• Plus de 1700 entrées, expressions, exemples et citations inédites !

    Philippe Normand restitue l'argot policier comme on monte un dossier juridique : avec du temps, de la patience, de la passion et une inlassable curiosité. Au gré des auditions, des confrontations, des indiscrétions téléphoniques, des confessions d'indicateurs et des discussions " hors procédure ", Philippe Normand explore non seulement le jargon policier, mais aussi celui de la drogue, de la prostitution, de la banlieue et de la Justice. Classés petits délinquants ou voyous d'envergure, les " clients " de la " Maison Poulaga " prennent eux aussi un malin plaisir à pratiquer la métaphore et l'antiphrase.

    Une plongée dans les eaux troubles du jargon policier, parmi les plus imagés qui soient.
    Un plaisir linguistique, un florilège d'humour, d'invention, de dérision et de poésie !

    Un plaisir linguistique, un florilège d'humour, d'invention, de dérision et de poésie !

  • Philippe Normand, s'inspire, dans Sac de fables d'un flic libéré, de ses trente années passées au sein de la police judiciaire pour vous livrer des vers ironiques et humoristiques tournant en dérision les injustices et les contradictions de notre société. Les métaphores, les jeux de mots et les pirouettes linguistiques redonnent au quotidien, parfois un peu sombre, sa poésie. Ce versificateur humoristique rend ainsi la poésie drôle et accessible tout en invitant à réfléchir aux travers et dilemmes de notre temps. S'amusant avec les mots, c'est une arme de dérision originale qui vous est ici proposée :
    Venez dans mon bazar et dénichez les justes, Les fins pour connaisseurs ou bien des plus robustes.
    Oui, c'est ici madame je suis marchand de mots.
    On peut en prendre au poids, car je pèse mes mots.

  • Philippe Normand sait de quoi il parle, fort de près d'un tiers de siècle dans la police judiciaire parisienne. Ayant exercé dans les commissariats de quartier et les brigades spécialisées, il a récolté un vocabulaire qui se plaît à détourner systématiquement le sens conventionnel, soit par malice, soit pour le rendre incompréhensible au commun des profanes.

    Avec un sens de l'investigation toujours vivace, cet ancien commandant de police a repris du service pour débusquer plus de 2 000 entrées et un déluge d'expressions étonnantes, souvent cocasses, parfois caustiques, et toutes plus imaginatives et colorées les unes que les autres. Sous la forme d'un captivant jeu de piste au pays des marginaux, nous voilà plongés, à contre-courant du langage aseptisé, dans la réplique spontanée, le parler sans détour, de l'argot classique à la Simonin jusqu'aux punchlines les plus incisives des rappeurs, en passant par le lexique des flics et des truands.

    Qu'elle soit ironique ou bienveillante, la « tchatche » de la rue est souvent plus révélatrice des travers de notre société qu'une longue et savante analyse. Aussi drôle qu'instructif, ce « flictionnaire » décalé est une arme de dérision très originale.

  • Les Franciscaines, ancien couvent de Deauville au cloître à ciel ouvert, devient un lieu de culture qui réunit un amphithéâtre, un musée et une bibliothèque. Il sera ainsi pôle culturel important pour la ville de Deauville et pour la Normandie.
    Deux ans de travail, un énorme chantier de rénovation pour transformer ce monument historique deauvillais. Le livre est un témoignage en images de cette évolution.

empty