• Issue du monde médiéval occidental, la légende de Tristan et Yseut reste une référence, conférant une tonalité d'absolu à l'amour, à la passion qui lie deux êtres. Si le personnage de Tristan a souvent été analysé, peu d'études littéraires détaillées ont mis en valeur le personnage d'Yseut. "Yseut : la vie, la mort, le renouvellement" s'efforce de comprendre ce personnage triple à la lumière des recherches de C.G. Jung sur l'inconscient collectif et, notamment, sur le principe féminin. Yseut illustre les différentes facettes de l'amour, les différents rôles de la femme, montrant à quel point le féminin est créateur, guérisseur, aussi bien que destructeur. L'exploration des antécédents mythologiques qui ont contribué à forger le personnage d'Yseut, les comparaisons entre différentes versions, entre des mythes analogues, la recherche des schémas narratifs et des symboles, l'amplification des éléments ou des images caractérisant Yseut : autant d'analyses approfondies pour que transparaisse, se dégage, s'universalise le sens de ce personnage. Ou, en termes junguiens, pour que l'archétype émerge de l'inconscient collectif. Grâce à ce travail, un pont est jeté entre la littérature et la théorie des archétypes telle que l'a conçue C.G. Jung, c'est-à-dire directement liée à l'analyse des mythes.

empty