Edilivre-aparis

  • « Vive joie de l'enfant, il a découvert "le truc" de mon tour de magie. Fin de comptine, ce sera toi le roi des cons. Grand éclat de rire. "Ce sera toi le roi des cons", j'entends sa joie même par téléphone. Exposition féline, que de beauté...et quelle puanteur ! Ils demandent un avis sur des livres non expédiés, quel culot chez LivrEdi ! »

  • Il s?agit de la transformation d?un être marginal vivant en lisière de forêt, ésotériste notoire et prophète raté, objet de sourires dans ce bourg du sud-ouest. Mais que se passe-t-il dans la ferme de chez Lauti ? D?où proviennent ces cris effrayants en pleines nuits. Hantise ? Des faits que certains qualifient de paranormaux et que nient pourtant farouchement les esprits forts ?

    C?est une véritable guerre de la pensée entre les matérialistes, rationnels et pragmatiques et les spiritualistes, qui volent dans d?autres cieux. Et soudain? Comment Mathys, le héros, va-t-il devoir dépasser ses propres fantasmes spirituels en quelque chose de beaucoup plus grand. Mais, a-t-il vraiment vécu une NDE ? Et qui est donc cette personne qu?il doit aider ?

  • L?empire franc et la société chrétienne, attaqués et bousculés de toutes parts, de l?extérieur comme de l?intérieur, sont en pleine déliquescence. Les Arabes font encore des razzias dans toute l?Aquitaine, les Normands sèment la terreur par leurs incursions destructrices tandis que les enfants de Louis le Pieux, fils de Charlemagne, se livrent de sanglantes batailles d?héritages. Les mythes, les antiques croyances, le merveilleux, la foi se mêlaient étroitement aux réalités de la vie. De ce fait, on supportait l?insupportable avec résignation, car l?existence sur la terre était une sorte d?épreuve de foi et l?on avait droit qu?à une seule et unique épreuve. Ceci est l'histoire romancée des moines de l'abbaye de Conques et de la translation furtive des reliques d'une sainte d'Agen afin de dévier le trajet des tous premiers pèlerins de Saint Jacques de Compostelle. Époque de barbarie et de foi, d?enluminures saintes et de folies religieuses, de sorcellerie et dévotions mystiques. Comment l?abbé Bégon, fou de Dieu, va-t-il devenir assassin et tortionnaire à cause d?un amour impossible?

  • «Tu vois, fit le cafetier, il est plus heureux que toi. Il ne se pose jamais de questions qui n?ont pas de réponse lui. Dans la vie, on a déjà trop souvent le choix entre le malheur et le? malheur, alors si t?as des états d?âme, t?es foutu. Lui, tu vois, heureux. J?ai faim, je mange, j?ai soif, je bois, et si je vois un minou qui passe, j?essaye de me le coincer sans mauvaise conscience. Heureux !
    - Oui. Comme un animal quoi ?
    - Ho, tu sais, on n?est pas beaucoup plus que ça. En définitive, vivant aujourd?hui, mort demain? » Dans un tranquille village, ce qui aurait pu être un événement enrichissant, à tout point de vue, va se révéler être la mise à nu des profondeurs sombres des êtres. Sur un ton sarcastique où l?humour de bistrot se mêle au drame, issu d?une vengeance meurtrière, l?auteur dépeint ici une société humaine souvent infantile, passant d?un extrême à un autre extrême, dans sa quête aveugle du bonheur et de la jouissance.

  • C?est à travers l?écran d?un ordinateur que communiquent tous les jours Léodivinci, artiste peintre qui cherche vainement une galerie pour exposer ses toiles et Piquick un caissier dans une supérette qui en a marre de sa fonction de tapeur de tiroir-caisse. Une amitié naît entre eux, leurs déboires individuels les soudent peu à peu et ils finissent par devenir amis sans se connaître. Mais qui se cache vraiment sous ces pseudos ? L?un et l?autre dissimulent leur vraie personnalité et les lourds secrets qu?ils portent sont heureusement bien à l?abri derrière cet écran salvateur ? Tout va bien jusqu?au jour où ils décident de se rencontrer et de tout se dire? Une aventure commence avec des tas de rebondissements, du mystère, de l?amour, de la mort, un cocktail explosif à ne pas manquer !

    Sur une idée originale d?Emmanuelle Mairet et coécrit par Mario Bonavia, ce livre, pianoté à quatre mains, nous réserve beaucoup de surprises. Les personnalités de l?un et l?autre transpirent à travers les pages. Ils se sont rencontrés sur le Net il y a quatre ans, un coup de foudre qui les a amenés à travailler ensemble notamment sur le roman de Mario Le Clown et la Colombe qu?Emmanuelle (ayant eu un véritable coup de c?ur) a corrigé et illustré. Il est en vente chez Edifree.fr.

  • Toute sa vie, Ian s'est cru orphelin. Devenu médecin, il se rend compte qu'il est un chaman descendant d'une longue lignée. De retour à Azrael prêt à découvrir son héritage, il retrouve Vincent, son ancien amant, et réalise avec surprise que cet homme mi-chaman mi-vampire est son âme soeur, avec qui il ne cesse de se réincarner.

