• Depuis toujours, les pierres exercent une fascination sur l?homme. En raison de leur beauté, de leur résistance au temps, elles sont dotées de pouvoirs mystiques, thérapeutiques et magiques qui se transmettent de génération en génération.
    Il existe des pierres d?origine minérale, animale, végétale. La plupart sont réelles, d?autres fantastiques, chimériques, nées de l?imagination des Anciens.
    Les cent pierres qui figurent dans cet ouvrage ont été choisies pour leur apparence, leur originalité, leur intérêt mais aussi pour l?histoire qu?elles racontent, le rêve qu?elles procurent et le bien-être qu?elles apportent. Chaque pierre est unique et tisse un lien profond avec celui qui choisit de la porter en bijou ou de la faire figurer dans ses collections.

  • L?univers médiéval est captivant, flore réelle et fabuleuse sont indissociables. Chaque plante est porteuse d?une histoire, d?une légende, et fait appel à notre imaginaire. Découvrons les secrets authentiques issus des textes connus ou à découvrir du monde médiéval (l?illustre abbesse Hildegarde de Bingen, le botaniste Macer Floridus, le sulfureux Albert le Grand, le poète humoriste Rutebeuf et quelques autres personnalités). Découvrons les innombrables vertus du basilic, de la sarriette, de l?iris, de la jusquiame... Feuilletons les pages des manuscrits enluminés, les tapisseries aux millefleurs. Rêvons à la mandragore, plante emblématique qui apportait la richesse à celui ou à celle qui la possédait...

  • Personnalité charismatique du XIIe siècle, Hildegarde de Bingen, abbesse bénédictine allemande, fut longtemps méconnue en France. Ce n?est qu?en mai 2012 que le pape Benoît XVI annonce sa canonisation et quelques mois plus tard lui confère le titre exceptionnel de docteur de l?Église.
    Son ?uvre immense touche à tous les domaines et se révèle profondément moderne. Ses trois ouvrages théologiques retranscrivent ses visions, le message que Dieu lui dicte. Ils sont enrichis d?illustrations exécutées sous sa direction, chef d'o??uvre de l?enluminure. Ses écrits scientifiques abordent tant de sujets qu?aujourd?hui les adeptes de la naturopathie, de la phytothérapie, de la lithothérapie, de l?environnement s?y retrouvent. Elle aborde librement la gynécologie et la sexualité. Elle est la première compositrice de musique sacrée du Moyen Âge et linguiste elle créé une langue.
    Voix publique, elle se fait écouter des grands personnages de son époque. Hildegarde s?adresse à tous les publics. Cette femme fascinante, attachante, aux multiples talents, suscite l?admiration et le respect.

  • Cuisiner et manger au Moyen Âge.
    Histoire, produits, techniques, repas et recettes.
    Refonte de Cuisiniers et ouvrages culinaires du Moyen Âge (978-2-7373-6856-1).
    - L?ouvrage retrace l?histoire médiévale de la gastronomie avec notamment Taillevent (le premier des grands cuisiniers de France et d?Europe) et son célèbre Viandier.
    - L?ouvrage met en valeur la cuisine médiévale qui mérite d?être appréciée aujourd?hui : diététique, recherche des saveurs, des couleurs, de la variété des textures...
    - L?ouvrage présente des recettes établies à partir des différents manuscrits mais adaptées à nos goûts. Il permet de composer nous-même un repas dans l?esprit médiéval.

  • Ce livre présente 20 pierres incontournables : agathe, ambre, améthyste, chrysoprase, corail, cristal de roche, diamant, émeraude, grenat, hématite, jade, jaspe, lapis-lazuli, onyx, opale, perle, rubis, saphir, topaze et turquoise.

    L'auteur dresse un panorama synthétique de chaque pierre en différentes rubriques: étymologie, caractéristiques, provenance, histoire, vertus, joaillerie-orfevrerie, le saviez-vous ?
    Chaque pierre est représentée afin d'en faciliter la reconnaissance.

