• La vallée de l'abeille noire Nouv.

    Yves-Élie Laurent nous accueille dans sa vallée nichée au coeur des Cévennes, où les abeilles prospèrent à l'heure même où elles sont décimées partout ailleurs. Cet apiculteur poète raconte l'élevage, la biologie et l'éthologie des abeilles noires, cette espèce ancienne, frugale et vivace capable de traverser les plus âpres bouleversements climatiques depuis des millénaires. Ce faisant, il nous propose une réflexion poétique sur notre rapport au monde sauvage qui nous entoure.

  • La nuit

    Elie Wiesel

    Né en 1928 à Sighet en Transylvanie, Elie Wiesel était un adolescent lorsqu'en 1944 il fut déporté avec sa famille à Auschwitz puis à Birkenau. La Nuit est le récit des souvenirs qu'Elie Wiesel conserve de la séparation d'avec sa mère et sa petite soeur qu'il ne reverra plus jamais et du camp où avec son père il partage la faim, le froid, les coups, les tortures... et la honte de perdre sa dignité d'homme quand il ne répondra pas à son père mourant. « La Nuit, écrivait Elie Wiesel en 1983 est un récit, un écrit à part, mais il est la source de tout ce que j'ai écrit par la suite. Le véritable thème de La Nuit est celui du sacrifice d'Isaac, le thème fondateur de l'histoire juive. Abraham veut tuer Isaac, le père veut tuer son fils, et selon une tradition légendaire le père tue en effet son fils. L'expérience de notre génération est, à l'inverse, celle du fils qui tue le père, ou plutôt qui survit au père. La Nuit est l'histoire de cette expérience. » Cet ouvrage est paru en 1958 aux Editions de Minuit et c'est le premier ouvrage d'Elie Wiesel qui est, depuis, l'auteur de plus de quarante oeuvres de fiction et non-fiction. Prix Nobel de la paix en 1986, il est titulaire d'une chaire à l'université de Boston. La Nuit a fait l'objet d'une nouvelle traduction aux Etats-Unis, en janvier 2006, avec une préface d'Elie Wiesel, et cette édition connaît un succès considérable.

  • De l'Europe improbable à l'Europe révélée par les crises : un art de décider à contretemps, horripilant parfois, mais dont la puissance réformatrice apparaît a posteriori. Un hommage à la résilience de la construction européenne.
    Crise de l'euro, crise migratoire, Brexit, et maintenant Covid-19... Depuis une décennie, l'Europe est en crise permanente et suscite des réactions contradictoires : rejet des interventions touchant à la souveraineté nationale, mais demande urgente de solidarité sans condition.

    La réponse de l'Europe se joue en trois temps. Elle déçoit d'abord : son intervention est tardive et inadaptée. Mais après ce temps de retard, la machine communautaire se réveille et l'action prend de la consistance. Enfin, l'Union franchit les lignes jaunes et, comme surprise par son audace, se prend à s'imaginer en puissance à l'égal de la Chine ou des États-Unis.

    Cette valse à trois temps est au coeur de ce livre, avec sa dramaturgie et ses personnages-types. Elle laisse aussi percevoir les craquements du monde ancien qui avait sacralisé la règle.

    Ni Léviathan supranational, ni syndic des nations, le projet européen se révèle dans l'épreuve lorsque l'Europe passe au politique, c'est-à-dire à la décision. C'est cette souveraineté partagée qui lui permettra d'apporter une réponse politique à un monde discordant, habité de nouveaux rapports de force.

  • Voici un savoureux bestiaire, plein d'humour et de fantaisie qui nous montre non pas l'animal décrit en vis-à-vis, mais un autre, souvent en relation avec l'animal qui est censé être étudié. Ainsi le guépard boude pour poser devant l'illustratrice... mais le gnou, lui, profite de l'absence de son prédateur pour se montrer !
    Le renard s'annonce comme très malin, mais il est surtout... invisible et très raplati parce qu'un ours (que l'on voit) s'est assis dessus ! On ne verra pas non plus la libellule mais la grenouille qui vient de l'avaler, pas plus que la baleine qui ne rentrait pas dans l'album mais un hippocampe qui accepte de faire le beau à condition d'être grossi 5 fois !
    On chemine ainsi vers un drôle d'animal : un enfant qui aime jouer... tel un vrai petit singe.

