• Le regard trace un chemin invisible entre deux intériorités. Quand se croisent les regards, une révélation surgit. Celle d'une reconnaissance. Etre regardé, regarder, fait exister et entrer en relation. C'est l'expérience à laquelle nous sommes invités : nous laisser regarder intimement par Dieu. La Bible éduque notre regard jusqu'à nous faire entrer dans les profondeurs du réel visible et invisible.
    Un peu comme une poésie qui ne livre jamais d'un seul coup ses harmoniques secrètes. Ainsi l'émerveillement que suscite la création nous entraine toujours plus loin : vers l'auteur même de la beauté. Au fil des pages, l'Ecriture nous propose de vivre sous le regard de Dieu comme l'ont expérimenté les prophètes, les sages, les témoins, les petits et Marie. Un livre tout en finesse et en profondeur.

  • Cet essai missiologique offre une réflexion sur les enjeux théologiques et bibliques de l'évangélisation. Il explique le statut de la prédication apostolique tel qu'il est décrit dans les Evangiles, notamment à travers Jésus et saint Paul, révèle les constantes de l'interprétation des missions évangélisatrices et réfléchit au renouvellement des modèles missionnaires face à la modernité.

  • Vigoureux appel à l'unité entre juifs et gentils comme condition à la mission chrétienne, la « Lettre aux Romains » de Paul est à même de fonder de nouvelles relations entre juifs et chrétiens. L'analyse exégétique de l'ensemble de la « Lettre aux Romains » permet à l'auteur de montrer que pour Paul, apôtre des gentils, Israël a toujours un rôle clef.

    Paul a-t-il été cependant entendu dans l'histoire ? Le rapport à la tradition pesant d'un grand poids dans le dialogue judéo-chrétien, M.-H. Robert explore la réception diversifiée de Rm 9-11 au fil des siècles et dans différents contextes confessionnels. Entre ignorance envers Israël, déni, refoulement, intérêt, bienveillance, débats, engouements, la gamme est large.

    Au XXe siècle, les Églises ont promu un nouveau regard sur Israël, mais dans les discours et les priorités, la mission se passe du rapport à Israël. Pourtant, bénéficiant de l'appel sans repentance de Dieu (Rm 11,29), Israël a une mission particulière dans le monde, que l'Église rejoint, dans le cadre d'une mission commune, par sa propre mission. Fruit d'une thèse novatrice, le livre ouvre des perspectives très stimulantes pour la missiologie.

  • Un cahier qui rend service aux enseignants comme aux élèves en anticipant les différentes difficultés.
    - Une partie dédiée à la prise en main de Python permet de commencer sans stress et sert de référence tout au long de l'année.
    - Une partie dédiée aux automatismes permet d'acquérir les bons réflexes et de gagner en assurance.
    - Une partie principale concerne l'application au nouveau programme de mathématiques.
    - Un cahier central détachable propose des jeux pour travailler les automatismes autrement.
    - Et une console Python intégrée au Manuel max facilite l'usage des scripts.

  • Des pirates, une jambe en bois, un trésor... " Yo-ho-ho ! Et une bouteille de rhum ! " Avec L'Ile au trésor, on embarque dans un des plus grands romans d'aventures. En complément, trois textes de Verne, Golding et Tournier sur le thème de l'île.

  • La question des chrétiens d'Orient met en jeu plusieurs acteurs à des niveaux différents, géopolitique, économique, démographique, ecclésial. Agir dans un contexte d'urgence et de complexité n'implique-t-il pas une prise de hauteur pour ne pas laisser l'affectif, parfois l'imaginaire, prendre le dessus et conduire à des réactions épidermiques, négatives et irrationnelles ? Le soutien des chrétiens d'Orient est un devoir, du moins moral, qui incombe à tous. L'avenir des chrétiens d'Orient dépend certes de plusieurs facteurs, mais il repose fondamentalement sur la foi que ces chrétiens ont en leur vocation, qu'ils soient en Orient ou en Occident. Seule cette vocation est en mesure de donner sens à leur histoire, de les renouveler en profondeur et de les enraciner dans leur environnement, là où ils se trouvent, avec leur sensibilité, aussi bien en Occident qu'au Proche-Orient. Ce livre offre des analyses géopolitiques mais aussi philosophiques, théologiques ou sociologiques, qui engagent non seulement une lecture de l'histoire et du présent mais encore les enjeux et les pistes qui se dessinent pour les années à venir. Il donne la parole à des acteurs qui éprouvent ces réalités de l'intérieur. L'enseignement, la rencontre et la prière, mais aussi l'engagement dans le milieu hospitalier témoignent des diverses directions que peut prendre l'expérience de la solidarité vécue entre chrétiens et musulmans, malgré les violences. Le renforcement de la diaspora et sa structuration grandissante ne sont pas un encouragement à l'exil des chrétiens mais un appui précieux pour des personnes vivant dans des conditions parfois intenables. Un appui tant spirituel que culturel et social.

