Littérature générale

  • " Mes croyances sont limitées, mais elles sont violentes. Je crois à la possibilité du royaume restreint. Je crois à l'amour ", écrivait récemment Michel Houellebecq. Le narrateur de Sérotonine approuverait sans réserve. Son récit traverse une France qui piétine ses traditions, banalise ses villes, détruit ses campagnes au bord de la révolte. Il raconte sa vie d'ingénieur agronome, son amitié pour un aristocrate agriculteur (un inoubliable personnage de roman - son double inversé), l'échec des idéaux de leur jeunesse, l'espoir peut-être insensé de retrouver une femme perdue.
    Ce roman sur les ravages d'un monde sans bonté, sans solidarité, aux mutations devenues incontrôlables, est aussi un roman sur le remords et le regret.

  • Dans une France assez proche de la nôtre, un homme s'engage dans la carrière universitaire. Peu motivé par l'enseignement, il s'attend à une vie ennuyeuse mais calme, protégée des grands drames historiques. Cependant les forces en jeu dans le pays ont fissuré le système politique jusqu'à provoquer son effondrement. Cette implosion sans soubresauts, sans vraie révolution, se développe comme un mauvais rêve.

    Le talent de l'auteur, sa force visionnaire nous entraînent sur un terrain ambigu et glissant ; son regard sur notre civilisation vieillissante fait coexister dans ce roman les intuitions poétiques, les effets comiques, une mélancolie fataliste.

    Ce livre est une saisissante fable politique et morale.

  • Michel, chercheur en biologie rigoureusement déterministe, incapable d'aimer, gère le déclin de sa sexualité en se consacrant au travail, à son Monoprix et aux tranquillisants.
    Une année sabbatique donne à ses découvertes un tour qui bouleversera la face du monde. Bruno, de son côté, s'acharne en une quête désespérée du plaisir sexuel. Un séjour au " Lieu du Changement ", camping post-soixante-huitard tendance New Age, changera-t-il sa vie ? Un soir, une inconnue à la bouche hardie lui fait entrevoir la possibilité pratique du bonheur. Par leur parcours familial et sentimental chaotique, les deux demi-frères illustrent de manière exemplaire la société d'aujourd'hui et la quête complexe de l'amour vrai.

  • Si Jed Martin, le personnage principal de ce roman, devait vous en raconter l'histoire, il commencerait par vous parler d'une panne de chauffe-eau.
    Ou de son père, architecte connu et engagé, avec qui il passa seul de nombreux réveillons de Noël. Il évoquerait Olga, une très jolie Russe rencontrée lors d'une première exposition de son travail photographique à partir de cartes routières Michelin "la carte est plus intéressante que le territoire". C'était avant que le succès mondial n'arrive avec la série des "métiers", portraits de personnalités de tous milieux, dont l'écrivain Michel Houellebecq.
    Il dirait aussi comment il aida le commissaire Jasselin à élucider une atroce affaire criminelle. L'art, l'argent, l'amour, le rapport au père, la mort, le travail, la France devenue un paradis touristique sont quelques-uns des thèmes de ce roman, résolument classique et ouvertement moderne.

  • Voici l'odyssée désenchantée d'un informaticien entre deux âges, jouant son rôle en observant les mouvements humains et les banalités qui s'échangent autour des machines à café.
    L'installation d'un progiciel en province lui permettra d'étendre le champ de ses observations, d'anéantir les dernières illusions d'un collègue - obsédé malchanceux - et d'élaborer une théorie complète du libéralisme, qu'il soit économique ou sexuel.

  • Au XXIe siècle, une secte promettant l'immortalité à ses membres a supplanté les religions traditionnelles. Chacun des adeptes, devenu vieux, se suicide en laissant un échantillon d'ADN et un récit de vie. Cloné indéfiniment tous les 50 ans, il mène plusieurs siècles d'une vie esseulée où les sentiments n'ont pas cours. Une interrogation sur la vie éternelle. Prix Interallié 2005.

  • Après la mort de son père, Michel, fonctionnaire quadragénaire et blasé, décide de partir en Thaïlande pour goûter aux plaisirs exotiques.
    Il y rencontre Valérie, cadre dans une grande société de voyages, à qui il soufflera sa théorie sur les vraies motivations des Européens en quête de sensations fortes. Embarqué dans la lutte pour le profit à tout prix, où le corps est plus que jamais une marchandise, Michel jette un regard cynique sur la société occidentale. Il sera peut-être surpris de découvrir que l'être humain est encore capable de sentiments...