  • Professeur de lettres, Josy Marty-Dufaut nous fait partager à travers ses livres sa passion pour l'histoire et la littérature. Elle est l'auteur d'une série d'ouvrages consacrés au Moyen Âge et à la gastronomie historique. En recréant l'univers de la table, elle souhaite associer le lecteur à son désir de participer à la sauvegarde de notre patrimoine culinaire. Cuisinier et styliste culinaire, le travail photographique de Sébastien Merdrignac mêlant connaissance des produits et mise en valeur de ceux-ci communique le plaisir de cuisiner et l'envie de partager.

  • La plupart des châteaux de la Loire sont construits au Moyen Âge, puis embellis, restructurés au XVIe siècle, parfois démantelés et abandonnées à la Révolution pour revivre plus tard, les orages étant passés. Chaque château possède une âme, il est porteur d?une mémoire, d?une légende. Cet ouvrage les fait revivre le temps d?un festin avec pour chaque château un menu en rapport avec son histoire, à l?époque où il était au faîte de sa gloire. Entrer dans les cuisines du château, sonder leurs secrets, c?est les faire revivre l?espace d?un moment.

  • Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle ont été proclamés depuis 1987 premier itinéraire culturel européen et soixante-et-onze monuments ainsi que sept portions de chemins ont été inscrits en 1998 sur la liste du Patrimoine Mondial de l'Humanité. Le pèlerinage de Compostelle est unanimement reconnu, il est aujourd'hui un mythe mobilisateur. Chaque pèlerin a son parcours et son histoire.
    Cet ouvrage se propose de revenir aux sources de ce pèlerinage, de décrire la foi qui animait les foules qui parcouraient des milliers de lieues pour acheter leur salut auprès du tombeau de l'apôtre Jacques le Majeur, à Compostelle, dans la lointaine Galice. Les chemins étaient jalonnés de sanctuaires, d'églises, de cathédrales, la plupart abritant des reliques précieuses. Des hôpitaux furent édifiés de façon à assurer l'accueil des pèlerins.
    Partez sur les routes de France, faites une halte dans les sites emblématiques franchissez les Pyrénées, traversez le nord de l'Espagne jusqu'à Compostelle, devenez ce pèlerin du Moyen Âge qui arpentait les chemins pour gagner le paradis.

  • L?univers médiéval est captivant, flore réelle et fabuleuse sont indissociables. Chaque plante est porteuse d?une histoire, d?une légende, et fait appel à notre imaginaire. Découvrons les secrets authentiques issus des textes connus ou à découvrir du monde médiéval (l?illustre abbesse Hildegarde de Bingen, le botaniste Macer Floridus, le sulfureux Albert le Grand, le poète humoriste Rutebeuf et quelques autres personnalités). Découvrons les innombrables vertus du basilic, de la sarriette, de l?iris, de la jusquiame? Feuilletons les pages des manuscrits enluminés, les tapisseries aux millefleurs. Rêvons à la mandragore, plante emblématique qui apportait la richesse à celui ou à celle qui la possédait?

  • Les grandes peurs

    Josy Marty-Dufaut

    Peur de la mort, de l'Enfer, du Diable et de sa cohorte de démons, peur de la fin du monde, de la famine. Le monde du Moyen Âge est un monde de grands malheurs où règne la peur. Les guerres féodales d'abord et l'interminable guerre de Cent Ans maintiennent un sentiment d'insécurité. La société médiévale est sur le point de s'effondrer avec la plus grande catastrophe de l'histoire de l'Europe, une épidémie de peste qui entraînera avec 20 millions de morts en Europe. Les loups rodent autour des grandes villes, dans les campagnes, se nourrissant de chair humaine.
    Pourtant malgré ces cataclysmes, l'homme médiéval essaie de conjurer la peur. Les danses macabres dont les fresques décorent encore les murs de certaines chapelles sont un moyen artistique de la combattre en l'apprivoisant.
    Ces peurs ancestrales, archaïques sont aujourd'hui les mêmes mais de nouvelles sources de peur préoccupent l'homme moderne. Les sociétés changent, évoluent mais les peurs sont éternelles.

