• Juge-arbitre Nouv.

    Peut-on tuer à cause d'un malheureux coup de sifflet ? C'est ce que se demande Clément Razier devant un arbitre de handball retrouvé pendu. Quelques jours après, deux autres cadavres apparaissent présentant le même modus operandi. Dès lors, la piste de l'erreur d'arbitrage parait trop évidente au capitaine de police et l'enquête s'annonce d'emblée tortueuse. Elle conduira cet ancien du 36 sur des chemins imprévisibles : de la Goutte de Lait, une institution cannoise qui s'occupait des filles indigentes, aux anciennes maisons de correction languedociennes, en passant par Londres, pour finir dans une crique du massif de l'Estérel, propriété d'un goéland railleur. En plus de son équipe, il pourra compter sur Alyzée, la jeune femme dont il est épris, incarcérée à la prison de Nice !

  • Peu de temps après les funérailles du vieil Adrien Ragnotti, le corps de son fils Jacques est retrouvé sur une plage, une croix gammée gravée au fer rouge dans le dos. Sur le registre de condoléances, on lira la même phrase que celle écrite lors de l'enterrement de son père : Souviens-toi du 6 juin. Alors que la police peine à trouver une piste, la soeur et les deux autres frères de Jacques disparaissent tour à tour.
    L'enquête pour meurtre puis pour enlèvement conduira les flics de l'Alsace au Roussillon en passant par Cortona, un village toscan. Mais la fratrie reste introuvable. En revanche, les souvenirs inaltérables et douloureux qu'a laissés une époque troublée et somme toute assez récente de notre Histoire refont surface et ravivent les sentiments les plus noirs et les plus violents. Rythme effréné et diabolique pour une affaire dont les ramifications sont beaucoup plus complexes et sordides qu'il n'y paraît.

  • « Fini? Pas eu le temps. » Ce sont les ultimes paroles de Thérèse en présence de sa fille. Que signifient-elles ? « Tout est fini » ?? « Finis ce que je n?ai pas eu le temps d?achever » ? Non, décidément, Alyzée n?arrive pas à donner un sens à ces mots.
    Des mots, elle va en trouver plein d?autres, tout aussi obscurs, dans les carnets que tenait la défunte. Certains sont empilés à la cave, d?autres sont toujours dans la maison en Écosse où Alyzée a grandi. Des écrits terrifiants qui finiront par lui révéler le secret de sa naissance, mais également la mission diabolique que sa mère s?était assignée. Pour honorer les dernières volontés de Thérèse, Alyzée sillonnera la France. Un parcours qui se transformera en un véritable chemin de croix jonché de cadavres.

  • Un plongeur, victime d'une narcose, cherche à identifier des traumatismes enfouis, ranimés à la suite de cet accident. Mais comment se délester des plombs de son enfance ? Dans une ascension vertigineuse, des profondeurs marines aux montagnes du Mercantour, comment interpréter cet Alcyon toujours présent, à la fois corail, oiseau et étoile, passeur du rêve à la réalité, du mensonge à la vérité ? Dans ce périlleux voyage initiatique d'une contre-plongée dans son histoire, il n'aura qu'une certitude : on ne plonge jamais seul. En mer, ou en soi.

  • La nuit de l'alcyon

    Pierre Brocchi

    L'ivresse des profondeurs. Ce plongeur sous-marin vient-il de « craquer » à travers cet accident dont il réchappe de justesse ?
    Ces rencontres hallucinatoires passagères ne sont-elles que les conséquences inattendues de cette narcose ou le révélateur d'un mal plus profond ?
    Dans ce retour initiatique qui l'emmènera de la baie de Cannes à un petit village de l'arrière-pays niçois, il va revivre une nouvelle plongée. Dans son enfance. Du fond de la mer à la montagne, il va alors remonter à contre-courant de son histoire, à la recherche de traumatismes antérieurs profondément enfouis. Et pour l'accompagner dans ce voyage périlleux, un oiseau mythique dont il lui faudra interpréter les différentes formes légendaires : l'Alcyon.
    Né à Antibes, cet enseignant d'éducation physique a fait ses études supérieures à Toulouse puis a longtemps enseigné dans le centre de la France. Tours, Nevers, Orléans, autant d'étapes dictées par les impératifs des mutations au sein de l'Éducation nationale avant de retrouver sa région natale. Pierre BROCCHI est aujourd'hui en poste dans un collège des Alpes-Maritimes où il a pu revenir, dans ses loisirs, à ses premières amours de la mer et la montagne. Dans ce roman, il nous dévoile aussi son plaisir de l'écriture. Et prolonge ainsi le partage de ses passions à un plus grand nombre.

  • Chien muet

    Pierre Brocchi

    Silencieux, Adrien suit les femmes accrochées à leur téléphone portable... et emprunte leurs mots. Avec les phrases tronquées qu'elles essaiment, il compose le menu de ses jours.

    Un chien muet est un chien qui n'aboie pas. Un animal qui s'éloigne de la meute. Flaire, traque en solitaire. Dangereux.

    «Méfiez-vous du chien muet et de l'homme qui se tait», dit le proverbe.

    Il suit Lise... sa trace le conduira à Bar-sur-Loup, dans une église de l'arrière-pays niçois, jusqu'à un tableau ancien. De petits diables y dansent ; des gens meurent en le regardant. Coïncidence ? Maléfice ? Malédiction ?

    Après La nuit de l'Alcyon et Être Dieu n'est pas si facile, Pierre Brocchi nous entraîne pour son troisième opus sur la piste d'un peintre du XVe siècle : Ludovic Bréa, et nous confronte aux mystères qui planent encore autour de lui... et de La danse macabre.

empty