  • Des haïkus, instantanés de la réalité.
    Des "colliers" de haïkus, petits films.

  • L'auteur de cet ouvrage nous livre des haïkus réguliers (et irréguliers), quelquefois en courts chapelets, sur son enfance en Toscane, son premier job à Milan, des haïkus de voyage à Bali et une partie nettement plus fournie sur la période 2013-2014 à Paris.

  • Dès le départ, ni le Pr Montagnier ni le Pr Gallo n'ont pu isoler, purifier et étudier de manière scientifique un rétrovirus qui serait responsable ou pas de la transcriptase inverse. Les protocoles expérimentaux nécessaires pour démontrer l'existence du virus n'ont pas tous été respectés. Les tests de dépistage et la charge virale montrent plusieurs défauts qui ne sont pas pris en compte, or des décisions cliniques furent établies à partir de leurs résultats. Les données statistiques sont basées sur des tests de dépistage faussement interprétés, et des logiciels surévalués. Les traitements officiels eux-mêmes provoquent le SIDA car ils sont très toxiques au niveau des mitochondries et génèrent des effets secondaires considérables. Le SIDA est guérissable.

  • « La Légende de Saint Julien l´Hospitalier est un des plus beaux textes de Flaubert. Il y donne libre cours à son imagination romantique, tout en la contenant dans les limites de l´esthétique réaliste.
    António Rodrigues et Mário Gonçalves, les auteurs de ce travail très rigoureux et pénétrant, ont su utiliser des méthodes d´analyse structurale et de mytho-critique de façon à éclairer l´organisation des événements, les contenus des personnages, la magie de l´espace et la langue si personnelle de Flaubert.
    Ils nous ont donné une étude qui, tout en étant parfois schématique, nous conduit lucidement à l'intérieur du texte. On ne peut que vanter, de surcroît, leurs qualités pédagogiques et didactiques. »

  • L'abstraction est un risque inhérent aux grands thèmes de l'évolution de notre humanité et aux ultimes questions sur l'avenir du monde. Il apparaît pourtant clairement que notre société oublie que les étrangers sont des êtres humains. Mais tant que quelque chose n'est pas dite pour être déplorée et non le contraire, il en est qui continuent à en souffrir au moment où d'autres en meurent. Quiconque lit les motivations exposées dans cet ouvrage découvre avec reconnaissance, avec surprise et avec humilité les facettes d'un dévouement fantassin en faveur d'un monde où l'ici et l'ailleurs se rencontrent et, au lieu de s'affronter, trouvent un prestigieux terrain d'entente ; s'harmonisent et fusionnent. Le monde de l'unité des peuples unis en lieu et place de l'unité des nations unies.

  • Les Héritiers du rêve raconte l'histoire d'un jeune adolescent, Marty Travis, hanté dès son jeune âge par des cauchemars. Il découvre au fil des jours qu'il possède des dons hors du commun et apprend un secret bien gardé par ses grands-parents. Pendant ce temps, la ville de Gosfercity est aux prises avec d'étranges disparitions et des meurtres qui font l'objet d'une rigoureuse enquête par le BECS (Bureau des Enquêtes Criminelles Spéciales).

    Une histoire palpitante remplie de suspense, dont les personnages colorés ne manqueront pas de vous surprendre.

  • Aimer, n'est parfois pas être aimé pour toujours, maman ! Et dans un monde où rien ne ressemble plus à la main gauche que la main droite, pour peu qu'elles tiennent plus que des instruments à tuer ; un monde où le bien et le mal s'entremêlent, s'équilibrent et se superposent, et où l'amour et la haine se confondent comme deux quantités de densités différentes et variantes ; un monde où les morts n'ont plus qu'une seule couleur et où les victimes ne reçoivent plus de leçons d'autrui ; pour un enfant sans famille mais avec des familles [...] s'aimer plus que la vie, est moins important que s'aimer plus que tout [...].

  • « Moi John O'Kelly, je vis au début du XXèmesiècle dans un petit village de 200 habitants. Principalement composé de bergers, de moutons et de pêcheurs du nom de Scourie et situé au nord-ouest de l'Écosse. Fils unique de Betty et Jack O'Kelly, je perdis très jeune mon père, qui disparut en mer quand je n'avais que 12 ans. Pour faire vivre ma mère, je n'hésitais pas à m'embarquer comme mousse sur le Merry Lou. Très vite je compris ce qu'était la vie à bord d'un bateau de pêcheurs, le Capitaine Clark Mc Gregor ne me laissant pas une minute de repos... »

  • La quête de deux enfants dans un monde de sorciers n'est pas de tout repos. D'autant que les enfants sont dépourvus de tels pouvoirs. Il leur faudra affronter de terribles épreuves et démontrer un courage incroyable. Un palpitant récit des aventures rocambolesques auxquelles feront face Loujia et Stalicia dans une lutte à finir contre un très puissant sorcier. Arriveront-ils à s'en sortir ? Vaincront-ils le puissant Hazoloum ? C'est ce que l'auteur nous fera découvrir.

empty