  • Les chevaliers nous font rêver : héros, courageux, intrépides, généreux mais aussi brigands au grand coeur, défenseurs des faibles, de la patrie. La chevalerie, mise en place à partir de l'an 1000 jusqu'au XVIe siècle, incarne les idéaux du Moyen Âge. Au-delà d'un destin individuel, ils ont joué un rôle prépondérant dans l'histoire de France.
    Vingt biographies individuelles nous plongent dans l'Histoire de France et dans les romans en vogue à l'époque. Retrouvons Roland l'intrépide, Guillaume d'Aquitaine le sage, Guillaume le Maréchal qualifié de meilleur chevalier du monde, Du Guesclin qui délivra la France des Grandes Compagnies et son adversaire le Prince Noir. Découvrons les compagnons de Jeanne d'Arc, Jean Dunois, La Hire. Partons en Terre sainte avec Godefroy de Bouillon, Raymond de Saint-Gilles, Richard Coeur de Lion. Rêvons aux chevaliers de la Table ronde en quête du Graal, aux prouesses de Lancelot, aux exploits des quatre fils Aymon. Témoins exemplaires d'un passé prestigieux, réels et imaginaires, les chevaliers appartiennent à notre mémoire collective.

  • Le crime nous passionne et nous terrifie. La multiplication des séries télévisées en est aujourd'hui la preuve. Les attentats, les assassinats politiques, les crimes en série, la folie meurtrière sont des thèmes que l'on retrouve à toutes les époques, notamment au Moyen Âge.
    L'assassinat du comte de Flandres et celui de l'archevêque de Canterbury, le meurtre du duc d'Orléans et de Jean sans Peur, crimes religieux et politiques jalonnent l'histoire du Moyen Âge. Le premier criminel en série est un compagnon de Jeanne d'Arc : Gilles de Rais qui bascule de la gloire dans la tragédie. Des questions sont encore sans réponse : comment le lumineux Gaston Phébus a-t-il pu commettre un infanticide ? Le viol de la duchesse de Salisbury appartient-il à la légende ou à la réalité ? Des crimes n'ont pas été élucidés à l'époque et les recherches continuent aujourd'hui autour des reliques d'Agnès Sorel. Les vengeances s'accompagnent de châtiments sanguinaires, véritables actes de barbarie qui font trembler.
    Les crimes du Moyen Âge sont si divers qu'ils ne peuvent qu'inspirer les amateurs de jeux d'aujourd'hui, de cuedos, les curieux de romans policiers. À l'exemple de Bran Stoker, l'inventeur du mythe de Dracula, le vampire sanguinaire, laissez-vous entraîner dans une réécriture moderne des affaires criminelles proposées dans cet ouvrage.

  • La chasse

    Josy Marty-Dufaut

    Depuis la nuit des temps, la chasse a été pour les hommes un moyen de se nourrir et de se vê..r. Au Moyen Âge, elle est avant tout un loisir de seigneurs, un sport royal et princier, obéissant à une codifica..on. Découvrez l'atmosphère fes..ve qui entoure l'art cynégé..que, chasse à courre avec ses meutes de chiens, ses équipages somptueux, chasse de vol avec ses rapaces majestueux, chasse de paysans avec les pièges, les filets. Cet ouvrage aborde également les techniques de chasse, le dressage des chiens et des rapaces, les différents gibiers, la législa..on alors en vigueur, ainsi que la médecine vétérinaire qui fait son appari..on au Moyen Âge. Partez en France sur la route de Gaston Phébus, le plus grand prince chasseur de tous les temps, visitez ses châteaux. S'intéresser à la chasse au Moyen Âge, c'est renouer avec une tradi..on, c'est faire revivre une par..e de notre histoire, c'est s'inscrire dans une con..nuité.

