• Un siècle avant Christophe Colomb, un souverain malien, Abou Bakari II, monte une expédition, traverse l'Atlantique et, le premier, atteint les rivages de l'Amérique. Légende ou réalité ? Enquête rigoureuse - et pittoresque - d'un ethnologue français.

  • Attentif aux dialogues d'une méthode d'apprentissage de la langue portugaise, Jean-Yves Loude note la disparition de l'une des voix féminines après la soixante-quinzième leçon consacrée aux grandes découvertes des marins portugais. Cette étrange absence suscite son départ à Lisbonne. Fort des contacts africains noués dans ses précédents voyages, l'auteur devenu enquêteur évolue dès lors, et pour des mois, dans la Lisbonne actuelle de l'émigration. Il rend visibles les apports culturels des Cap-Verdiens, Angolais, Guinéens, Mozambicains et donne voix à cette communauté restée longtemps silencieuse.
    Fouineur de l'histoire ancienne au gré d'un jeu de cache-cache, il nous livre conjointement une Lisbonne qui fut durant des siècles la capitale d'Europe la plus influencée par l'Afrique. Éléments juridiques, événements historiques, détails de tableaux ou de sculptures, indices architecturaux ajoutent au présent l'écho du passé. En compagnie de l'érudit voyageur, qui sait aussi s'arrêter pour savourer cuisines et musiques, nous revisitons Lisbonne et en atteignons des replis méconnus.

  • "Les îles créoles du Cap-Vert sont comme des notes noires et blanches jetées en Atlantique.
    Parcourir les dix îles de l'archipel en dix semaines et récolter dix nouvelles : tel était le défi que nous lançait notre ami Carlos, Cap-Verdien émigré en France et graveur réputé en Europe. De son pays d'origine, Carlos ne connaissait que Santiago, sa terre natale. Une nuit, il nous confia dix gravures, jeu de cartes de sa géographie intime, projection d'un archipel imaginé. Il les dévoila une à une, puis nous demanda de voyager au Cap-Vert à sa place, pour lui rapporter une histoire de chaque île et ainsi l'aider à rassembler son identité morcelée".
    Jean-Yves Loude.

    Mêlant très habilement récit de voyage et fiction, l'ethnologue Jean-Yves Loude (accompagné de Viviane Lièvre) entreprend ici une passionnante exploration qui, à travers les paysages, les mentalités, la mémoire et la culture de l'archipel, lui permet d'approcher dans leur fascinante diversité toutes les nuances de l'identité cap-verdienne.

  • Dans un petit village du Cameroun, deux frères jumeaux, Ramsès et Ménès, grandissent ensemble jusqu'au jour où le destin les sépare. Mais Ménès n'oublie pas la promesse qu'il a faite à son frère Ramsès : gravir le mont Cameroun, terrible volcan caché dans la brume. Pour l'aider à relever ce défi, Elie, le jardinier albinos, et sa fille, Angelina vont l'initier aux secrets de la montagne sacrée.

  • Un écrivain voyageur français embarque pour les Açores à bord d'un cargo, pour une approche lente et agitée de l'archipel atlantique et volcanique, réputé offrir toutes les vertus du «Sublime» : une nature dont la beauté et la grande douceur sont souvent contestées par la furie des éléments. D'île en île, l'enquêteur veut saisir le caractère de ces lointains Portugais, vignerons et pêcheurs de baleines, contraints d'affronter, pendant cinq siècles, pluies, vents, tempêtes, brouillards, éruptions, stupeurs et tremblements.

  • Tanuk le maudit

    Jean-Yves Loude

    Dans les hautes vallées de l'himalaya, tout près de l'afghanistan, survit un peuple mystérieux, les kalash.
    Tanuk, jeune berger, descendant d'un prestigieux lignage, est banni de la société le jour où son père commet le vol impardonnable d'une statue funéraire. tanuk hérite de la malédiction. réfugié près des sommets, il rencontre une femme, esprit féminin de la nature aussi belle que jalouse qui lui transmet le don de communiquer avec le monde invisible en échange d'un amour sans faille. fort de cette aide, tanuk le maudit retrouve son peuple et devient un grand chamane.
    Mais le temps des épreuves commence...

  • Deux voyageurs français, à la fois écrivains, ethnologues et enquêteurs, s'engagent dans une filature de cinq mille kilomètres, en bus, à travers le Brésil, sur les traces de personnages exceptionnels restés dans l'ombre de la Grande Histoire, qui ont en commun d'être Noirs, descendants d'esclaves, et d'avoir participé, par leur courage, leur créativité et leur résistance, à l'édification de l'identité et de l'âme brésiliennes.

