• À travers l'Histoire secrète des Cathédrales, redécouvrez ces grandes dames de pierre qui révèlent des secrets jusqu'alors bien gardés.
    * Plongez également au coeur de mystères  révélés en 7 chapitres : Cathédrales et diocèses (L?église de l?évêque...) / Des cathédrales romanes aux cathédrales gothiques (Sens, Noyon, Senlis, Laon, Notre-Dame de Paris...), L?ère des cathédrales géantes (Chartres, Bourges, Reims, Amiens...), Des chantiers titanesques (Les techniques de construction, Effondrements...) / La vie de la cathédrale (les plans...) / Un monde d?images (La statuaire,  Le vitrail...) / Après le Moyen-Âge... (Dévastations des Guerres de religion, Les cathédrales au XIXe siècle...).
    * En couverture : Rosace de Notre-Dame de Paris.

  • Cet ouvrage est organisé en circuit et propose de découvrir la France à travers de grands thèmes d?Histoire souvent concentrés sur des régions précises :
    La préhistoire en Périgord et les mégalithes bretons ; la Provence romaine et la Lutèce gallo-romaine ; les abbayes romanes de Bourgogne et L?abbaye du Mont-Saint-Michel, les châteaux-forts en Périgord et les châteaux-forts de Bretagne, les grandes cathédrales du bassin parisien ; la Renaissance et les châteaux de la Loire ; les résidences royales d?Ile de France ; les forteresses de Vauban dans les Alpes ; Paris et les rois ; les lieux de Mémoire de la Révolution à Paris ; les résidences de Napoléon : Compiègne, La Malmaison. Encadré : la route Napoléon ; la mémoire de la première Guerre mondiale ; Les lieux du débarquement.

  • Ce volume nous invite au coeur des "demeures de la transcendance qui ouvrent la porte aux hommes" : l'architecture des lieux de sacralité et de culte de chaque civilisation s'y dévoile à travers l'analyse aussi érudite qu'accessible de Mathieu Lours, et à travers plus de quatre cents vues -panoramas grandioses ou détails de décor -mises en valeur par ce grand format.
    Voyage à la découverte ou redécouverte des arts de bâtir pour un dieu ou les dieux dans le monde, l'ouvrage, qui ne se veut pas exhaustif, repose, selon un fil à la fois chronologique et géographique, sur un parti pris original, nourri de la recherche contemporaine en histoire de l'architecture des religions. Réévaluant, par exemple, la place du roman et du gothique européens, l'auteur se livre à une brillante et minutieuse introduction aux architectures des horizons lointains, aux évolutions de la construction sacrée et à une étude attentive des parentés, des antagonismes, des rencontres et des syncrétismes religieux qui remontent aux monuments sacrés les plus archaïques.
    Voyage de l'Orient vers l'Occident, qui conduit le lecteur, parmi dans d'autres, dans la région de l'Orissa et la cité d'Angkor, Borobudur, Bagan et les sanctuaires de la Thaïlande, les monastères de Likir, du mont Athos ou d'Ukraine, les synagogues de Venise, du Comtat Venaissin ou d'Amérique, les églises de San Leo et les cathédrales de Londres et de Ravennes, les mosquées du Caire, de Perse ou d'Istanbul, ce livre est aussi un cheminement spirituel à l'écoute du Verbe sacré de chacune des grandes religions du monde.

  • L'image de l'église en ruines hante l'expérience et l'espèrance chrétienne. Elle habite l'histoire, la géographie. Elle inscrit dans la mémoire la trace des persécutions, catastrophes et désastres encourues sur vingt siècles. Elle se rèvèle une part essentielle de la plus vaste chronique planétaire.
    Des déserts des monastères d'Orient aux champs de bataille d'Occident, en passant par le Sahel, le Paraguay ou le Japon, c'est la présence incarnée de l'Église dans les temps, les lieux et les tragédies des cultures qu'elle a évangélisée dont Mathieu Lours dresse ici la fresque, confrontant les mots des littérateurs aux images des peintres, des photographes et des cinéastes.
    De ce monument d'émotions, il ressort que la ruine est au croisement du vestige et de la relique. Mais ce testament patrimonial est aussi ferment de renaissance spirituelle.
    Une leçon éblouissante pour penser la reconstruction de Notre-Dame.
    Un ouvrage magistral pour méditer combien il n'est de tradition que créatrice.