  • « Quand les jeunes m'interrogent, je leur réponds que le plus important est de s'opposer activement, par la parole, à toute tentative d'ostracisme. Il faut s'y opposer en se rappelant que nous sommes tous égaux, que nous avons tous les mêmes droits, que nous pouvons tous vivre ensemble à condition qu'il y ait un respect mutuel. » Suite à la parution de son premier ouvrage, J'avais 15 ans, et aux réactions des jeunes publics à qui il raconte Auschwitz, Élie Buzyn a tenu à revenir dans un entretien sur certains sujets qui lui paraissent d'une cruelle actualité. Pour que les générations d'aujourd'hui deviennent à leur tour des témoins du témoin qu'il est lui-même et des garde-fous contre la haine et ses conséquences.

  • Ce soir-là à Morneville tout semble paisible. Pourtant, une ombre veille près du Monster Game...

    Noa et Louis n'ont pas été invités à l'anniversaire de Morgan. Tant pis ils iront quand même ! D'autant que la fête se déroule dans le tout nouveau Monster Game de la ville... Mais très vite la fête dérape : un voleur est à l'oeuvre dans le centre. D'escape game en laser game, Noa et Louis se lancent sur sa piste. À leurs risques et périls...

  • Ce soir-là à Morneville tout semble tranquille. Et pourtant...
    Alors que Noa et son copain Louis gagnent un peu d'argent de poche en apportant des fleurs sur les tombes, un homme est agressé dans le cimetière. Par qui ? Pourquoi ? Bien décidés à le découvrir, ils surveillent de près les allées et venues. Mais à s'approcher trop près du coupable, nos deux héros prennent des risques...

  • Dino vit sur un îlot infertile en compagnie de l'Amiral et d'une trentaine de personnes. L'Amiral est le grandpère du garçon, mais aussi le chef incontesté et le grand créateur de tout ce qui se trouve sur l'îlot. Dino rêve d'ailleurs, mais l'ailleurs est lointain, dangereux, pollué, tandis que sur l'île, grâce aux systèmes mécaniques inventés par l'Amiral, les habitants ne manquent de rien. Un jour, alors que toute vie est censée avoir disparu, Dino et ses amis trouvent un animal étrange. Cette découverte et d'autres événements inhabituels viennent gripper la bonne organisation de l'îlot : le garçon s'interroge et enquête. Ce qu'il va découvrir remettra en question tout ce qu'il croit savoir...

  • Zoey est la soeur de Dalton et la meilleure amie d'Adrian, à qui sa tante Vic voudrait bien la voir mariée. À trente ans à peine, elle a monté sa propre entreprise de traiteur avec Sally, son assistante, devenue amie, qui aime bien Dalton. Elle n'écoute jamais les conseils de Fran, sa mère, ou de Nana, sa grand-mère adorée, mais se confie le soir à son chat, Sushi. Sinon, la vie de Zoey n'est pas compliquée. Encore moins quand elle rencontre Matthew Ziegler, le critique gastronomique le plus influent de New York, un type parfaitement imbuvable qui semble bien décidé à mettre sa cuisine à l'épreuve, jusque dans les moindres détails...
    Voici une comédie cent pour cent new-yorkaise, sexy et efficace ! Ce chassé-croisé amoureux contemporain porté par des dialogues vifs et percutants, rythmé par mille et un rebondissements, révèle une héroïne au caractère volcanique. Un roman d'amitié, une histoire familiale, une passion torride : et si Elizabeth Bennet s'était réincarnée au XXIe siècle dans une jeune cuisinière américaine ?

  • Cézanne

    Elie Faure

    • Casimiro
    • 19 Février 2021

    « Rien ne l'attirait dans le monde hors les combinaisons colorées et formelles que la lumière et l'ombre imposent aux objets pour révéler a l'oeil des lois si rigoureuses qu'un haut esprit peut les appliquer à la vie pour lui demander ses directions métaphysiques ou morales. Il ne voulait être que peintre. S'il apercevait au monde sensuel des correspondances spirituelles, c'est par le monde sensuel seul qu'elles se révélaient à lui, et c'est toujours à lui qu'elles le ramenaient. Il était peintre. »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Après une enfance heureuse en Pologne au sein d'une famille juive, Elie Buzyn va subir l'indicible : sa déportation à 11 ans et l'assassinat des siens ; le ghetto de Lodz, Auschwitz à 15 ans, la marche de la mort, Buchenwald.

