. Ce dernier, tout en menant une existence de châtelain, dirige une florissante entreprise de transport. Il fait de Michel à la fois son chauffeur personnel et son homme de confiance.
    Pendant ce temps-là, à la ferme, les frères se disputent le partage de la propriété. L'un d'eux, avec la complicité du notaire, se prépare même à flouer leur aîné, Louis, demeuré fidèle à la terre. Furieux, Michel décide d'intervenir. Mais à peine a-t-il entrepris de voler à son secours que le corps sans vie de M. de Condat est découvert dans son bureau. Or, la veille, il avait confié à son fidèle employé le soin de cacher au Mazeau une curieuse mallette.

  • Les Chroniques d'un Paratonnerre rassemblent six textes que l'on peut qualifier d'errances poétiques. Ils sont rédigés sur la base d'une transcription d'enregistrements réalisés au dictaphone lors de nombreux déplacements en voiture ou à pied pour l'une d'elles (marche à Compostelle), et traduisent une véritable "hémorragie d'images". Chacun de ces textes, qui entrelacent poésie, humour et pirouettes hyper-réalistes, repose (plus gravement) sur un thème particulier qu'on distingue dans un filigrane dénué de plainte ou de conseil (l'auteur accepte son propre centre de gravité...) : l'homme dans sa verticalité portant un regard empreint d'émotion sur le monde qui l'entoure ; le désespoir ; le paradoxe des sentiments et des "choses de la vie" ; la guerre, toujours renouvelée...
    Les textes sont illustrés par l'auteur, par une vingtaine de dessins à la mine de plomb.
    Le livre paraît pendant le Printemps des Poètes 2004, et fait l'objet d'une "mise en espace" par l'association Spect'acteur d'Avignon (mise en scène Élie Briceno, comédienne Isabel B.).

  • La question prioritaire de constitutionnalité (QPC) est entrée en vigueur en 2010. Elle a révolutionné le droit français en permettant aux citoyens de demander l'abrogation d'une loi jugée attentatoire aux droits et libertés garantis par la Constitution. Six ans plus tard, la « révolution » est-elle véritablement achevée ?
    Cet ouvrage tente de répondre à cette question en abordant des thèmes et des notions qui font aujourd'hui « débat » dans le contentieux de la QPC. Quelle place doit-on accorder au « relevé d'office » ? Quelles sont les différences entre le filtrage de la Cour de cassation et le filtrage du Conseil d'État ? Faut-il introduire les opinions dissidentes dans le contentieux de la QPC ? Doit-on abandonner la jurisprudence Kimberly Clark en matière d'incompétences négatives ? La QPC améliore-telle la démocratie ? Quelle est son influence sur les branches du droit ? Est-elle vraiment une « question préjudicielle » ?

  • Le contentieux constitutionnel peut être conçu comme l'ensemble des litiges qui naissent de l'application de la Constitution.
    Entre dans la notion non seulement les questions de contrôle de constitutionnalité, mais également le contentieux des élections parlementaires. Ce contrôle se fait en application de la Constitution.

    Points forts :

    Réviser et faire un point actualisé.
    - À jour des dernières actualités constitutionnelles.
    - Sous forme rédigée, une synthèse rigoureuse, pratique et à jour de l'ensemble des connaissances que le lecteur doit avoir sur cette matière.
    - L'essentiel des connaissances indispensables sur la matière.

  • Au cours du règne de Louis XIV, émerge une «histoire critique», histoire du présent ou du passé le plus récent, qui s´affranchit totalement de l´histoire officielle pour juger et critiquer la politique du roi à l´aune de celle des autres princes de l´Europe. Littérature de dissidence, cohérente et très réactive, publiée généralement dans les Provinces-Unies et relayée par les gazettes, elle se fait d´abord diplomaticopolitique (Lisola et ses suiveurs), puis théologico-politique (liée à la Révocation et à la question de la tolérance), enfin centrée sur la politique intérieure du royaume, en lien à la fois avec la critique aristocratique et l´économie politique naissante. L´opposition culmine dans les petits romans historico-burlesques des années 1690, attaquant directement le roi et son entourage, points de convergence de cette «crise de l´histoire» et d´une «crise du roman» qui fait évoluer l´histoire galante vers des formes satiriques jusque là inexplorées. La Régence, libérant un temps les discours de contestation, parvient à récupérer, amortir ou disséminer la virulence des critiques. Et si la veine pamphlétaire cesse d´être diplomatico-politique (la paix) ou juridicopolitique (on ne remet plus en cause la monarchie absolue), elle réinvestit du coup la sphère politico-religieuse : les interminables controverses qu´occasionnent la bulle Unigenitus et ses suites jouent un rôle moteur dans le processus de politisation de l´opinion.

  • Ce qui nous atteint n'est pas ce qui se passe autour de nous, mais l'idée que nous nous faisons de ce qui nous arrive. Si nous ne pouvons changer le monde ou éviter des épreuves, nous pouvons en revanche travailler sur le regard que nous portons sur le monde. Or quel plus grand réservoir d'idées, de matière à penser que le livre ? La lecture est une thérapie car elle est de nature à modifier ce que nous nous racontons à nous-mêmes, sur nous-mêmes, sur les autres, sur nos émotions et nos comportements. Cet ouvrage raconte comment l'idée de la bibliothérapie a cheminé depuis la littérature jusqu'aux laboratoires de recherche en psychologie. Les propriétés thérapeutiques de la lecture sont expliqués: le livre est érigé en un véritable outil de soin que les médecins de première ligne peuvent utiliser selon différentes modalités de prescription qui sont développées.

    Remettant le patient au coeur de la démarche de soin, la bibliothérapie est un acte de confiance envers les patients et la reconnaissance de l'autonomie du sujet dans la relation thérapeutique.

empty