• Longtemps restreinte à quelques oeuvres voire collections emblématiques, la littérature pour les publics jeunes s'est envolée à la fin du XXe siècle au point d'occuper une place majeure de l'édition contemporaine: du succès planétaire de Harry Potter à la vogue des dystopies, récits de vampire, fictions post-apocalyptiques mais aussi romances sentimentales, une galaxie se met en place avec ses contenus préférentiels comme ses codes de consommation. Comment se déploient les oeuvres plébiscitées, autour de quelles intrigues et de quels enjeux? Que nous disent les best-sellers de l'imaginaire collectif du Troisième Millénaire? Faut-il voir une contre-culture par laquelle les jeunes générations s'efforceraient de faire valoir une nouvelle vision du monde voire un modèle alternatif de société?

  • Ce livre est fondé sur une authentique et particulièrement rare approche ethnologique d'une firme industrielle, dans le contexte de la Côte-d'Ivoire.
    La démarche adoptée permet de rendre compte de la logique des échanges qui se déploient dans l'entreprise, en explorant simultanément les articulations essentielles qui lient cette dernière à la société environnante. Avec minutie, l'auteur montre comment les rapports hiérarchiques internes se jouent sur deux registres majeurs, ceux du politique et de la parenté, et reposent sur un mode de domination inscrit dans la continuité du passé colonial.
    La problématique de l'articulation qui se dégage de cet ouvrage est un modèle qui restitue les complexités des situations empiriques. La combinaison de différentes échelles d'analyse offre ici une lecture renouvelée de l'histoire politique de la Côte-d'Ivoire. Elle permet, par delà la singularité d'un terrain ethnologique, de comprendre le sens, des transformations sociales en cours, liées aux mutations économiques et idéologiques de la mondialisation.
    Les enseignements que l'on retirera de cette étude dépassent donc le seul cadre africaniste. Elle ouvre des perspectives comparatives en regard de terrains culturellement éloignés, dans les sociétés dites du Nord ou du Sud. Elle permet ainsi de repenser l'insertion d'entreprises semblables à celle étudiée, dans le système économique global.

  • Le Clos de Vougeot : l'âme du vignoble bourguignon Nouv.

    Il est probablement le plus connu de tous les clos bourguignons. Il paraît immuable, éternel, mais il n'est cependant pas né en un jour, ni même en un siècle. Le Clos de Vougeot illustre le long effort des hommes, des moines cisterciens au XIIe siècle jusqu'aux vignerons d'aujourd'hui, pour créer ici un vin d'exception.
    De Stendhal à Karen Blixen, en passant par tant d'écrivains et critiques spécialisés, les vins du Clos ont fait couler beaucoup d'encre. Son château a quant à lui fait verser beaucoup de vins. Cadre de réceptions réputées à travers le monde entier, la bâtisse millénaire aux proportions parfaites est aujourd'hui le chef d'ordre de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Elle vit au rythme des saisons du vignoble, qui marquent ses « Chapitres » tout au long de l'année.
    Ce livre lève le voile sur les légendes et la réalité du Clos de Vougeot depuis ses débuts jusqu'à nos jours. Petites et grandes histoires s'entremêlent pour créer un récit haut en rebondissements, qui se complexifie à mesure que le Clos se morcelle inexorablement.
    Il détaille également près de 70 exploitants qui ont la chance d'avoir un pied, voire deux, dans ce morceau de choix du patrimoine viticole bourguignon.

  • Les journalistes proposent une chronique de l'actualité politique française en 2015, à travers les propos, hors micro, qu'ils ont recueillis lors de déjeuners avec des personnalités politiques.

  • Une chronique dans les coulisses de la vie politique française à travers les propos tenus hors caméra par les politiciens, des attentats de janvier 2015 au retour en politique de N. Sarkozy en passant par la rupture Hollande-Trierweiler.

  • Ancienne république de l'URSS, l'Ouzbékistan est devenu indépendant en 1991. Pays le plus peuplé d'Asie centrale, il est dirigé par un régime policier qui s'est converti sans transition du communisme à l'identité nationale comme idéologie. Voici une exploration au travers des différentes facettes de la société dans l'Ouzbakistan postsoviétique.

  • Ce numéro fait dialoguer l'anthropologie et le travail social pour examiner les postures que les chercheurs et/ou les professionnels adoptent alors que toute une série de lois transforment leurs univers de travail. Comment nos outils, nos procédures, nos dispositifs en sont-ils affectés ? Notre marge de manoeuvre est-elle bornée par les lois ? Par notre propre subjectivité revendiquée ? Au travers d'articles, d'entretiens, de réactions, ce numéro explore les manières de créer des espaces de liberté. Il met au jour des points de subjectivité et d'analyse communs aux chercheurs et aux travailleurs sociaux.

  • Pourquoi aimons-nous tant croire aux complots ? À l'âge proclamé de l'hyperinformation, d'internet et de la surexposition, de la transparence et de l'urgence médiatique, on aurait pu penser que la théorie du complot, qui n'aime par essence que l'obscurité, le temps et le secret, était vouée à s'exténuer et disparaître. Or, c'est tout le contraire : plus on proclame la transparence, plus le soupçon se diffuse : on nous cacherait quelque chose ! Nous serions manipulés, des desseins cachés seraient à l'oeuvre : 11 septembre, affaire DSK, OVNI, révolutions arabes. La vérité serait ailleurs. Forcément ailleurs. Jusqu'où ira notre parano ? Y aurait-il donc un ressort plus profond expliquant son ancrage dans les sociétés contemporaines ? Et si notre parano moderne était l'expression paradoxale d'une quête de sens que la surenchère médiatique ne parvenait pas à satisfaire ? Un essai simple, passionnant, actuel.

  • Cet ouvrage s'interroge sur les nouvelles articulations de l'économie, du travail et du politique dans le cadre de la mondialisation. La conjoncture actuelle d'expansion du capitalisme et de généralisation des rapports marchands engendre des mutations décisives dans l'ensemble des sociétés. Les auteurs offrent des pistes de recherches anthropologiques pour comprendre les situations sociales concrètes et analyser la diversité de leurs réponses à ce cadre général.

  • Après les attentats de janvier, comme après chaque événement tragique, les théories du complot se sont enchaînées, plus ou moins réalistes, plus ou moins documentées, plus ou moins malveillantes. Pourquoi ce besoin inouï de toujours croire « qu'on ne nous dit pas tout » ?
    À l'époque de l'hyper-information, d'internet, de la surexposition, on aurait pu penser que ces théories allaient s'essou er. C'est exactement l'inverse : plus on proclame la transparence et la di usion de l'information, plus le soupçon se di use ! Et si notre parano moderne était l'expression paradoxale d'une quête de sens que la surenchère médiatique ne parvenait pas à satisfaire ?

  • Les « autres mondes » sont aujourd'hui au coeur des pratiques culturelles des jeunes et des moins jeunes, à la recherche d'une immersion ludique, d'une plongée dans l'imaginaire. Cet ouvrage interroge la façon dont s'entrelacent aujourd'hui ces trois notions de « fiction », de « monde », de « jeu » et observe le motif récurrent des mondes dans la fiction contemporaine afin de mieux comprendre les différentes modalités de l'évasion dans d'autres univers.

empty