• " d'août 1999 à février 2000, j'ai voyagé à travers tout l'archipel : tokyo, kyoto, osaka, kobe, nagoya, yokohama, sapporo, okinawa.
    J'ai photographié, interrogé. j'ai rencontré des jeunes de tous les milieux des étudiants, des employés, des infirmières, des mannequins, des artistes, des lutteuses, des sumos, des serveuses de bar, des punks, des patrons, des enseignants, des personnalités politiques. a travers ces milliers de photos et de conversations, peu à peu se dessinait le corps de la jeunesse japonaise. en été à tokyo, shibuya, halajuku, shinjuku sont des quartiers branchés où se rassemblent les jeunes.
    La peau dorée par le soleil donne à leur jeune corps un caractère un peu sauvage. les filles ont peint leurs lèvres et paupières couleur ivoire. les garçons portent des débardeurs à larges rayures et des pantalons coupés sous le genou, des chapeaux style cow-boy et des tongues en plastique. bonheur un peu " flottant ". mais quand on s'approche on sent une vague inquiétude. la crise est là. j'écoute tranquillement ce qu'ils me racontent.
    " une enquête photographique, enrichie de nombreuses interviews. a travers une centaine de photos, prises dans tous les milieux sociaux, nous apparaît le corps d'une jeunesse profondément bouleversée par la crise des modèles traditionnels. dans l'extravagance des vêtements et des maquillages s'invente une nouvelle culture, sans aucune référence aux tendances américaines, mais aussi sans aucun message social ou politique.
    Etrange sentiment d'apesanteur, étrange gaieté qui donnent le vertige.

empty