  • Consacrer un guide aux 500 plus belles églises de France : cela revient à multiplier les dilemmes et les choix difficiles. Comment, parmi près de 100 000 édifices de culte catholique présents en France, choisir les 500 plus beaux ? Comment opérer une sélection parmi les chapelles, églises paroissiales, cathédrales, basiliques, priorales, abbatiales qui, enfantées par l'histoire, marquent toujours le paysage de la France ? Au-delà du formidable héritage spirituel qu'ils constituent, ces édifices sont un formidable album de pierre illustrant près de 17 siècles d'art. Sculpture, architecture, peinture, vitrail : des chefs d'oeuvres qui constituent autant de traces de tous les siècles, du ive au xxie. Dans quel ensemble patrimonial pourrait-on en trouver tant ? Pour opérer le choix et sélectionner 500 édifices, il faut préciser ce qu'on entend par « belles». Toute église est belle. En fait, il fallait rendre raison de la diversité des régions françaises : églises bretonnes, normandes, bourguignonnes, limousines, languedociennes, provençales sont toutes typiques des terroirs où elles s'élèvent et dont elles contribuent à l'identité. Dans ces 500 plus belles églises, on a cherché, pour chaque région, les églises les plus typiques. Et puis il y a un « je ne sais quoi » qui rend attachante telle ou telle église : l'atmosphère qui y règne, son inscription dans un site remarquable, sa liaison avec un événement historique ou un héritage spirituel. Des éléments qui rendent parfois beaux des édifices pourtant humbles et sobres du point de vue des arts et de la monumentalité. L'auteur assume ici une part de subjectivité en espérant qu'elle invite à la visite de lieu nouveau et à la découverte d'un patrimoine méconnu.

  • Cet ouvrage regroupe toutes les cathédrales de France.

    Une cathédrale est un édifice investi d'une dignité particulière, celle d'abriter une cathèdre, c'est-à-dire le siège d'un évêque. La cathédrale est donc l'églisemère d'un diocèse.
    Le nombre des cathédrales a été variable. Certaines églises, les « anciennes cathédrales », ont perdu leur titre dans les aléas de l'histoire. D'autres églises ne sont cathédrales que depuis une date récente, en France métropolitaine mais aussi Outre-Mer. Enfin, la présence en France d'églises protestantes et orientales, orthodoxes ou catholiques, a conduit à l'existence de cathédrales révélatrices de la diversité religieuse du Pays. Témoins de l'histoire de France, les cathédrales sont aussi un spectaculaire raccourci de l'Histoire de l'art : des vestiges de l'Antiquité tardive jusqu'aux expressions artistiques les plus contemporaines, elles n'ont pas cessé d'être le lieu de croisement entre l'esprit, l'art et la pierre.

  • - 500 coups de coeur, découverts au fil des pérégrinations de l'auteur à travers la France.
    - Des édifices sélectionnés pour leur grandeur et beauté architecturales, leur importance historique ou leur originalité.
    - Une sélection personnelle de l'auteur de châteaux parfois célèbres mais aussi des moins connus, à découvrir.
    - Toutes les informations utiles pour la visite.
    - Un classement pratique par départements et communes.
    - Pour chaque château, un descriptif écrit par un spécialiste de la vulgarisation de l'Histoire (sérieux mais à la portée de tous).

    L'auteur :
    Mathieu Lours est spécialiste d'histoire de l'architecture et du patrimoine. Il enseigne l'histoire des arts en classes préparatoires aux grandes écoles et l'histoire de l'Architecture à l'université de Cergy.
    Il collabore régulièrement à plusieurs revues et a réalisé aux éditions Bonneton Paris en 101 places, Lyon sacré et Les 500 plus belles églises de France.

  • Plus vaste église de Paris, monument majeur du Grand Siècle et du Siècle des lumières, l'église Saint-Sulpice n'a pourtant pas été l'objet d'études spécifiques depuis les grandes monographies publiées au début du siècle dernier. À partir de l'étude de sources nouvelles, conservées dans des fonds privés, l'auteur retrace le long chantier (150 ans !) et les ambitions qui président à la naissance de cette architecture si particulière entre classicisme et modernisme. Saint-Sulpice apparaît comme un édifice modèle de la réforme catholique parisienne qui mobilise les plus grands artistes, peintres, sculpteurs et architectes : Gamard, Gittard, peut-être Le Vau, Oppenord, Sevandoni, de Wailly, Chalgrin, Le Moyne, Slodtz, Bouchardon... Saint-Sulpice fascine commanditaires et artistes par son extraordinaire architecture jusqu'au XIXe siècle, notamment Delacroix, et demeure un édifice clef du passage du XVIIe au XVIIIe siècle parisien. L'ouvrage propose tout d'abord un parcours historique reprenant les étapes de la construction de l'église Saint-Sulpice, après un bilan des connaissances sur l'ancienne église qu'il remplace dans son contexte. Il se poursuit par une description de l'architecture et du décor et met en perspective la façon dont Saint-Sulpice a été érigée en modèle puis en contre-modèle à travers les siècles.

