• Le présent ouvrage propose une synthèse claire et accessible des principales problématiques de civilisation d'un sous-continent divers et complexe : l'Amérique hispanique. Il invite le lecteur à découvrir la géographie de l'Amérique de langue espagnole, les disparités de sa population, les contrastes de son économie actuelle et à explorer son histoire souvent tourmentée, depuis les cultures précolombiennes, la conquête et l'instauration de la société coloniale jusqu'à nos jours.

    Chaque partie intègre divers compléments qui permettent de faciliter :
    - la lecture du cours (cartes, chronologies, portraits, tableaux) ;
    - la compréhension de certains termes essentiels (notions-clés, remarques).
    De même, plusieurs encarts offrent au lecteur des extraits de documents historiques traduits en français (décrets, discours, manifestes, constitutions, plaidoiries, etc.).
    />
    Cet ouvrage s'adresse à tous les étudiants en LEA et en LLCE d'espagnol dès la première année ainsi qu'aux étudiants en classes préparatoires.

  • "Les sociologues Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron parlent ainsi d' « acculturation » pour caractériser l'acquisition de la culture dans le cas des fils d'agriculteurs, d'ouvriers, d'employés ou de petits commerçants. Loin d'être naturel, cet apprentissage relève d'une véritable « conquête ». C'est l'histoire de cette conquête semée de doutes, de difficultés mais aussi de grands bonheurs et de rencontres qu'entend retracer cet ouvrage qui éclaire d'un jour nouveau les goûts esthétiques et les préoccupations épistémologiques d'un « transclasse », aujourd'hui spécialiste des études sur les identités en Amérique hispanique. Situés « au centre de la marge », les travaux de Nicolas Balutet s'appesantissent non seulement sur des questions liées à des individus discriminés en raison de leur genre, de leur préférence sexuelle, de leur ethnie, etc., mais s'appuient également parfois sur des corpus dépréciés. - "

  • "L'objectif de cet essai, qui s'appuie sur des figures d'outsiders hispano-américains (Chili, Costa Rica et Mexique), est de comprendre, d'une part, les mécanismes sociétaux qui les produisent et, d'autre part, d'analyser les différentes actions mises en place par ces outsiders afin de s'y opposer ainsi que leurs résultats. Il s'agit donc d'une étude s'inscrivant - pleinement dans l'entreprise déconstructiviste opérée par le postmodernisme et le post-colonialisme qui interrogent respectivement les grandes idéologies totalisantes comme la religion, la nature, la science, la famille, le patriarcat, etc."

  • Ecrire le sida

    Nicolas Balutet

    Au début des années 80, l'apparition du sida vient briser les certitudes et ranimer des terreurs séculaires. Une "communauté de parias", aux pratiques sexuelles considérées perverses et excessives, est alors désignée comme responsable de l'épidémie qui serait une punition justifiée de la déviance. A l'instar du cancer ou de la tuberculose, cette nouvelle maladie suscite une littérature majoritairement "homosexuelle", bien que d'autres angles soient aussi explorés (transfusés, drogués, prostituées). La narration "clinique" de la maladie, caractérisée par un grand souci d'objectivité et des descriptions physiques proches du registre naturaliste, l'éclatement de la texture romanesque en récits, digressions et enchâssements rappelant la circulation du virus et la désorganisation du corps, la chronique des liens intimes unissant médecin et malade, montrent combien les textes littéraires sur le sida constituent une véritable contribution à la médecine. Par ailleurs, le sida, qui remet sur le devant de la scène la mort "jeune", ouvre des questionnements sur la solitude, la souffrance physique et morale, Dieu et la spiritualité, le néant, et marque la rencontre du personnel avec le collectif. A l'heure où la maladie apparaît de plus en plus comme "chronique" depuis le développement des polythérapies, cet ouvrage évalue la répercussion des progrès médicaux sur les oeuvres récentes et examine la place de la littérature du sida dans le champ de la production littéraire globale.

  • Destiné à préparer les candidats au Concours de Recrutement des Professeurs des Ecoles, cet ouvrage se compose de vingt textes d'actualité tirés de journaux et de magazines espagnols et hispano-américains. Chaque texte est accompagné d'une fiche de vocabulaire et de grammaire. Il offre aussi un résumé du texte et plusieurs axes d'analyse.