  • « 55 % de ce volume figurait déjà dans la deuxième édition d'Interventions, parue en 2009. Cette troisième édition comporte donc 45 % de nouveaux textes.
    Bien que je ne souhaite pas être un "artiste engagé", je me suis efforcé dans ces textes de persuader mes lecteurs de la validité de mes points de vue, sur le plan politique rarement, sur différents "sujets de société" le plus souvent, sur le plan littéraire de temps à autre.
    Il n'y aura pas de quatrième édition. Je ne promets pas absolument de cesser de penser, mais au moins de cesser de communiquer mes pensées et mes opinions au public, hors cas d'urgence morale grave - par exemple une légalisation de l'euthanasie (je ne pense pas qu'il s'en présente d'autres, dans le temps qui me reste à vivre).
    J'ai essayé de classer ces "interventions" par ordre chronologique, dans la mesure où je me souvenais des dates. L'existence au moins apparente du temps a toujours été pour moi un grand motif d'agacement ; mais l'habitude a été prise de voir les choses en ces termes. Pour cette fois, donc, j'y consens. » M.H.

  • Lanzarote

    Michel Houellebecq

    « Vous avez passé une bonne journée ? attaquai-je avec décontraction. J'ai supposé que vous aviez fait l'excursion pour Fuerteventura.
    - C'est exact. » Il secoua la tête avec indécision avant de répondre : « C'était nul ; complètement nul. Aucun intérêt, vraiment. Et, maintenant, j'ai fait toutes les excursions proposées par l'hôtel.
    - Vous restez une semaine ?
    - Non, quinze jours », dit-il d'un ton accablé.
    Effectivement, il était dans de beaux draps. Je lui proposai un cocktail.

    Incisif et railleur, Michel Houellebecq relate dans ce recueil les affres d'un touriste, pauvre écorché des voyages organisés. De cette plume grinçante que nous lui connaissons, l'auteur nous livre sa vision, amère, de la fin d'un siècle.

  • Au temps des premiers acacias Un soleil froid, presque livide Éclairait faiblement Madrid Lorsque ma vie se dissocia.

    Configuration du dernier rivage est composé d'une centaine de poèmes, recueillis en cinq parties.


    Portrait : collection particulière de l'auteur

  • La Poursuite du bonheur « Il y aura des lettres écrites et déchirées Des occasions perdues des amis fatigués Des voyages inutiles des déplacements vides Des heures sans bouger sous un soleil torride, Il y aura la peur qui me suit sans parler. » Tutoyant avec aisance, à rebours des modes, une forme classique très maîtrisée, Michel Houellebecq met en scène dans ses poèmes un quotidien contemporain et urbain. Ses vers nous parlent de lui, nous parlent de nous et accèdent à l'universel, installant ainsi leur auteur, comme un Villon de la modernité, au rang des grands poètes populaires.

  • «Poète, Michel Houellebecq? À une époque où chacun se spécialise et où l'on s'ingénie à cataloguer les talents sous une étiquette exclusive, certains semblent presque considérer qu'il est de mauvais ton, pour une romancier internationalement connu et qui a remporté tous les succès, de s'obstiner à se mêler de poésie : il y aurait là un cas de flagrante incompatibilité. La pratique poétique, en somme, serait le violon d'Ingres de Michel Houellebecq, un caprice qu'il faudrait lui passer avec un sourire vaguement attendri, légèrement agacé. Or, prononcer ce jugement hâtif, que la présente édition suffit à rendre définitivement caduc, c'est perdre de vue que Michel Houellebecq est poète avant tout.» Agathe Novak-Lechevalier.

  • «Un poète mort n'écrit plus. D'où l'importance de rester vivant.» Toute démarche poétique consiste à retrouver et à exalter la souffrance originelle enfouie au fond de chacun de nous. Rester vivant. Sans craindre les espaces déserts d'une solitude assumée, ni les vérités scandaleuses qui jaillissent d'un regard impartial sur le monde. Sans compromis fatal avec la vie, jusqu'au tête-à-tête ultime avec l'éternité.
    Méthode de survie au milieu des pensées molles et des contorsions théoriques actuelles, ce texte, ici suivi d'articles parus dans la presse, possède la force et la précision d'un projectile... Un regard féroce sur tous les aspects de la modernité.

  • Tutoyant avec aisance, à rebours des modes, une forme classique très maîtrisée, Michel Houellebecq met en scène dans ses poèmes un quotidien contemporain et urbain. Ses vers nous parlent de lui, nous parlent de nous et accèdent à l'universel, installant ainsi leur auteur, comme un Villon de la modernité, au rang des grands poètes populaires.

    La voix dense et claire de Jacques Bonnaffé joue avec les mots de Michel Houellebecq, et dresse entre les lignes un portrait sensible et désespéré de notre humanité.

  • Recueil des oeuvres de l'auteur, dans l'ordre chronologique, publiées entre 2001 et 2010.

  • Recueil des oeuvres poétiques et fictionnelles de l'écrivain français, publiées pour la première fois entre 1990 et 2000.

