Pocket

  • Et soudain tout se met à dérailler.
    Une heure plus tôt, Joanne était encore cette mère de famille sage et rangée, parfaite Californienne des années 1970. Il a suffi qu'un homme la jette de son vélo et lui vole son sac en l'insultant. Quelques instants sans conséquence grave, mais à l'intérieur d'elle-même, tout a volé en éclats. Elle n'arrive pas à reprendre le cours de sa vie. Son mari, ses enfants, ne la reconnaissent plus. Du fond de son désarroi, Joanne comprend qu'elle leur fait peur.
    Alors elle s'en va. Disparaît sans laisser d'adresse. Direction Las Vegas, la Cité du Péché où une main inattendue va se tendre vers elle, et où, plus qu'ailleurs, il est permis aux âmes brûlées de se réinventer...

  • Ma chérie

    Laurence Peyrin

    Dix ans durant, on l'a appelée « Ma Chérie ». Parmi les nantis de Miami, Gloria s'est longtemps promenée en fourreau de satin et cocktail à la main - belle et futile, insouciante et crédule. Si crédule qu'un jour, l'ex-Miss Floride 1952 se voit contrainte de retourner dans le village parental, déchue et sans un sou en poche. Dans le bus jaune où elle a monté sa valise, un homme lui demande la permission de s'asseoir sur l'unique place libre, à côté d'elle. Il est instituteur, grand et... noir. Sous les regards courroucés des autres passagers, Gloria accepte.
    Nous sommes en 1963. Martin Luther King a beau rêver, le monde n'est pas encore prêt à renaître. Mais peut-être « Ma Chérie » l'est-elle ?

  • « L'aile des vierges », c'est ainsi que l'on surnomme les chambres réservées aux domestiques à Sheperd House, illustre manoir du Kent où est engagée Maggie Fuller au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Petite-fille de suffragette, fille d'une sage-femme féministe, Maggie aurait pu prétendre à mieux que cette place de femme de chambre. Mais, en ces temps difficiles, la jeune femme cultivée et émancipée n'a d'autre choix que d'intégrer la petite armée d'intendants semblant vivre au siècle précédent. Elle aspire pourtant à un autre destin. Et elle n'est pas la seule au sein de Sheperd House... Contre toute attente, ce pourrait être le début de son long chemin vers l'amour et la liberté.

  • Les jours s'écoulent, un peu trop calmes, un peu trop sages, pour Hanna Reagan lorsqu'un grave accident de voiture la cloue sur un lit d'hôpital. La campagne irlandaise a ses charmes, ainsi que son romancier de mari, mais rien de pétillant comme sa voisine de chambre, une vieille dame malicieuse et mystérieuse répondant au nom de Zelda Zonk.
    À ses côtés, et n'ayant rien d'autre à faire pendant sa convalescence, Hanna se prend à rêver à une nouvelle vie, plus éclatante. Est-elle vraiment épanouie dans son hameau perdu, dans son mariage routinier ? Alors que Zelda lui conte son existence positive et joyeuse, Hanna se demande s'il est encore possible de changer la sienne.

    Cet ouvrage a reçu le Prix Maison de la Presse.

  • Miss Cyclone

    Laurence Peyrin

    À Coney Island, les manèges sont à l'arrêt. Face à la mer grise, Angela et June partagent une cigarette. C'est l'hiver de leurs 16 ans. L'hiver où John Lennon va mourir. L'hiver où les deux jeunes newyorkaises, si différentes mais complices depuis l'enfance, entrent dans l'âge adulte. Un secret, cette nuit-là, décidera de tout : les amours, les mariages, les rêves et les échecs. Tandis que la ville change, souffre ou s'amuse, les deux copines vivent côte-à-côte cet étrange Grand Huit : le cyclone de la vie.

  • Hanna

    Laurence Peyrin

    Pour oublier les périls qu'a surmontés son couple, Hanna a quitté l'Irlande et ouvert à New York une librairie/salon de thé dont le succès n'est qu'un début. Mais si l'avenir semble son unique préoccupation, c'est le passé qui hante Hanna. Eleanor, d'abord, gazouillant bébé de 6 mois dont la présence lui rappelle sans cesse un amour sacrifié... Et puis Zelda, la vieille dame à l'identité mystérieuse dont le souvenir solaire vient souvent la visiter.
    Il suffira d'un impromptu retour en terre natale pour, d'un souffle, écrouler le château de cartes qu'est devenue sa vie... Et rebondir à nouveau.

empty