  • Après l'étude du " Viandier " et la présentation de ses nombreuses recettes, l'auteur, Josy Marty-Dufaut, s'intéresse au " Mesnagier de Paris ", ouvrage comportant le recueil culinaire le plus complet du XIVe siècle.
    " Le Mesnagier de Paris " renferme une collection de recettes d'une grande richesse. La cuisine qu'il propose est une cuisine proche de nos préoccupations actuelles, une cuisine facilement réalisable. Dans son ouvrage, Josy Marty-Dufaut s'attarde dans la première partie sur l'originalité de l'oeuvre, son contenu, ses objectifs et sur les caractéristiques de la cuisine médiévale. La seconde partie est consacrée à la transcription des recettes originales avec leur adaptation moderne.
    Citons quelques plats devenus des classiques de la cuisine médiévale : " le blanc-mengier de chappons ", appétissant poulet aux amandes, " la porée blanche ", onctueuse purée de blancs de poireaux, " le bourbelier de sanglier ", ragoût savoureux de sanglier, " la sauce cameline ", la plus connue des sauces, couleur cannelle, " le gravé d'escrevisses ", délicieux ragoût au coulis d'écrevisses, " les rissolles à jour de poissons ", étonnants beignets de poissons et de fruits secs, " les condoignacs ", délicates pâtes de coings.
    Le lecteur peut composer lui-même un menu selon les occasions, à partir des différents mets proposés. De somptueuses photos, recréant l'ambiance de l'époque, donnent au lecteur l'envie et le goût de réaliser ces plats. Aimer la cuisine médiévale, c'est être sensible aux goûts, aux couleurs, aux senteurs, c'est apprécier une cuisine riche et variée qui suit des préceptes de diététique, c'est aussi prendre conscience qu'il faut garder en mémoire ce qui est une étape incontournable de notre patrimoine culinaire.

  • Après le succès du Festin Médiéval, ouvrage qui comportait onze menus, voici l'un des plus anciens et des plus prestigieux manuscrits consacrés à la cuisine médiévale, le célèbre Viandier, de Guillaume Tirel, dit Taillevent, livre emblématique du Moyen Age.
    L'auteur, Josy Marty-Dufaut, reprend le manuscrit du XIVe siècle. La première partie de son livre présente un lexique se rapportant à l'ouvrage, une introduction détaillée et de nombreux commentaires. La seconde partie est consacrée à la transcription actuelle des recettes, accompagnées de somptueuses photos des plats réalisés dans l'ambiance de l'époque.
    Parmi les nombreuses recettes de Taillevent, toutes adaptées à nos goûts d'aujourd'hui, retenons quelques grands classiques de la cuisine médiévale : un brouet d'oeufs et du fromage, ragoût d'oeufs et de fromage, de couleur vert tendre, une tartre en quaresme, succulente tarte au poisson accompagnée de champignons, un mulard de rivière à la dodine, canard, sauce dodine, sur un lit de lentilles chaudes, enfin un taillé, gâteau safrané aux fruits secs.
    Les amoureux de cuisine médiévale et de cuisine en général seront conquis par ces recettes à la fois simples et raffinées, savoureuses et naturelles, qui font partie de notre patrimoine et qui nous replongent dans cette époque passionnante quenous aimons tant.

  • Le Roussillon correspond aujourd'hui au département des Pyrénées-Orientales.
    On le connaît également sous l'appellation " Catalogne Nord " ou " Pays catalan ", entité politique au Moyen Age, dépendant des comtes de Barcelone, qui a connu les règnes du roi de Majorque, d'Aragon, d'Espagne. L'histoire de la région a été marquée par la lutte incessante entre la couronne de France et la couronne d'Espagne, qui ne prit fin qu'avec le traité des Pyrénées en 1659. Ce pays, conquis par la force des armes, désire avant tout préserver son identité.
    Aujourd'hui, les pierres, témoins de l'histoire, patinées par le temps, s'offrent au regard du visiteur avec la sérénité des sages. Le Roussillon, s'étendant des rivages de la Méditerranée aux Pyrénées, présente des sites variés. Du prestigieux palais des rois de Majorque à Perpignan, de la superbe cathédrale d'Elne en passant par la plus modeste des chapelles perdue dans des endroits reculés, le Roussillon recèle des trésors architecturaux.
    Parcourez la route médiévale qui vous conduira à partir de Perpignan, joyau de la région, ville médiévale par excellence, des rivages de la Méditerranée aux frontières de l'Espagne. Ce guide offre la découverte de trente-six sites, tous d'un grand intérêt. A la fois culturel, pictural et ludique, il permet de voyager en s'instruisant tout en se divertissant.