    Lorsqu'il est libéré à 16 ans, il ne parle que le Polonais, le yiddish, et l'hébreu. Comment retourner à la normale ? Après avoir frôlé la mort, connu un état de sous-nutrition extrême, la libération et le retour à la vie sont complexes. La traversée de la frontière entre deux milieux sera pour lui un temps crucial qui aura duré des décennies... Ses expériences passées continuent d'exister en lui, en un magma éruptif qui peut surgir à tout instant.
    Mais il a agi, résisté, et réappris à vivre. Le chaos libère une grande source d'énergie qui lui a permis de développer une créativité de la vie où rien ne pouvait lui paraître insurmontable. Encouragé par les voix du passé et par le soutien de leurs morts, il a tenté de reconstruire ailleurs ce qui a été brisé. Il livre le récit d'un étrange périple passant par la France, la Palestine, l'Algérie.

    Chirurgien-orthopédiste, il s'engagera auprès des laissés pour comptes et des victimes que les nazis avaient voulu torturer et éliminer : témoins de Jehova, malades psychiatriques, personnes très âgées,... parfois dans des conditions difficiles, sans infrastructures sanitaires.

    Un parcours unique et atypique, éclairé par le regard d'Etty Buzyn, son épouse, écrivain et psychanalyste.

  • Véritable tour du monde de l'architecture d'aujourd'hui, cet ouvrage invite le lecteur à la découverte de demeures remarquables, inventives et innovantes.
    De Londres à Casablanca, en passant par Singapour, Sidney ou San Francisco, l'architecture doit prendre en compte les réalités de l'environnement et de la population. Les grands principes du modernisme sont ainsi adaptés aux différents climats, aux densités urbaines, aux usages locaux.
    La maison individuelle en ville est un terrain d'expérimentation pour les architectes. Les questions d'intimité, de luminosité et d'occupation de l'espace sont au coeur des réalisations présentées dans cet ouvrage.
    Riche de plus de 350 illustrations, ce livre défie le temps et l'espace afin de compiler un panorama de l'architecture urbaine d'aujourd'hui.

  • Enfants de 1995 : Nés dans un monde post-guerre froide qui commence juste à trouver son équilibre, nous avons fait nos premières quenottes sur un Teletubbie avant d'être pris par la fièvre des Pokémon. De la chute du World Trade Center à la tektonik en passant par Fatal Bazooka et la vague des Youtubers, nous avons grandi plus vite qu'un Tamagotchi branché sur une connexion haut débit. La cybergénération est en marche...

  • La boxe n'est pas un sport, elle est une identité faite de douleur et de lumière, de gloire et de défaites. Elle a ses codes et ses destins cabossés comme ceux des héros des films noirs. Comme celui de Max Baer, hanté par les deux hommes qu'il a tués sur le ring. 

  • Napoléon

    Elie Faure

    Paru le 5 mai 1921, jour du centième anniversaire de la mort de Napoléon, cet essai historique et politique flamboyant restitue au vainqueur d'Arcole, « poète de l'action », toute sa dimension artistique et révolutionnaire. Le libre portrait de ce fils de 1789 et père de l'Europe, génie et Janus, constitue une oeuvre littéraire à part entière qui déborde la religion des faits pour mieux frapper l'imaginaire.
    Quatorze chapitres éblouissants dont l'originalité et la beauté ont inspiré le film culte d'Abel Gance ; quatorze joyaux dont l'éclat et la modernité sont soulignés par Michel Bernard dans une préface inspirée.

  • Entre le 30 juin 1764 et le 19 juin 1767, une bête sème la terreur dans la France paysanne de la région du Gévaudan (qui correspond globalement à l'actuel département de la Lozère). L'histoire de la « Bête du Gévaudan » dépassera très rapidement le fait divers et donnera naissance à toutes sortes de superstitions et de récits horrifiques. Le pouvoir royal enverra des troupes pour éliminer cette bête et mettre un terme à toutes les interprétations.

    Car la créature tue et déchiquette hommes, femmes, enfants. On lui attribue une centaine de meurtres dont on ne sait si leur auteur est un loup, un chien, une hyène... un loup-garou, peut-être ? La rumeur s'emballe...