  • S'articulant autour de ces axes que sont le voyage vers le Nouveau Monde, l'histoire du christianisme et de l'évangélisation, le franchissement des frontières et normes, et l'ouverture à l'inconnu, évoquant encore ces figures religieuses ou littéraires qui ont franchi socialement, artistiquement les au-delà, le recueil « Contrabandista entre mundos fronterizos » nous impose plus particulièrement une autre histoire du continent sud-américain. Un sujet qui ouvre les portes sur différents états de cet espace, et qui soulève, implicitement, les problématiques liées aux échanges, aux rencontres entre civilisations, aux imprégnations et canaux souterrains qui se créent entre ce qui semble aux antipodes les uns des autres. Du monde arabo-musulman aux élans anarcho-féministes de l'Argentine, cet ouvrage collectif offre un radical décentrement et, tout en s'ancrant fréquemment dans un départ du Vieux Continent, place dans la lumière les questions des limites et des barrières, de la liberté et, en creux, de la désillusion générée par une certaine déterritorialisation. Organisées en cinq grands thèmes, autant de recherches à l'intelligence éloquente, riches de l'intransigeance et de la précision de leurs auteurs.

  • Comment enseigner l'espagnol à l'école primaire lorsque formation académique et matériel didactique sont quasi inexistants ? Ce livre recèle de nombreux conseils sur la mise en place d'une séquence pédagogique en espagnol à travers de multiples thèmes comme les vêtements, les vacances, les paysages, l'espace ou les contes pour enfants, tout en accordant une place de choix aux activités ludiques, culturelles et artistiques pouvant être utilisées en classe (recettes de cuisine, chansons, lotos, jeux de l'oie, etc.). Un ouvrage indispensable pour les étudiants préparant le CRPE ainsi que pour les professeurs des écoles enseignant l'espagnol dans des classes de primaire.

  • L'absence du thème de l'homosexualité dans les recherches françaises sur le monde hispanophone nous inviterait à penser que l'homosexualité n'est pas un thème intéressant. Foucault, Derrida ou Wittig, ces illustres compatriotes qui ont tant fait pour les" lesbian and gay studies" américaines, semblent inconnus aux hispanistes hexagonaux. Ce recueil qui amorce une réflexion sur les représentations homosexuelles dans la culture hispanophone est à l'image de la recherche française en la matière.

  • Les années couvrant la période de la dictature de Miguel Primo de Rivera, de la Deuxième République et de la Guerre civile (1923-1939) virent le retour de l'armée sur le devant de la scène sociale et politique. La proclamation de la République le 14 avril 1931 ne bouleversa pas fondamentalement l'importance du militarisme dans la société. La Guerre civile mit en lumière de manière tragique ce processus de militarisation qui avait accompagné l'influence grandissante de l'armée dans la société espagnole depuis 1923.

  • Page centrale des cultures méso-américaines, le jeu de balle tel que le pratiquaient les anciens Mayas n'était pas seulement un sport mais apparaissait comme une activité beaucoup plus complexe dans la mesure où il avait trait directement à la religion et aux idées cosmologiques de ce peuple. A travers une étude archéologique et ethno-historique, ce livre nous guide dans la compréhension du symbolisme de ce jeu sacré maya qui n'est autre qu'une allégorie de la fécondité se manifestant à travers trois aspects intrinsèquement liés : un symbolisme astral, un symbolisme agraire et un symbolisme sexuel.

  • La recherche hispanique française doit faire face à une série d'obstacles institutionnels qui, encore aujourd'hui, laissent peu de place à l'étude de certains champs considérés, à tort, comme périphériques ou marginaux. Cet ouvrage qui reprend les actes de la première Journée d'Etudes consacrée à l'hispanisme en Alsace (IUFM, Strasbourg, 16 mars 2005) entend, au contraire, donner la parole à des chercheurs européens et américains travaillant sur des domaines aussi variés que la langue des Philippines, la situation des émigrants colombiens, ou bien le thème de l'homosexualité dans la littérature. La connaissance de ces espaces inconnus est pourtant essentielle pour l'approfondissement des cultures hispanophones.

empty