  • Sur l'île d'Haïti, dans les quartiers défavorisés, les distractions sont rares. Mais la bande de Jeanjean, Cliff, James, Will et Flam a trouvé une parade à l'ennui : le foot ! Les 5 garçons ont même accepté que Gina se joigne à eux à la condition qu'elle consigne soigneusement tous leurs exploits.
    Un jour, un certain M. Bob fait prendre un premier tournant improbable à leur vie : épaté par ces fougueux joueurs, il leur ouvre les portes de son club de foot. Même Gina fait partie de l'équipe !
    Puis quand Will, le plus doué de tous, se voit proposer un contrat de formation dans un club brésilien, arrive le deuxième tournant : l'unité du groupe vole en éclat.
    /> Mais le troisième tournant de leur destinée s'annonce comme le plus terrible et le plus inattendu de tous : quelques jours plus tard, un puissant tremblement de terre secoue Haïti.
    Et si la nécessité de venir en aide à leur pays offrait à la petite bande l'occasion de faire renaître leur ancienne complicité ?

  • Une plongée fantastique au coeur de terrifiantes légendes... Un roman d'aventures envoûtant. Magie et frissons sont au rendez-vous !

  • Babou Sher, jeune musicien, vit au nord du Pakistan dans une vallée de l'Himalaya.
    Un matin, une nouvelle éclate : un tournoi exceptionnel de polo va avoir lieu à 4000 mètres, sur le plus haut terrain du monde. Le "polo sauvage" est le sport préféré des cavaliers d'Asie Centrale. Babou Sher rêve de faire partie du voyage pour accompagner le galop des chevaux au son du hautbois. Mais sera-t-il capable d'en supporter les épreuves ?

  • Planète Brasilia

    Jean-Yves Loude

    • Tertium
    • 25 Septembre 2008

    Oscar Niemeyer aura cent ans cette année, ce livre lui est dédié.

    « Je m'apprête à quitter Brasília et je ne sais toujours pas ce qui est le plus beau pour moi : la ville ou son histoire, les monuments érigés ou l'épopée de leur construction. Je reste étonné.
    - Tu peux aller à Brasília, tu peux aimer ou ne pas aimer, mais tu ne peux pas dire que tu avais déjà vu avant une chose pareille !
    C'est l'opinion d'Oscar Niemeyer, l'architecte héros de la ville, et je la partage : oui, je n'ai jamais vu une chose pareille. »

  • au large des côtes africaines, sur l'équateur et au méridien zéro, sont les îles de sao tomé et principe.
    d'étranges rumeurs y circulent. on dit que charlemagne, souverain sacré empereur en l'an 800, prolongerait là une retraite clandestine. décoré de galons dorés, il apparaît régulièrement sur des scènes de théâtre en terre battue, sous les ombres des bananiers, et il rend la justice. habillés de fracs, coiffés de hauts-de-forme, maquillés ou masqués, les descendants d'esclaves comme les pêcheurs devenus terriens, les affranchis de colons portugais ou les planteurs de cités utopiques se divertissent depuis des générations de cette parodie qui prône l'égalité dans une société où l'on a recours à la hiérarchie des poissons pour traduire les étages de l'échelle sociale.
    partant de ces ingrédients pour le moins insolites et arpentant les ruelles des villages comme des jungles noyées de brumes et des côtes inhospitalières, jean-yves loude nous livre un des plus étonnants récits de voyage qui soit. de ce moment de grâce de l'observateur immergé dans un peuple et son quotidien s'ensuit un très riche portrait d'îles minuscules qui furent sur les grandes routes de découverte du globe, autant qu'elles sont aujourd'hui au centre d'enjeux géopolitiques.

  • Sonate d'automne a montreal

    Jean-Yves Loude

    • Laquet
    • 11 Septembre 2001

    C'est chose fréquente à Montréal : arriver pour trois mois et s'apercevoir soudain que trente ans se sont écoulés et que vous n'auriez pas imaginé votre vie ailleurs.
    Une sonate d'automne à Montréal ne s'écrit pas sans risques, elle peut être suivie de plusieurs mouvements. " Je ne suis pas pressé " leitmotiv lancinant pour respirer la ville, la langue, la littérature, les femmes et se souvenir d'Octobre... "Drôle de patente", cette ville, on y croise des pelleteux de nuages" qui rêvent et qui charruent l'indifférence. L'hiver redoutable finit par imposer son largo indispensable et le printemps s'ensuit, composition si allègre qu on veut encore l'entendre interprétée par le vent du sud.
    Ce vent jouisseur, sawa-ni-yottin, que les Indiens algonquins tiennent pour l'initiateur des caressés.

