Labor Et Fides

  • Ferdinand Buisson (1841-1932), Prix Nobel de la Paix en 1927, a eu une très longue carrière religieuse, pédagogique et politique. Elle a fait de lui l'un des hommes les plus importants, et aussi les plus méconnus, de l'histoire de la France contemporaine. On le dit le « numéro deux » de la laïcisation scolaire, au début des années 1880, derrière Jules Ferry. Il a également été à l'origine de l'une des grandes aventures encyclopédiques du siècle, le Dictionnaire de pédagogie (1878-1887). Le pédagogue est entré ensuite en politique, pour prendre une part décisive dans la bataille contre l'Eglise catholique et pour la Séparation. Fidèle sa vie durant à ses engagements de jeunesse, une gauche aux épithètes multiples, religieuse, pédagogique, politique et pacifiste, ce protestant passé par l'expérience de la Suisse ou des Etats-Unis peut être tenu pour le père de la France laïque .

  • La fabrique des huguenots - une minorite entre histoire  et memoire (xviiie-xxie siecle) Nouv.

    L'objectif de ce livre est d'apporter une contribution à ces fabriques de l'identité dont le XIXe siècle a été si prodigue. Les huguenots, sortis très affaiblis des siècles de persécution (ils ne représentent plus que 2 % de la population), mais toujours là, peuvent puiser dans leur histoire même des titres de durée, de légitimité, d'enseignement et de « gloire ».Ces protestants français deviennent des spécialistes de la commémoration, de la fabrique de lieux de mémoire, de musées, mais aussi de héros et d'héroïnes (toujours victimaires, mais nous savons, notamment en France, que les vaincus sont autant des fondateurs que les vainqueurs). Ce faisant, ils transforment l'identité du groupe : elle n'est plus seulement et banalement religieuse, comme c'était le cas depuis trois siècles ; elle devient historique, mémorielle, culturelle. Elle est de plus en plus déconnectée de la pratique et de la croyance, voire de l'endogamie, et capable de se transmettre sur des générations.C'est aussi un produit de la sécularisation de la société française que cette « huguenotisation » des protestants, ou leur transformation en « protestants de mémoire ». On peut avancer qu'elle a contribué à sauver le protestantisme français, qui aurait probablement connu plus de difficultés à survivre dans la société pluraliste globalisée s'il n'avait été qu'une différence religieuse

  • Au sein du protestantisme français, la famille des Bost s'illustre tout particulièrement. Son aïeul John Bost a fondé une institution qui aujourd'hui gère 75 établissements qui accueillent des handicapés dans la grande tradition spirituelle et avant-gardiste de son inventeur. Ses descendants se sont signalés dans la culture (chanson - Renaud), au cinéma ou dans la pensée (le « petit » Bost fut l'amant de Simone de Beauvoir et l'ami de Sartre). De nombreux Bost s'inscrivent dans une généalogie intellectuelle et spirituelle que ce livre fait ressortir à l'occasion du 200e anniversaire en 2017 de John Bost.

empty