  • Histoire de l'art

    Elie Faure

    Vaste fresque qui va de la préhistoire au début du XXe siècle, cette célèbre Histoire de l'Art n'avait jamais été publiée à ce jour en un seul volume. Issu des cours à l'Université populaire qu'Élie Faure donnait à Paris, ce projet, commencé en 1909, et repris plusieurs fois à chaque réédition avec des ajouts et des compléments, se présente comme une synthèse majeure de tous les arts des différentes civilisations. Cet ensemble symphonique s'impose par la hauteur de ses vues, l'immensité de son savoir et la profondeur de ses analyses. Élie Faure ne connaît nulle limite ni dans le temps ni dans l'espace. Tout ce qui relève de l'esprit créateur de l'homme le passionne. Le récit se décompose en quatre parties : L'Art antique, L'Art médiéval, L'Art renaissant et L'Art moderne. Si les grandes disciplines telles l'architecture, la sculpture et la peinture sont largement mises à l'honneur, Élie Faure s'intéresse aussi à d'autres formes d'art qui relèvent du quotidien ou de la cérémonie. Dans un style profondément lyrique, il compose de vastes tableaux qui frappent les imaginations et se font écho par un jeu de correspondances.

    « Oeuvre majeure d'Élie Faure, écrit Dominique Dupuis-Labbé, l'Histoire de l'Art est un poème lyrique autant qu'un traité d'esthétique, un roman de l'humanité créatrice depuis les origines jusqu'aux années vingt et trente, et une méditation autant qu'une exploration passionnée, et n'a rien à voir avec ce qu'il appelait "un catalogue sec des oeuvres plastiques des hommes" ».
    189 illustrations reproduisent les oeuvres les plus représentatives de chaque époque et de chaque civilisation. Des tableaux synoptiques et un index accompagnent le texte.
       

  • « Je m'appelle Oscar Pill et je ne suis pas un garçon comme les autres. Je suis un Médicus : j'ai le pouvoir extraordinaire de voyager dans n'importe quel corps vivant. Comme mon père, qui fut autrefois célèbre avant de disparaître. Aujourd'hui, l'humanité entière est à nouveau menacée : Skarsdale, le sombre Prince des Pathologus, s'est échappé de sa prison. Et moi, j'ai été choisi pour l'affronter.
    Il me faut braver tous les dangers et rapporter un Trophée d'un endroit où je ne suis jamais allé. Un univers mystérieux qui se trouve... dans le corps humain. »

  • Déployer une stratégie digitale via un plan d'action marketing sur le web n'est plus optionnel! Les entreprises l'ont bien compris, le digital est incontournable pour atteindre les deux principaux objectifs assignés aux directeurs marketing que sont la croissance et l'expérience client. Pour favoriser le développement de son activité, le digital offre les moyens d'optimiserle tunnel de vente.L'ambition est de développer une vision 360°sur le marketing digital en couvrant l'ensemble des défis auxquels sont confrontés les professionnels du marketing dans leurs diverses pratiques du digital. L'ouvrage couvre les défis digitaux portant tant sur les fondamentaux du marketing que sur les aspects plus communicationnels.

  • L'aube

    Elie Wiesel

    " pourquoi j'essaie de vous haïr, john dawson ? parce que mon peuple n'a jamais su haïr.
    Sa tragédie, au cours des siècles, s'explique par le manque de haine dont il fit preuve à l'égard de ceux qui, souvent, réussirent à l'humilier, notre seule chance, à présent, john dawson, c'est de savoir vous haïr, c'est d'apprendre l'art et la nécessité de la haine. ".

  • Pour ne plus avoir à répondre aux questions sur son père, Grisha s'est coupé la langue. Il avait treize ans. Aujourd'hui, il est prêt à entendre son histoire, celle de Paltiel Kossover, poète juif assassiné. En retraçant le destin de son père, il plonge au coeur de toutes les violences du XXe siècle. Le témoignage qu'il recueille devient pour lui une mémoire retrouvée.

  • Oscar est désespéré : depuis un an, plus le moindre signe des Médicus, et ses pouvoirs semblent s'être volatilisés? Jusqu'au jour de l'épreuve de la Passerelle, qui le précipite dans le second Univers intérieur, celui des Royaumes des Souffles et de Pompée. Mais surprise : quatre jeunes Médicus se joignent à lui pour ce voyage. Parmi eux, celui qu'il n'attendait pas et sans doute le pire de tous : Moss, son ennemi juré.
    Les aventures périlleuses et les décors s'enchaînent alors dans ces deux Royaumes dont il doit rapporter les deux parties du second Trophée? et peut-être la mystérieuse et très secrète Table d'émeraude qui pourrait ramener son père à la vie.

empty