  • C'est cette année-là, justement, que trois voyageurs, Leuk, Lion et Jove se lancèrent dans une expédition au plus près de chez eux. Ils dirent qu'ils souhaitaient sortir de leur jardin et se mettre en marche dès le seuil franchi, afin de repérer de nouveaux horizons à portée de mains, sans passer par la case aéroport. Sans être obligé de calculer le coût carbone de leur périple. Ils épouseraient la lenteur et lui tresseraient des lauriers. Ils iraient à la rencontre de l'humain, puisque telle était la seule façon de voyager, mais sans pour autant traverser de frontières. Ils se contenteraient de découvrir les richesses insoupçonnées de la région d'à côté, celle qu'on finit par ignorer à force de penser qu'e! lle ressemble trop à la nôtre. Erreur ! L'humain est à deux pas, mais on ne le voit pas.
    Cette expédition fut connue en son temps sous le nom de "Voyage avec mes ânes en Côte Roannaise".

  • Une succession de disparitions : le monde des arts est visé ! trois disparitions ont lieu en plein coeur de lyon : mob, le poète du marché de la création, vénus nin, la danseuse étoile de la troupe malcom haley, antoine péry, l'historien.
    A la quatrième disparition, la population commence à s'émouvoir. un commissaire est mis sur l'affaire et déclare: " il est évident que le monde des arts est visé ! " les disparitions cinq, six et sept, sont simultanées. la ville de lyon est sous le choc. un seul indice à chaque fois : une reproduction en argent du signe de saturne traversé d'un éclair furieux !.

  • Le vol du nez

    Jean-Yves Loude

    Une enquête haletante sur le mystère des saveurs ! saint-blair-les-vignes, village du beaujolais réputé pour son vin, est la proie d'une curieuse épidémie : ses habitants ont perdu le goùt et l'odorat.
    Les cinq champions du lycée viticole de bel-air n'échappent pas à la règle. ces as de la taille de la vigne et de la dégustation du vin sont tour à tour privés de sens, une semaine avant le fameux concours du " nez taillé ". bien malgré lui, fred vorgine, le célèbre écrivain, se trouve mêlé à cette intrigue compliquée.

  • Clara, pendant un été, accompagnera son grand-père atteint de la maladie d'Alzheimer, dans une institution spécialisée. Cet aventurier n'a-t-il pas gardé secret tout un pan de sa vie ? Et si ces ultimes moments de complicité lui permettaient de percer le mystère qui pèse sur la famille ? À la résidence les Myosotis, il existe d'autres moyens pour communiquer avec ceux qui ont égaré la parole. Elle se promet de faire la clarté sur le passé de son aventurier de grand-père. Ne s'appelle-t-elle pas Clara ?

  • Rèm le rebelle

    Jean-Yves Loude

    • Tertium
    • 1 Juillet 2012

    Rèm, jeune adolescent, vit dans une «réserve». Il appartient à un peuple qui a perdu son histoire, sa mémoire collective, jusqu'à son destin qu'on lui dicte. Seule une voie ferrée relie la réserve au Centre, siège d'une autorité qui a décidé l'exclusion de Rèm et des siens. Dans une vieille draisine, Rèm conduit à l'école des bandes d'enfants conditionnés qui dénoncent les éventuels rebelles. Une nuit par mois, arrive du Centre, le train des «Bûcherons», brigade masquée, chargée de maintenir l'ordre et la crainte.
    Avant d'atteindre l'âge des adultes désabusés, Rèm veut comprendre la raison de l'exil des habitants et la cause de la «catastrophe primordiale». Son esprit intrépide lui vaut vexations et réprimandes. Cependant, le Conseil finit par lui choisir «une partenaire» : la belle Raga. Sera-t-elle son ennemie ou sa complice ? Va-t-elle le suivre jusqu'au bout de sa recherche ?

  • L'arche d'amor

    Jean-Yves Loude

    «Je m'appelle Laurie et je vis dans une cité où les garçons font la loi. J'aimerais parler de Bal, une amie qui a changé ma vie et celle de notre quartier. Elle voulait juste construire une arche afin de récolter les voeux des gens pour imaginer une vie meilleure. Mais les Tartares, les caïds du quartier, en ont décidé autrement. Alors, avec l'aide de sa famille et de ses amis, Bal a décidé de se battre pour un rêve encore plus fou.» Une formidable leçon de tolérance et d'espoir. Une héroïne d'une bouleversante actualité, libre et courageuse, en lutte contre les préjugés.

  • Benjamin carpeaux, dit binbin, fait partie de la grande famille des porteurs de géants de douai.
    Mais le rêve de se glisser un jour sous les énormes jupes de monsieur ou madame gayant, est bien compromis par sa faible constitution. aussi binbin s'invente-t-il des aventures fabuleuses oú avec ses amis, il combat de vieilles malédictions pour sauver la ville. il conte ses exploits à son père qui lui répond avec humour et dérision. un dialogue tendre à deux voix s'installe oú se mêlent légendes et coutumes aux couleurs d'une fête animée.
    Mais qui portera cette année l'immense chevalier gayant ? et benjamin ne sera-t-il pas le premier surpris du tour que prennent ses complots ?.
    />

empty