  • De bien des manières, Dieu s'adresse à des hommes et à des femmes et leur promet de faire d'eux "son peuple" (Ez 36,28). Selon les lieux et les époques, ce qui unit cette communauté à la divinité est la référence à un événement historique fondateur, à une généalogie, mais aussi un lieu particulier de résidence ou l'obéissance à un pacte. De ce fait, les contours du peuple seront plus ou moins exclusifs et le rapport d'Israël aux autres nations du monde en sera affecté. Mais que signifie être un peuple "consacré au Seigneur" ? La prédication de Jésus et des Apôtres reprend la notion de peuple de Dieu, mais eu la transformant. En quel sens l'Eglise s'est-elle ensuite comprise comme "peuple de Dieu", en particulier lors du concile Vatican II ? Le XXVe congrès de l'ACFEB, qui s'est tenu à Lyon du 1er au 4 septembre 2014, fait avancer la recherche sur ces questions importantes. Vingt-six biblistes, historiens et théologiens renommés, juifs et chrétiens, renouvellent avec talent la lecture des textes majeurs de l'Ancien et du Nouveau Testament qui abordent cette thématique et nous font réfléchir à ses implications pour aujourd'hui.

  • En 1919, Benoît XV publie une lettre apostolique, Maximum illud, pour relancer l'activité missionnaire dans le monde. Le pape y rappelle l'importance de la formation des missionnaires et du clergé autochtone. Il les invite à la sainteté, en insistant sur l'effort à consentir pour connaître les langues et les cultures des régions évangélisées. Prédication et gratuité des aides apportées aux populations doivent être articulées. L'implication des congrégations féminines, dans l'éducation et les soins médicaux, est vivement encouragée. Benoît XV sollicite l'aide des chrétiens pour les oeuvres missionnaires. Il évoque d'illustres missionnaires comme saint François Xavier et Bartolomé de Las Casas ; il dénonce, surtout, toutes formes de collusion entre mission et intérêts nationaux. Maximum illud consacre une nouvelle manière d'évangéliser et une missiologie que le concile Vatican II précisera, notamment dans le document Ad gentes. En choisissant le mois d'octobre 2019 comme Mois missionnaire extraordinaire pour célébrer le centenaire de Maximum illud, le pape François remet l'accent sur l'engagement et la formation missionnaires, en lien avec le baptême. Ce volume rassemble les principaux textes des colloques organisés durant ce mois à Paris, à Marseille et à Lyon. Les réflexions historiques et théologiques proposées ouvrent des perspectives missionnaires pou nos Eglises au XXe siècles.

    Ont contribué à cet ouvrage : Philippe Capelle-Dumont, Brigitte Cholvy, Mgr Georges Colomb, Pierre Diarra, Mgr Michel Dubost, Marie-Laure Durand, Mgr Hervé Giraud, Joseph Herveau, Luc Lalire, François Lestang, Michel Mallèvre, Xavier Manzano, Catherine Marin, Isabelle-Marie Mérienne, Daniel Moulinet, Norbert Mwishabongo, Emmanuel Pisani, Françoise Porceddu, Claude Prudhomme, Gilles Reithinger, Marie-Hélène Robert, Christian Salenson, Jean-Louis Souletie, Christoph Theobald, Bernadette Truchet, Jean-François Zorn.

  • Cet ouvrage propose à tout enseignant de français une méthodologie fondée sur une typologie formelle pour créer ses propres exercices : comprendre comment est construit un exercice permet d'en générer d'autres à l'infini sur le même principe. Pour chaque exercice, des exemples de niveaux différents accompagnés de commentaires invitent à créer des variantes et des adaptations.

empty