  • L'oeuvre de Michel Houellebecq est marquée par la pensée de Schopenhauer. Il ne cesse de se réclamer du philosophe pour annoncer le déclin de l'humanité et sa disparition finale.
    Le romancier trouve aussi, dans cette pensée, une confirmation de l'amour comme inaccessible et comme leurre. Globalement, le monde selon Schopenhauer constitue, pour Houellebecq, la conception la plus pertinente pour comprendre ce que nous vivons, et plus encore ce qui nous attend.
    Dans ce texte inédit, nous pouvons saisir la relation qu'entretient Houellebecq avec la philosophie et comment celle-ci nourrit son oeuvre.
    « Entre Schopenhauer et Comte, j'ai fini par trancher ; et progressivement, avec une sorte d'enthousiasme déçu, je suis devenu positiviste ; j'ai donc, dans la même mesure, cessé d'être schopenhauerien. Il n'empêche que je relis peu Comte, et jamais avec un vrai plaisir ; alors qu'aucun romancier, aucun moraliste, aucun poète ne m'aura autant influencé qu'Arthur Schopenhauer. Il ne s'agit même pas de « l'art d'écrire », de balivernes de ce genre ; il s'agit des conditions préalables auxquelles chacun devrait pouvoir souscrire avant d'avoir le front de proposer sa pensée à l'attention du public. »

  • «Privé de son Guide du Routard habituel, le touriste français ordinaire risque, il faut le reconnaître, d'éprouver rapidement à Lanzarote tous les signes d'un solide ennui.».

    «Vous avez passé une bonne journée? attaquai-je avec décontraction. J'ai supposé que vous aviez fait l'excursion pour Fuerteventura. - C'est exact.» Il secoua la tête avec indécision avant de répondre : «C'était nul, complètement nul. Aucun intérêt, vraiment. Et, maintenant, j'ai fait toutes les excursions proposées par l'hôtel. - Vous restez une semaine? - Non, quinze jours», dit-il d'un ton accablé. Effectivement, il était dans de beaux draps. Je lui proposai un cocktail.

  • Au temps des premiers acacias Un soleil froid, presque livide Éclairait faiblement Madrid Lorsque ma vie se dissocia.

    Configuration du dernier rivage est composé d'une centaine de poèmes, recueillis en cinq parties.


    Portrait : collection particulière de l'auteur

  • Dans le segment des vacances crazy techno alternoons, l'île de Lanzarote peut difficilement rivaliser avec Corfou ou Ibiza. Il ne faut pas non plus songer au tourisme vert, ni au tourisme culturel. A Lanzarote, les photos de Michel Houellebecq en témoignent, le paysage est pour le moins lunaire - voire martien, selon l'agence de voyages.
    L'on y croise en revanche d'intéressants spécimens humains : notamment Pam et Barbara, lesbiennes allemandes non exclusives - ce qui peut donner lieu à d'intéressantes combinaisons. Sauront-elles séduire Rudi, inspecteur de police luxembourgeois exité à Bruxelles ? Ou bien rejoindra-t-il la secte des azraéliens afin de préparer la régénération de l'humanité par les extraterrestres ?
    Notre narrateur, enfin, réussira-t-il sa semaine de vacances ?

  • Anglais SUBMISSION

    Michel Houellebecq

    As the 2022 French Presidential election looms, two candidates emerge as favourites: Marine Le Pen of the Front National, and the charismatic Muhammed Ben Abbes of the growing Muslim Fraternity. Forming a controversial alliance with the political left to block the Front National's alarming ascendency, Ben Abbes sweeps to power, and overnight the country is transformed. This proves to be the death knell of French secularism, as Islamic law comes into force: women are veiled, polygamy is encouraged and, for our narrator Francois - misanthropic, middle-aged and alienated - life is set on a new course.

    Submission is a devastating satire, comic and melancholy by turns, and a profound meditation on faith and meaning in Western society.
    />

  • Artist Jed Martin emerges from a ten-year hiatus with good news. It has nothing to do with his broken boiler, the approach of another lamentably awkward Christmas dinner with his father or the memory of his doomed love affair. It is that, for his new exhibition, he has secured the involvement of the celebrated novelist Michel Houellebecq.

  • Anglais ATOMISED

    Michel Houellebecq

    Half-brothers Michel and Bruno have a mother in common but little else. This is the story of two brothers, but the subject of the novel is in its dismantling of society and its assumptions, a dissection of modern lives and loves.

  • SEROTONIN

    Michel Houellebecq

    THE MOST IMPORTANT FRENCH BOOK OF THE YEAR ___________________ ''One cannot be said to be keeping abreast of contemporary literature without reading Houellebecq''s work.'' Karl Ove Knausgaard, New York Times Dissatisfied and discontent, Florent-Claude Labrouste begrudgingly works as an engineer for the Ministry of Agriculture, and is in a self-imposed dysfunctional relationship with a younger woman. When he discovers her ongoing infidelity, he decides to abandon his life in Paris and return to the Normandy countryside of his youth. There he contemplates lost loves and past happiness as he struggles to embed himself in a world that no longer holds any joy for him. His only relief comes in the form of a pill - white, oval, small. Captorix is a new brand of anti-depressant, recently released for public consumption, which works by altering the brain''s release of serotonin. With social unrest intensifying around him, and his own depression deepening, Florent-Claude turns to this new medication in the hope that he will find something to live for. Written by one of the most provocative and prophetic novelists of his generation, Serotonin is at once a devastating story of solitude, longing and individual suffering, and a powerful criticism of modern life.

empty