  • l'auteur nous présente tout d'abord l'organisation d'un festin au moyen age.
    puis elle nous propose onze menus que nous pourrons réaliser grâce aux recettes accompagnant les textes d'époque. cet ouvrage agréable et pratique est accompagné d'une riche iconographie manuscrits du temps et photos des plats réalisés. alors que nous redécouvrons la cuisine de cette époque, et que les fêtes médiévales, toujours plus nombreuses, proposent des banquets médiévaux, cet ouvrage indispensable est aussi un guide pratique.


  • La folie des épices caractérise le Moyen Âge.
    Les cuisiniers s'en emparent et les font connaître aux classes favorisées, les médecins les jugent indispensables à la santé. Les épices sont à l'origine de fructueux échanges commerciaux, à la source de grands voyages.
    Les épices font partie de l'imaginaire de l'homme médiéval. Il les dote de nombreuses vertus, les pare de mystère, les embellit de légendes, ignorant tout des pays lointains où elles poussent en abondance, lui qui ne dépasse pas les limites de son village.
    Cet ouvrage vous invite à la découverte de chacune d'elles, à les apprécier. Retrouvez-les dans des plats emblématiques de la cuisine médiévale où elles apportent de la couleur, de la saveur, des arômes. Apprenez à acclimater quelques plantes sur votre balcon. Amusez-vous en famille à un test sur les épices. Partez en voyage sur la route des épices.

  • Les dragons

    Josy Marty-Dufaut

    Mythe ou réalité ? Les dragons hantent notre imagina..on, nous fascinent. Au Moyen Âge, ils font par..e de l'univers merveilleux et fantas..que qui caractérise l'époque. Dragons, basilics, tarasques, givres, quelles sont ces créatures qu'affrontent les héros, les pures jeunes filles, les saints les plus populaires capables de les terrasser ? Puisent-ils leur origine dans la réalité, sortent-ils tout droit de l'inconscient des hommes ?
    Découvrez-les et partagez les aventures des héros qui ont su les affronter, pures jeunes filles, chevaliers intrépides.
    Entrez dans la légende des dragons. Partez à leur recherche sur les routes de France où la plus pe..te église s'enorgueillit d'un chapiteau de dragons. Laissez-vous tenter par les jeux de le..res, les énigmes dont ils sont si friands. Devenez dragonologue.

  • Reconstituer un jardin médiéval s'inscrit dans les préoccupations de l'homme contemporain soucieux de la biodiversité, de l'environnement et de l'équilibre de la nature.
    La biodiversité végétale ne se cantonne pas au maintien des essences actuellement cultivées, elle consiste à réintroduire des plantes autrefois cultivées et longtemps oubliées, mais également à laisser une place aux plantes considérées comme sauvages. Les liens entre l'environnement maîtrisé que sont nos potagers et la nature sauvage sont nécessaires à l'accueil d'une faune utile et diversifiée. Il en était ainsi dans les jardins d'autrefois où les légumes, les herbes médicinales et condimentaires, les fleurs se côtoyaient et faisaient bon ménage. Le jardin médiéval est l'exemple même de l'éco-jardinage avant l'heure.
    Au Moyen Âge, le travail de la terre est une lutte contre la faim mais, peu à peu, l'homme découvre le plaisir de vivre dans la nature et l'exprime dans un des textes les plus célèbres de la littérature française, Le Roman de la Rose. Le jardin médiéval, espace clos, devient peu à peu un lieu de délices. Cultiver son jardin avec amour, consommer les légumes que l'on cultive soi-même, décorer son intérieur avec les fleurs coupées, c'est retrouver en quelque sorte le paradis perdu.

empty