  • Sommaire INTRODUCTION LESTEMPLES DE LA PERMANENCE DES «CONSERVATOIRES LITURGIQUES» Clercs et laïcs en la cathédrale Les temples du mystère eucharistique UNE ORGANISATION IDENTITAIRE Une géographie des sanctuaires Le fonctionnement des «conservatoires liturgiques» UN SYSTEME INTANGIBLE ? LES CATHEDRALES A L'EPREUVE DE LA MODERNITE CATHEDRALE ET REFORME CATHOLIQUE Le concile et les cathédrales Les pratiques «tridentines» et les cathédrales DES ANNEES TERRIBLES AU RETABLISSEMENT La marque profonde de la grande dévastation Comment relever le sanctuaire? CATHEDRALES ET PRATIQUES NOUVELLES La cathédrale face aux «nouvelles églises» Les signes discrets du changement L espace cathédral est-il toujours adapté? A LA VEILLE DES TRANSFORMATIONS A L HEURE DES «TRAVAUX ET EMBELLISSEMENTS» (1685-1790) POURQUOI OUVRIR ? POURQUOI TRANSFORMER ? Les liturgistes et le sens de la «primitive église» Les architectes et l organisation des cathédrales Les motivations du clergé DES EXPERIENCES FONDATRICES (1681-1722) Les premières «anciennes églises» à l heure des transformations Mutation d une église et retour aux sources : le «renversement» du ch ur d Angers Notre-Dame de Paris et le v u de Louis XIII : échec d une «ouverture », triomphe d un modèle LA GRANDE MISE EN CHANTIER DES CHOEURS DE CATHEDRALES (V. 1740-1789) Les acteurs et les dynamiques du changement Les itinéraires des projets : acteurs et réseaux LA DEFENSE DES TRADITIONS : UN COMBAT D ARRIERE-GARDE «Une guerre civile dans le chapitre» Les mobiles de la bataille et l argumentaire des opposants aux travaux La réponse des «fiers romains» Des laïcs au c ur du débat UN SIECLE DE CHANTIERS UNE MUTATION ACCOMPLIE? LA NOUVELLE GEOGRAPHIE DES SANCTUAIRES Les derniers ch urs clos Les variantes du dévoilement Les ch urs «à la romaine» La persistance des ch urs particuliers ou complexes TRANSFORMER, MAIS PERPETUER L HERITAGE Des sanctuaires traditionnels Un ch ur visible mais clos L épuration dévotionnelle de l «église des fidèles » LE NOUVEAU VISAGE DE LA CATHEDRALE Un espace polarisé et visible: le sens du décor à l échelle du monument La cohérence de l esprit et des formes Réseaux et artistes : les cathédrales et la création DES SANCTUAIRES ADAPTES A LEUR TEMPS ? Des cathédrales conformes aux attentes du clergé des Lumières ? Un espace adéquat aux liturgies des églises de France? Les paradoxes du jugement des laïcs UN PATRIMOINE SIGNIFIANT CONCLUSION ANNEXES Sources Bibliographie Index --Dépliant publicitaire

  • Cathédrales de France Nouv.

    "La Grâce des Cathédrales, trésors des Régions de France" Quand les cathédrales racontent l'art et l'histoire des régions de France !
    Toutes les cathédrales de France, présentes et passées.
    Livre signé Mathieu Lours, spécialiste des cathédrales.

  • Notre-dame des siecles Nouv.

  • L'un est prof en ZEP et en fac (ce spécialiste des cathédrales parle couramment le sarcellois) ; l'autre est pompiste à Roissy (le bichonnage de sa Laguna est son hobby).
    L'un est italo-auvergnat, l'autre assyro-chaldéen. L'un est profondément catho, l'autre aussi. De l'amitié improbable entre Mathieu et Hidir, deux jeunes de Sarcelles, naît une idée tout aussi improbable : partir ensemble en pèlerinage à Compostelle. Ce livre décapant, véritable « Bible du Routard », raconte cette aventure, de sa conception à sa mise en oeuvre. Il captivera ceux qui ont « fait Compostelle », ceux qui en rêvent et ceux qui n'en voient pas l'intérêt.
    Il déclenchera la colère des croyants parfaits et la fureur des sceptiques narquois. Surtout, il fera rire, donc réfléchir, les lecteurs qui oseront suivre le regard acide posé sur la foi, ses semblables et lui-même, par ce Woody Allen catho qu'est Mathieu Lours.

  • Un vent spirituel souffle sur Lyon depuis plus de 2000 ans.
    Avec ce livre, découvrez les églises, temples, synagogues, mosquées de la capitale des Gaules, mais aussi la plupart des lieux sacrés qu'abrite la banlieue lyonnaise. Célèbres ou méconnus, ils invitent à un parcours original à travers l'histoire et l'actualité de l'art et des religions.

empty